Passer au contenu principal

«La peur du gendarme a joué son rôle durant le week-end»

Les gens se sont reportés de la ville vers la campagne. La police a sanctionné et continuera à le faire.

Alors, quel bilan faut-il retenir de ce nouveau week-end de semi-confinement, sous l’angle de l’espace public et de son occupation? Nos autorités se montrent satisfaites par les mesures prises au bord du lac. La suppression massive des places de parcage a réduit la fréquentation des quais.

De gros moyens ont été engagés pour cela. «Mais c’est la forte présence policière qui a eu l’effet escompté sur le comportement des gens à l’extérieur. La peur du gendarme a joué son rôle», commente Laurent Paoliello, le porte-parole le plus cité du moment, au sein du Département de la sécurité, de l’emploi et de la santé (DSES).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.