Passer au contenu principal

Dispensés de confinement, les Suédois gardent leur flegme face au coronavirus

Le choix de l’immunité de masse étonne en Europe. Mais il est soutenu par les Suédois. Témoignages.

Les restaurants sont toujours ouverts en Suède, comme ici à Stockholm, épicentre de la crise, vendredi dernier.
Les restaurants sont toujours ouverts en Suède, comme ici à Stockholm, épicentre de la crise, vendredi dernier.
AFP

Eva Kempe prend chaque jour le bac pour quitter son île de Hemsön et rejoindre ses amis sur la terre ferme. «Nous sommes 135 habitants et personne n’est malade», annonce fièrement au téléphone la septuagénaire alerte. Elle habite au nord d’un pays dix fois plus grand que la Suisse avec presque le même nombre d’habitants. Hemsön, c’est cette Suède loin de tout, celle des cartes postales avec des centaines d’îles paradisiaques disséminées dans les eaux turquoise et des petites maisons en bois peintes en rouge et blanc. La plus grande ville dans le coin, Härnösand, compte moins de 20'000 habitants.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.