Passer au contenu principal

Vieux-LullyChez Cartouche, le fromage se décline sous toutes ses formes

Ce bistrot ancestral propose quatre sortes de fondues, des malakoffs et une croûte géante à cinq étages.

La salle et la terrasse de chez Cartouche.
Cartouche
La salle et la terrasse de chez Cartouche.
LDD

Si vous aimez les mets au fromage, vous ne pouvez pas ignorer ce bistrot ancestral au cœur du Vieux-Lully. Chez Cartouche, c’est d’abord une pinte de village, avec photos et affiches au mur sous le regard d’un imposant hibou en bois. C’est aussi une grande terrasse aux parasols colorés. C’est, enfin, un accueil convivial…

Ici, le fromage est roi. Sous forme de fondues, bien entendu, toutes moitié-moitié et déclinées en cinq versions, dont une à la tomate. À déguster lors de la prochaine visite…

Il y a aussi des malakoffs. Ils existent en deux tailles. Les petits n’ont guère d’intérêt, ils sont un peu farineux et surtout creux à l’intérieur! Une préparation industrielle? «Non, tout est maison, assure la serveuse. Mais les gros sont plus coulants…»

Les yeux sont irrésistiblement attirés par la croûte à cinq étages. Allez! On tente l’expérience. Si vous êtes un ogre (ou une ogresse), vous serez ravi. Car le plat donne le vertige. Il est couronné d’un œuf au plat, sous lequel s’étale une épaisse couche de fromage fondu.

En creusant, on découvre des tomates, des oignons, du jambon. Et tout au fond, une solide tranche de pain humectée de vin. Un travail d’archéologue.

Mais le fromage n’a pas l’exclusivité. La charcuterie montre le bout de son nez, deux ou trois grillades aussi. Quelques plats canailles créent l’envie, tête de veau sauce tartare ou longeole. Mais la salade de bœuf bouilli sauce ravigote a fait l’unanimité. Assaisonnée avec vigueur et escortée de pommes allumettes un peu molles.