Le nombre de décès double à Genève en deux jours

CoronavirusTreize personnes sont mortes, 36 sont intubées. Une situation «tout à fait préoccupante» pour le directeur général de la santé.

En outre, les autorités sanitaires réfléchissent à gérer la crise à l'échelle de la région.

En outre, les autorités sanitaires réfléchissent à gérer la crise à l'échelle de la région. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«La situation est grave.» Adrien Bron, directeur général de la Santé, ne le cache pas ce dimanche: «Les jours qui viennent vont être critiques pour le système de soins.» Dans le bilan sanitaire livré cet après-midi, il a qualifié le tableau de tout à fait préoccupant.

Alors que le canton déplorait vendredi 7 décès liés à l'épidémie, désormais 13 personnes en sont mortes; 179 personnes sont hospitalisées. Ce dimanche à la mi-journée, 36 patients étaient intubés en raison du COVID-19 alors qu'ils n'étaient que 12 la semaine dernière. Au total, si on ajoute les autres maladies, le nombre de patients intubés est supérieur.

Au total, à ce jour, 1144 personnes ont été diagnostiquées positifs au coronavirus, a précisé la docteure Aglaé Tardin, future médecin cantonale. Comme les tests diagnostics sont réservés aux soignants et aux personnes les plus vulnérables, ce chiffre ne reflète évidemment pas la réalité dans sa globalité.

Tout en rendant hommage à tous ceux qui sont «au front», Adrien Bron martèle ce message: «Si vous voulez aider les soignants, il faut absolument respecter les consignes de confinement, de distance sociale et d'hygiène. Ces éléments de solidarité sont essentiels pour que les Genevois qui en auront besoin puissent recevoir des soins.» Et la docteure Tardin de renchérir: «La manière d'être le plus solidaire est de rester chez soi. Plus de promenade en grande famille, plus de musique en bande. L'impact de ces mesures se fera sentir dans 5 à 10 jours. La prise de conscience doit se faire immédiatement.»

Selon nos sources, une part non négligeable de personnes intubées sont plus jeunes que le profil initialement décrit: moins de 65 ans et sans maladies associées. «Pour l'heure, nous n'avons que le profil des personnes décédées, mais nous nous intéresserons bientôt aux profils de toutes les personnes hospitalisées» a répondu la Dre Tardin.

Quid du manque de tests? «Samedi, nous espérions une livraison mais il semble que ces tests soient toujours bloqués à la frontière allemande», indique le Directeur général de la santé. Les tests demeurent donc, pour l'heure, réservés aux soignants et aux personnes les plus à risques, malgré le souhait du canton d'élargir le dépistage.

Enfin, les autorités sanitaires réfléchissent à gérer la crise à l'échelle de la région. «Peut-être qu'il ne sera pas inutile de pouvoir accéder aux capacités hospitalières de la France voisine pour hospitaliser certains patients, indique Adrien Bron. Cela ne concernerait pas les patients ayant besoin de soins aigus, mais peut-être ceux en suite de traitement.»

Créé: 22.03.2020, 15h59

Articles en relation

«Les sept enfants testés positifs au coronavirus à Genève vont bien»

Epidémie Une étude sur la Chine confirme que la maladie est bien moins nocive durant l’enfance. Le professeur Alain Gervaix la juge valable, en dépit de certaines limites. Plus...

La police a commencé à sanctionner les rassemblements interdits

Crise du coronavirus Une quinzaine d'amendes ont été délivrées dans la nuit de vendredi à samedi contre des réunions de plus de cinq personnes. Journée sans bûche ce samedi. Plus...

Mouvement de protestation devant Migros Cornavin

Coronavirus Coronavirus Face aux risques, les vendeuses et vendeurs veulent être entendus. Certains d’entre eux ont interrompu leur travail ce dimanche matin. Plus...

Les pompiers sortent eux aussi leur banderole de la solidarité

Coronavirus Les hommes du feu, solidaires par métier, rejoignent le mouvement qui, chaque soir à 21h, applaudit l’engagement de ceux qui sont en première ligne face à la pandémie. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

C'est le week-end: restez chez vous!
Plus...