Passer au contenu principal

Sophia Genetics lance ses machines contre le virus

L’ex-start-up de l’EPFL déploie dans dix jours un test plus précis du SARS-CoV-2. Il aidera à déceler les mutations du virus.

Jurgi Camblong, fondateur de Sophia Genetics qui lutte contre le Covid-19.
Jurgi Camblong, fondateur de Sophia Genetics qui lutte contre le Covid-19.
VANESSA CARDOSO

Le leader de la médecine basée sur les données monte au front. Sophia Genetics, dont les trois cents collaborateurs étaient jusque-là surtout mobilisés contre le cancer et les maladies rares, va «recentrer temporairement [ses] efforts afin de libérer des forces à même de soutenir la lutte contre le Covid-19», a annoncé son fondateur, Jurgi Camblong. Aujourd’hui, plus d’un millier d’hôpitaux autour du globe font tourner des machines de séquençage génétique pour des examens dont les résultats – une avalanche de données – sont analysés par la plateforme informatique de cette société basée entre Saint-Sulpice et Boston.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.