Passer au contenu principal

Habitudes alimentairesComment éviter le coup de pompe après manger

Le changement de rythme imposé par le télétravail a aussi une incidence sur notre alimentation, et sur ce fameux coup de barre après le repas de midi. Des pistes pour y remédier.

L’idéal, pour ne pas manger n’importe quoi parce qu’on a soudainement trop faim, c’est de planifier ses repas.
L’idéal, pour ne pas manger n’importe quoi parce qu’on a soudainement trop faim, c’est de planifier ses repas.
Getty Images/Westend61

Horaires décalés, repas pas forcément adaptés au moment de la journée, accès aléatoires et intempestifs au frigo: le télétravail subi depuis des mois n’a pas que de bonnes influences sur notre alimentation. Il aurait même tendance à accentuer certaines habitudes alimentaires prises pour gagner du temps sur sa pause de mi-journée et éviter de cuisiner.

À la clé, un sentiment de fatigue généralisé, qui se confond parfois avec celui d’avoir en permanence un immense coup de barre après le repas de midi. En gros, on se sent comme le dimanche, quand on ne pense qu’à s’affaler sur le canapé sitôt après avoir mangé le menu rôti-purée-tiramisu de mamie.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.