Passer au contenu principal

Après le 1-1 contre LuganoC’est le moment des choix pour un Servette courtisé

Le contingent de la saison prochaine se pense déjà aujourd’hui. Surtout avec le départ à venir de Gérard Bonneau, le chef du recrutement.

Custodio et Stevanovic: les deux buteurs du troisième nul 1-1 entre Servette et Lugano cette saison.
Custodio et Stevanovic: les deux buteurs du troisième nul 1-1 entre Servette et Lugano cette saison.
ERIC LAFARGUE

Dans la tribune de presse du Stade de Genève, le ballet trahit l’intérêt. Il y a là le recruteur de Saint-Étienne, celui de Strasbourg, celui d’Ineos pour Nice et Lausanne. Chacun noircit son calepin, mais personne ne dit pourquoi ou surtout pour qui il est là. Le Servette-Lugano qui se déroule sous leurs yeux n’est pas folichon, il se terminera sur un immuable 1-1, le troisième de la saison entre Genevois et Tessinois. «Nous étions poussifs offensivement», dira Alain Geiger.

C’est donc le printemps, ce moment où se dessinent les contingents de demain. C’est le moment des sollicitations ou des choix et c’est effectivement ce qui attend Servette. Ondoua est libre en juin et le club le met pourtant en valeur en lui offrant une place de titulaire. C’est un premier choix. Débouchera-t-il sur une prolongation de contrat de dernière minute souhaitée par le club, qui a déjà fait plusieurs propositions au Camerounais sans que cela ne suffise jusque-là? Ou le milieu de terrain défensif partira-t-il libre dans quelques semaines, comme cela se dessine? On ne sait pas si les «scouts» présents dimanche à la Praille étaient là plus spécialement pour Ondoua, mais le joueur de 25 ans, «gratuit», intéresse des clubs, c’est certain.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.