Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Jeux olympiques Tokyo 2020Comment survivre aux JO les plus chauds de l’histoire

Reportage dans la chambre de chaleur, un laboratoire de Swiss Cycling pour acclimater les sportifs aux conditions météo difficiles des JO de Tokyo. Ici, la beach-volleyeuse Anouk Vergé-Dépré à l’entraînement avec sa collègue Joana Heidrich.
L’heure d’effort réalisée par les athlètes sur des home-trainers dans la chambre de chaleur est analysée par des scientifiques de l’Office fédéral du sport.
1 / 2

«L’athlète perd jusqu’à 15% de ses capacités sans acclimatation dans ce contexte où la température ressentie est de 45°C.»

Thomas Steiner, scientifique à l’Office fédéral du sport

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.