Passer au contenu principal

France voisineConducteur pincé à 145 km/h sur une départementale

L’automobiliste a été flashé sur la D18 à Neydens, en direction d’Archamps, où la vitesse est limitée à 80 km/h. Le conducteur, âgé de 20 ans, était sous l’emprise de stupéfiants.

La voiture du fautif a été flashée sur la D18 à Neydens, en direction d’Archamps.
La voiture du fautif a été flashée sur la D18 à Neydens, en direction d’Archamps.
Google Street View

Le mercredi 6 janvier, à Neydens, l’automobile d’un conducteur de 20 ans a été flashée à 145 km/h sur une route départementale, alors que la vitesse y est limitée à 80 km/h. Il était 15 h 20, selon «Le Messager», qui raconte l’histoire, lorsque le radar des gendarmes du peloton motorisé de Saint-Julien-en-Genevois s’est affolé. Le véhicule fautif circulait sur la D18, en direction d’Archamps.

Ce technicien originaire d’Annemasse a déclaré aux agents se rendre chez un client. Testé positif aux stupéfiants, il s’est vu retirer son permis sur-le-champ et son automobile a été placée en fourrière.

7 commentaires
    Gilbert G.

    @Pierre de taille:

    Vous devriez soit venir plus souvent soit ouvrir les yeux mais sur la 2x2 voies vers Machilly, ou sur l'autoroute en direction d'Annecy, je suis souvent

    dépassé par des véhicules immatriculés CH qui roulent bien au-delà des vitesses autorisées. Il m'arrive aussi de prendre l'autoroute en direction de Lausanne et je constate aussi que les excès de vitesse sont causés par des CH en grande majorité.

    Alors un peu d'intelligence, les inconscients n'ont pas de frontières.