Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Témoignage par l’imageChristian Lutz plonge dans le ventre de l’hôpital

1 / 12

«Je voulais comprendre ce qui se jouait vraiment sur la ligne de front et le documenter.»

Christian Lutz, photographe

Cyclone épidémique

Caresse, voix et ultimes moments

6 commentaires
Trier:
    Mendriziotto

    Un grand merci à tous ces soignants qui ont accompagné ces patients dans leurs derniers moments de vies, et un merci à l'armée et la protection civile, Voir les décès successifs n'a pas été de tout repos,

    Malgré tout, beaucoup de larmes dans notre pays, tout ces jeunes partis dans des accidents, par inconscience

    Mais voilà ce n'est pas fini, jouer avec les feu ne sert à rien Seul le vaccin nous sortira de la, L'Europe ne pensait pas vivre ça, C'était toujours les autres, Le monde entier est concerné,Des médecins sont décédés aussi,

    Nous ne sommes pas dehors l'auberge,