Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Passé et présentCointrin, c’est bien plus qu’un aéroport

Cointrin et ses villas (premier plan), l’aéroport et, au fond, la ville de Meyrin (à g.) et le quartier de la Citadelle (à dr.). On comprend mieux ici la «coupure» que représente l’aéroport…

«Notre but est aussi de donner la parole à ceux qui ont fait ce quartier et y ont vécu.»

Pierre-Alain Tschudi, membre du comité de l’association Mémoires de Meyrin

Nombreux témoignages

L’aérogare en 1950 avec, au premier plan, l’ancienne école de Cointrin. Elle a depuis belle lurette laissé place au bâtiment du World Trade Center. La rue que l’on voit déboucher à gauche est l’avenue Louis-Casaï.

Le rôle des Ailes

La couverture de la publication présente un fameux avant-après de Cointrin (ici le début de l’avenue Louis-Casaï, depuis l’aéroport).
29 commentaires
Trier:
    Jean S

    Ceux qui sont pour le développement de l'aéroport pour des raisons d'expansion économique expliquez moi pourquoi il faut toujours grandir, croitre, augmenter son CA ou PIB ? Vous voulez arrêter la croissance du canton à combien d'habitants ? 1, 1.5M, 10M ou plus ?

    Expliquez-moi svp ce que la fuite en avant perpetuelle de Genève apporte à la majorité de la population actuelle.

    Je ne parle pas de décroissance (tabou pour beaucoup) mais juste d'une stabilisation de la situation actuelle, ce qui n'empêche pas de faire des améliorations dans certains domaines.