Passer au contenu principal

SuisseCFF: soupçons de copinage dans l'attribution des contrats

La nomination d’un ancien cadre des CFF au conseil d’administration de l’institution, alors qu’il travaille pour une entreprise de construction, suscite des interrogations.

Les CFF et Jürk Stöckli réfutent tout copinage et favoritisme.
Les CFF et Jürk Stöckli réfutent tout copinage et favoritisme.
KEYSTONE

Le SonntagsBlick pointe de possibles cas de copinage au sein des Chemins de fer fédéraux (CFF). En cause, l'ancien directeur du secteur immobilier des CFF Jürg Stöckli, parti travailler pour des entreprises de construction. Sous sa direction entre 2010 et 2018, les CFF ont investi plus de quatre milliards de francs dans de nouveaux projets immobiliers.

Jürg Stöckli avait alors une influence prépondérante sur ce qui a été construit, quand, où et à qui ont été attribués les contrats.

Les intéressés réfutent tout copinage et favoritisme dans le journal. «Les mandats de Jürg Stöckli au conseil d'administration n'avaient et n'ont pas d'influence sur l'attribution des contrats des CFF», a indiqué un porte-parole de la compagnie ferroviaire.

ATS/NXP