Passer au contenu principal

Ils sont l’oreille des entraîneursConfidents et anges gardiens, les chefs de presse auraient tant à raconter

Les responsables communication des clubs romands entendent tous les secrets mais ne les révèlent jamais. Leur vie est un roman. Et s’ils se laissaient aller à quelques confidences?

Dans un ouvrage, Philippe Tournon disserte sur les petits secrets des chefs de presse.
Dans un ouvrage, Philippe Tournon disserte sur les petits secrets des chefs de presse.
AFP

La parution dans un livre, au mois de janvier, des souvenirs du chef de presse de l’équipe de France de football (lire ci-dessous) a permis de souligner la richesse et la complexité du métier. Ces responsables de la communication, recrutés pour faire le lien entre le club (et ses employés) et les médias, savent de nombreux secrets, mais ne les révèlent normalement jamais. «Au moment de prendre ma retraite avec les Bleus, j’avais promis de ne pas écrire de livre, a d’ailleurs reconnu Philippe Tournon. Je me voyais mal trahir la confiance de ceux que j’avais accompagnés toutes ces belles années.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.