Passer au contenu principal

Volley à Sous-MoulinChênois n’a rien caché, ni ses forces, ni ses faiblesses

Remportée par Olimpia Bergame, la Coupe Fred Fellay a servi de banc d’essai à Ratko Pavlicevic et son équipe. Il y a eu du bon, une victoire référence contre Nantes, et du moins convaincant. Résultat: il y a encore du pain sur la planche.

Pour son retour à Sous-Moulin, Jovan  Djokic a cassé la baraque même face au bloc de Bergame.
Pour son retour à Sous-Moulin, Jovan Djokic a cassé la baraque même face au bloc de Bergame.
LDD/Jérôme Schneider

De façon un peu inespérée, en dépit du forfait de trois équipes, la 4e Coupe Fred Fellay a su se jouer du Covid et offrir à Sous-Moulin une belle affiche de volleyball. En mode compétition, les filets n’avaient plus tremblé depuis sept mois dans la salle qui porte le nom de l’ancien joueur de Chênois, parti trop vite smasher dans les étoiles. Masqués, les gradins n’ont pas étouffé leurs ovations. Olimpia Bergame a enlevé le tournoi et l’équipe genevoise, surveillée comme le lait sur le feu par Ratko Pavlicevic, son nouveau coach, a gagné la considération du public. Ce dernier reviendra, c’est certain.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.