Passer au contenu principal

Annulation définitive de Paléo«C’est un crève-cœur de devoir renoncer»

À 100 jours de l’événement spécial que le festival cherchait à proposer, les incertitudes demeurent trop fortes. Daniel Rossellat détaille ce nouveau renoncement et ses implications.

Daniel Rossellat, fondateur et président du Paléo Festival, doit à nouveau annuler la manifestation nyonnaise, malgré la forme alternative, le 45e Parallèle, qui avait été imaginée pour 2021.
Daniel Rossellat, fondateur et président du Paléo Festival, doit à nouveau annuler la manifestation nyonnaise, malgré la forme alternative, le 45e Parallèle, qui avait été imaginée pour 2021.
Florian Cella/24Heures

Après l’annulation de 2020, Paléo croyait à sa chance, quitte à la forcer un peu. L’équipe du festival nyonnais avait planché sur plusieurs scénarios et finalement dévoilé en février dernier son projet de 45e Parallèle, un événement de taille réduite mais prolongé sur un mois, du 8 juillet au 8 août. Las, la pandémie persistante aura eu raison de ce baroud d’honneur. Pour la deuxième fois consécutive, la manifestation tire la prise en attendant des jours meilleurs pour l’année 2022, avec une édition agendée du 19 au 24 juillet, pour laquelle les billets et les abonnements achetés restent valables. Daniel Rossellat, patron du raout et syndic de la ville de Nyon commente ce renoncement. Explications en cinq points, cinq paramètres qui n’étaient pas verts sur le tableau de bord du Paléo.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.