Passer au contenu principal

Transports publicsConvaincus ou dubitatifs, les Vaudois voyagent masqués

En deux semaines, le port du masque est devenu la règle dans les trains, trams et autres bus du pays. Mais cela n’empêche pas les voyageurs de se poser des questions.

Un peu moins de deux semaines après l’introduction de l’obligation de voyager masqué dans les transports publics, tout le monde a pris le pli, comme ici dans le M2.
Masqués
Un peu moins de deux semaines après l’introduction de l’obligation de voyager masqué dans les transports publics, tout le monde a pris le pli, comme ici dans le M2.
Vanessa Cardoso

Si depuis quelques années déjà les usagers des transports publics voyagent souvent le nez dans leur smartphone, depuis le 6 juillet dernier, ils doivent également le cacher sous un masque. Quelques heures passées vendredi dans les trains, trams et autres bus de la région lausannoise montrent toutefois que, si l’écrasante majorité des voyageurs applique la consigne de protection, son utilité est très diversement ressentie.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.