Passer au contenu principal

Arrêtée sur son lieu de travailCondamnée pour s’être prostituée durant la pandémie

Âgée de 19 ans, une sans-papiers roumaine, qui vend son corps depuis l’an dernier en Suisse, échappe à l’expulsion requise par le Ministère public.

Le Palais de justice de Genève.
Le Palais de justice de Genève.
Laurent Guiraud

En mai, deux travailleurs du sexe ont été condamnés pour s’être prostitués ce printemps malgré l’interdiction liée à la pandémie. Ces récidivistes avaient écopé de peines de prison avec sursis et d’une expulsion de Suisse durant trois ans. À la fin du mois de juin, une jeune Roumaine de 19 ans, arrêtée en avril sur son lieu de travail, comparaissait pour le même genre de faits devant le tribunal de police. Condamnée mais acquittée sur plusieurs points, elle ne sera pas expulsée, probablement en raison de l’absence de récidive.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.