Passer au contenu principal

Coronavirus (direct)L’emploi aux États-Unis aperçoit la lumière au bout du tunnel

LIVE TICKER

Remise du Covid, la Chine vise au moins 6% de croissance en 2021

Prudence face à l’incertitude: la Chine vise une croissance de 6% cette année alors que son économie continue à se remettre du choc épidémique de 2020, a annoncé vendredi son Premier ministre, devant le parlement qui doit accroître la pression sur Hong Kong.

L’équipe d’enquête de l’OMS à Wuhan ne publiera pas ses conclusions provisoires

L’équipe d’experts de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dépêchée en janvier à Wuhan en Chine, pour enquêter sur les origines de la pandémie de Covid-19, a décidé de ne finalement pas publier ses conclusions provisoires, a rapporté jeudi le Wall Street Journal.

L’OMS prévoit désormais de publier «dans les prochaines semaines» un rapport complet qui comprendra des «conclusions majeures», selon un porte-parole de l’organisation, cité par le quotidien américain.

L’emploi aux États-Unis aperçoit la lumière au bout du tunnel

L’emploi reste sinistré aux États-Unis, et le taux de chômage de février est attendu stable, mais le ciel commence à s’éclaircir et les entreprises se mettent en ordre de bataille pour l’euphorie printanière promise par les vaccins et les aides du gouvernement. Le taux de chômage, qui sera publié vendredi, est attendu à 6,3%, comme en janvier.

En revanche, la situation semble s’améliorer du côté des emplois créés le mois dernier par les entreprises et administrations du pays, qui pourraient avoir fortement augmenté, avec 200'000 créations attendues contre seulement 49'000 en janvier.

Cela montrerait que l’économie américaine est désormais tournée vers le mini-boom espéré dans les prochains mois grâce aux vaccinations menées tambour battant, et aux milliers de milliards de dollars du nouveau plan de relance du président Joe Biden.

Getty Images via AFP
USA: moins de 40'000 cas de Covid en 24H, une première depuis octobre

Pour la première fois en cinq mois, les Etats-Unis ont recensé jeudi moins de 40'000 cas de Covid-19 en 24H, selon les données de l’université Johns Hopkins, qui font référence.

Après un pic de près de 300'000 cas en 24 heures enregistré le 8 janvier, le nombre d’infections quotidiennes a retrouvé son niveau d’avant Halloween, Thanksgiving et les autres fêtes de fin d’années, synonymes de nombreux déplacements à travers le pays et d’une propagation accrue du virus.

Autre signe encourageant dans le pays le plus touché par la pandémie en valeur absolue: les moyennes hebdomadaires des morts et des hospitalisations sont elles aussi nettement en baisse.

AFP
Rome bloque l’exportation de vaccins AstraZeneca, une première dans l’UE

L’Italie a bloqué l’exportation vers l’Australie de doses du vaccin anti-Covid d’AstraZeneca produites sur le sol européen, première application d’un mécanisme de contrôle mis en place par Bruxelles, a annoncé jeudi le gouvernement italien.

Rome a fait part de sa décision le 26 février à la Commission européenne, qui n’a émis aucune objection. Le ministère des Affaires étrangères a précisé dans un communiqué que ce refus d’exportation portait sur 250'700 doses du laboratoire suédo-britannique.

L’Italie l’a justifié par «la pénurie persistante de vaccins et les retards d’approvisionnement de la part d’AstraZeneca» dans l’UE et en Italie, la «quantité importante» de doses concernées et le fait que l’Australie est considérée comme un pays «non vulnérable» par le mécanisme de l’UE.

Alliance entre Israël, le Danemark et l’Autriche pour développer des vaccins

Israël, l’Autriche et le Danemark ont formé une alliance pour le développement et la production de vaccins de nouvelle génération contre le Covid-19, un accord d’ores et déjà critiqué au sein de l’Union européenne.

L’accord entre les trois pays a été annoncé jeudi soir à Jérusalem par le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu --dont le pays a mené une campagne de vaccination rapide et massive--, en présence de la Première ministre danoise, Mette Frederiks et du chancelier autrichien, Sebastian Kurz.

AFP
La Californie va réserver 40% de ses vaccins aux plus défavorisés

La Californie va désormais réserver 40% de ses doses de vaccins contre le Covid-19 aux populations les plus défavorisées, qui ont été touchées de manière disproportionnée par la pandémie de coronavirus, a annoncé jeudi le gouverneur Gavin Newsom.

«Les ménages à bas revenus, qui gagnent moins de 40'000 dollars par an, ont été touchés deux fois plus que les foyers dont les revenus dépassent 120'000 dollars», a souligné Gavin Newsom en annonçant cette mesure lors d’une conférence de presse. En outre, le rythme de vaccination des ménages gagnant plus de 120'000 dollars par an est actuellement le double de celui des Californiens les plus vulnérables. «C’est ce que nous devons corriger», a déclaré le gouverneur.

Cette mesure va cibler des zones identifiées comme ayant le plus faible indice sanitaire de l’Etat, avec pour objectif de vacciner 400'000 personnes dans les deux semaines à venir.

Getty Images via AFP
L'examen du vaccin Spoutnik V débute en Europe

Le régulateur européen a commencé jeudi l’examen du vaccin Spoutnik V contre le Covid-19, que la Russie se dit prête à fournir à 50 millions d’Européens. L’OMS s’inquiète dans le même temps d’une remontée des cas sur le continent.

«Cela met fin à une baisse prometteuse de six semaines des nouveaux cas, avec plus de la moitié de notre région enregistrant un nombre croissant de nouvelles infections», a indiqué jeudi le directeur Europe de l’OMS, Hans Kluge.

Pour lui, les Européens doivent «revenir à l’essentiel» pour lutter contre le virus et ses variants, notamment en accélérant la vaccination. «Nous avons besoin d’élargir notre portefeuille de vaccins», a-t-il insisté.

Le vaccin russe Spoutnik V a franchi une étape clé jeudi pour son déploiement dans l’Union européenne, avec le début de son examen par l’Agence européenne des médicaments, basée à Amsterdam. Après cette annonce, les autorités russes se sont dites prêtes à fournir des vaccins à 50 millions d’Européens à partir de juin.

Pays-Bas: le centre endommagé rouvre

Un centre de test de dépistage au Covid-19 dans le nord des Pays-Bas a rouvert jeudi après avoir été endommagé par une bombe artisanale présumée, alors que la police est toujours à la recherche des responsables de l’explosion.

La déflagration a eu lieu mercredi à Bovenkarspel, à 60 kilomètres au nord d’Amsterdam, plus d’un mois après l’incendie d’un autre centre de dépistage dans un village de pêcheurs, au début de plusieurs nuits d’émeutes – les plus graves depuis plusieurs décennies – provoquées par l’entrée en vigueur d’un couvre-feu national contre le Covid-19.

«Le centre de dépistage a rouvert et la situation est revenue à la normale», a déclaré jeudi à l’AFP Harry Katstra, porte-parole du service de santé publique GGD de la province de Hollande-Septentrionale.

‹Les fenêtres sont en cours de réparation et nous nous attendons à ce que quelques centaines de personnes soient testées aujourd’hui.»

Un million de nouveaux pauvres en Italie

La pandémie de coronavirus a fait basculer un million de personnes supplémentaires en dessous du seuil de pauvreté en Italie l’an dernier, selon une enquête publiée jeudi par l’Institut national des statistiques (Istat).

Le nombre de pauvres est passé à 5,6 millions, soit 9,4% de la population contre 7,7% en 2019, atteignant un record depuis 15 ans. Cette proportion dépasse largement le taux de pauvreté enregistré lors du début de la crise financière en 2008 (3%).

AFP

La hausse de la pauvreté a été particulièrement brusque dans le riche Nord de l’Italie, avec 720.000 personnes de plus dont la dépense mensuelle est restée en-dessous d’un seuil considéré comme minimal en termes de conditions de vie. Le taux de pauvreté y a atteint 9,4%, contre 6,8% en 2019.

Le seuil de pauvreté absolue en Italie varie d’une région à l’autre, passant pour une personne seule de 839,75 euros par mois dans une zone métropolitaine du Nord à 566,49 euros par mois dans une petite municipalité du Sud, selon des chiffres de l’Istat portant sur 2019.

Novartis va aider l’allemand CureVac à produire son vaccin anti-Covid

Le laboratoire allemand CureVac a annoncé jeudi avoir signé un accord avec le géant pharmaceutique suisse Novartis qui contribuera dès 2021 à la production du vaccin contre le Covid-19 à ARN messager qu’il développe actuellement.

Novartis prévoit de commencer la production de ce vaccin, qui attend encore une approbation du régulateur européen, «au cours du deuxième trimestre 2021» et vise la fabrication de «50 millions de doses au maximum» d’ici la fin de l’année et d’environ 200 millions de doses en 2022, indique le communiqué de la biotech allemande.

L’Allemagne autorise le vaccin AstraZeneca pour les plus de 65 ans

La commission allemande des vaccins a donné jeudi son feu vert à l’administration du vaccin anti-Covid AstraZeneca/Oxford aux plus de 65 ans, a annoncé le ministère de la Santé.

«La commission des vaccins recommande désormais le vaccin AstraZeneca pour les personnes de plus de 65 ans également. C’est une bonne nouvelle pour les personnes âgées qui attendent une piqûre», a salué le ministre de la Santé, Jens Spahn, dans un communiqué.

L’OMS enregistre une remontée des cas en Europe après six semaines de déclin

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 augmente à nouveau en Europe, après six semaines de déclin, a annoncé jeudi la direction régionale de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

«Nous constatons une résurgence en Europe centrale et orientale. Les nouveaux cas augmentent également dans plusieurs pays d’Europe occidentale où les taux étaient déjà élevés», a dit le directeur Europe de l’OMS, Hans Kluge, lors d’une conférence de presse.

La semaine dernière, les nouveaux cas de Covid-19 en Europe ont augmenté de 9% pour atteindre un peu plus d’un million, selon la branche régionale de l’OMS, qui regroupe une cinquantaine de pays européens et jusqu’en Asie centrale.

World Health Organisation (WHO) European director Hans Kluge, speaks during a joint press conference on the Danish handling of coronavirus in Eigtved's Pakhus, Copenhagen, Denmark, on March 27, 2020. (Photo by Ida Guldbaek Arentsen / Ritzau Scanpix / AFP) / Denmark OUT
World Health Organisation (WHO) European director Hans Kluge, speaks during a joint press conference on the Danish handling of coronavirus in Eigtved's Pakhus, Copenhagen, Denmark, on March 27, 2020. (Photo by Ida Guldbaek Arentsen / Ritzau Scanpix / AFP) / Denmark OUT
AFP
Spoutnik V: la Russie prête à fournir des vaccins à 50 millions d’Européens dès juin

Les autorités russes se sont dites prêtes jeudi à fournir des vaccins à 50 millions d’Européens à partir de juin, suite à l’annonce par l’Agence européenne des médicaments (EMA) du début de l’examen du vaccin russe Spoutnik V.

Direct Investment Fund CEO Kirill Dmitriev attends a panel discussion as part of the Artificial Intelligence Journey (AIJ) forum, in Moscow on November 9, 2019. (Photo by Sergei GUNEYEV / Sputnik / AFP)
Direct Investment Fund CEO Kirill Dmitriev attends a panel discussion as part of the Artificial Intelligence Journey (AIJ) forum, in Moscow on November 9, 2019. (Photo by Sergei GUNEYEV / Sputnik / AFP)
AFP

«Suite à l’approbation de l’EMA, nous serions en mesure de fournir des vaccins pour 50 millions d’Européens à partir de juin 2021», a déclaré dans un communiqué Kirill Dmitriev, patron du fonds souverain russe, qui a contribué au développement de ce vaccin.

La pandémie a eu un impact sur les soins des cancers de l’enfant (étude)

Baisse des diagnostics, voire interruption de traitements: la pandémie de Covid a eu un impact négatif sur les services qui soignent les cancers de l’enfant à travers le monde, en particulier dans les pays les moins riches, selon une étude parue jeudi.

«Nos résultats suggèrent que la pandémie de Covid-19 a eu un impact plus important sur les soins des cancers pédiatriques au niveau mondial que ce que les études focalisées sur une seule région laissaient supposer», a commenté Daniel Moreira, l’un des auteurs de cette étude publiée par la revue The Lancet Child and Adolescent Health.

Le Brésil au bord de l’effondrement sanitaire

Avec des records de morts quotidiens, des hôpitaux au bord de l’effondrement et une campagne vaccinale menée au rythme de l’escargot, le Brésil affronte le moment le plus violent de la pandémie sans aucune stratégie nationale.

Mercredi, le Brésil a enregistré 1.910 morts en 24 heures, battant le triste record établi la veille de 1.641 décès. Avec un total de 259.271 morts du Covid-19, l’immense pays latino-américain est le plus endeuillé au monde après les Etats-Unis.

Tokyo-2020: les organisateurs penchent pour des JO sans spectateurs venus de l’étranger

En raison de la pandémie, les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo-2020 prévus cet été penchent pour l’interdiction des spectateurs venus de l’étranger, ont indiqué des médias japonais jeudi, alors qu’une décision finale devait être prise au plus tard fin mars.

Le gouvernement japonais, la ville de Tokyo et le comité organisateur des JO seraient favorables à la tenue de l’événement devant un public local seulement, ont indiqué plusieurs médias locaux, dont le quotidien Yomiuri. Les responsables craignent en effet qu’un afflux de visiteurs étrangers ne mette en danger le public japonais, très réticent à la tenue des Jeux.

AFP
Plus de 60'000 morts en Colombie

Le bilan de l’épidémie de coronavirus en Colombie a dépassé mercredi les 60'000 morts, a annoncé le ministère de la Santé, un an après l’apparition du virus dans ce pays le 6 mars 2020. Dans son communiqué, le ministère indique que 60'082 décès liés au Covid-19 ont été enregistrés et que le nombre des contaminations est proche de 2,3 millions.

Le variant brésilien détecté au Venezuela

Des cas du variant brésilien du coronavirus ont été signalés pour la première fois au Venezuela, a annoncé mercredi son président, Nicolas Maduro. «Nous avons détecté au Venezuela la présence du variant brésilien» du virus responsable du Covid-19, a déclaré le chef d’Etat à la télévision. Ce variant est «plus contagieux» et «plus dangereux, plus grave», a-t-il prévenu.

Ce premier cas a été signalé sur un employé de l’aéroport de Maiquetia, qui dessert Caracas, où deux cas ont déjà été confirmés. Deux autres cas de ce variant brésilien ont été annoncés dans l’Etat voisin de Miranda et six autres dans l’Etat de Bolivar, frontalier du Brésil.

AFP
Certaines salles de spectacle new-yorkaises autorisées à rouvrir début avril

Après le retour des matches de la NBA au Madison Square Garden, puis la réouverture ce vendredi de certains cinémas, New York pourra peut-être bientôt célébrer la reprise des arts vivants: le gouverneur a annoncé mercredi que les salles de spectacle pourraient rouvrir le 2 avril, avec une capacité encore limitée.

Les salles de la capitale culturelle américaine, fermées depuis le 12 mars, pourront rouvrir à 33% de capacité ou 100 personnes au maximum, avec port du masque et distanciation obligatoires, a annoncé le gouverneur Andrew Cuomo lors d’un point de presse.

En extérieur, les spectacles pourront accueillir jusqu’à 200 personnes. Les seuils seront relevés pour les salles capables de tester préalablement leurs spectateurs – à 150 personnes en intérieur ou 500 en extérieur.

AFP

agence