Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

ÉditorialClimat: les faux responsables

«Ne cherchons pas LE bouc émissaire idéal à nos erreurs collectives. La pollution réelle, c’est celle qui sort de nos pots d’échappement, des cheminées de nos maisons ou des matières plastiques que nous achetons.»

77 commentaires
Trier:
    Julien L

    Aujourd'hui, une banque refuse de prêter de l'argent à un particulier pour acheter une maison ou l'oblige à la vendre à la retraite, tout cela en se basant sur des calculs faux et en s’immisçant dans sa vie privée (budget, salaire, feuille d'impôts, etc.)

    Le jour où les banques feront la même chose pour les sociétés (vous voulez qu'on vous prête ? pour quoi faire ? ah délocaliser en Chine - désolé on refuse), on pourra dire qu'elles sont dédouanées de leur responsabilité

    Pour les particuliers, elles le font car une loi les y oblige (disent-elles), mais en fait le calcul est purement financier et rentabilité interne des fonds propres.

    Pourquoi e pourraient-elles pas être aussi responsables pour les dégâts CO2 causés par l'argent qu'elles ont prêté ?