Cristiano Ronaldo réveillé par des fans iraniens

FootballUn groupe de supporters munis de vuvuzelas a perturbé le repos de l'équipe du Portugal à Saransk. La star n'a pas aimé.

Devant sa fenêtre, Cristiano Ronaldo a montré par signes aux supporters déchaînés qu'il voulait dormir.
Vidéo: YouTube

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un groupe de supporters iraniens munis de vuvuzelas a perturbé le repos de l'équipe du Portugal à la veille de son match contre l'Iran au Mondial 2018 (ce lundi soir à 20h), obligeant Cristiano Ronaldo à leur demander d'arrêter leur chahut, rapportaient lundi les médias portugais.

Dans une vidéo amateur reprise sur le site de la télévision portugaise SIC, on aperçoit la silhouette du capitaine de l'équipe du Portugal gesticulant à une fenêtre de son hôtel à Saransk, en Russie, signifiant aux supporters iraniens qu'il avait besoin de dormir en plaçant ses deux mains contre sa joue.

D'après la Radio Renascença, son intervention n'a pas eu d'effet durable car le bruit a repris quelques minutes après, poussant la Fédération portugaise de football (FPF) à demander un renforcement du dispositif policier déployé aux abords de l'hôtel, qui a fini par rétablir le calme vers minuit et demi (heure locale).

Interrogée par l'AFP, la FPF n'a pas souhaité faire de commentaire, mais un proche de l'équipe portugaise a considéré que «les images parlaient d'elles-mêmes».

Dans une autre vidéo diffusée par la télévision SIC, on voit un groupe de supporters entonner des chants dans la rue en face de l'hôtel de la Seleçao.

(ATS/nxp)

Créé: 25.06.2018, 13h28

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève se prépare à affronter le coronavirus
Plus...