Passer au contenu principal

HandicapComment favoriser les liens affectifs de personnes déficientes

L’association O Cœur de la Rencontre veut permettre aux personnes ayant une déficience intellectuelle de créer des liens. Le Covid-19 a renforcé son rôle.

Nathalie Hemecker, responsable de l’association O Cœur de la Rencontre.
Nathalie Hemecker, responsable de l’association O Cœur de la Rencontre.
DR

Permettre aux personnes ayant une déficience intellectuelle de créer et de développer des liens affectifs: tel est l’objectif d’OCR, O Cœur de la Rencontre. Depuis un peu plus d’un an, des rencontres ont ainsi lieu hors des institutions qui accueillent cette population. L’arrivée du Covid-19 a favorisé des échanges à distance. Le point avec Nathalie Hemecker, responsable d’OCR.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.