Passer au contenu principal

Décryptage d’une œuvre d’artConfiez un vœu à l’arbre de Yoko Ono

Dans l’atrium du Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge s’épanouit un olivier. À ses branches les visiteurs accrochent des étiquettes sur lesquelles ils ont inscrit leurs souhaits.

Il marque la réouverture du Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.
L’arbre à vœux de Yoko Ono
Il marque la réouverture du Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.
LAURENT GUIRAUD

«Pour l’humanité à venir, je souhaite plus de tolérance envers la différence». «Pace nel mondo». «Prendre soin de notre terre». «Je veux un chien». «Espoir». «Justice». «Que cette pandémie puisse s’envoler fissa». «Happiness to everybody!» Comme de petits papillons beiges, les messages palpitent dans le vent. Des doigts patients ont noué les brins qui les retiennent aux branches d’un olivier. Pas n’importe quel olivier, évidemment. L’atrium du Musée international de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (MICR) accueille l’arbre à vœux de l’artiste Yoko Ono, veuve de John Lennon, et recueille de cette manière poétique les souhaits de ses visiteurs.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.