Passer au contenu principal

Déconfinement en EuropeCertains Allemands ne peuvent plus entrer en Autriche

A cause d’une recrudescence du virus, les habitants du canton de Gütersloh, à 90 km de Dortmund, devront être négatifs au Covid pour passer la frontière.

Les Allemands du canton de Gütersloh, situé en Rhénanie du Nord-Westphalie, devront se faire dépister avant de pouvoir entrer en Autriche.
Les Allemands du canton de Gütersloh, situé en Rhénanie du Nord-Westphalie, devront se faire dépister avant de pouvoir entrer en Autriche.
KEYSTONE/dpa/Jonas Güttler

L'Autriche a annoncé dimanche qu'elle allait contraindre certains Allemands habitant une région touchée par un foyer de coronavirus à présenter un test de Covid-19 négatif pour être autorisés à franchir la frontière.

«Nous suivons une ligne commune», a dit le ministre de la Santé Rudolf Anschober sur la chaîne ORF, interrogé sur la possibilité de refouler les touristes venant du canton de Gütersloh, dans l'ouest de l'Allemagne.

Il a précisé que ces personnes devront montrer un test datant de moins de 48 heures. Le confinement s'applique de nouveau depuis mercredi dans ce canton de 360'000 habitants, situé en Rhénanie du Nord-Westphalie.

Le canton de Warendorf exempté

La mesure ne concerne pas en revanche un autre canton allemand qui a aussi dû subir un reconfinement, celui de Warendorf, car le nombre de nouveaux cas y a vite diminué.

L'Allemagne, jusque-là relativement épargnée par le virus, a découvert un foyer de contamination important dans l'abattoir du groupe Tönnies qui emploie 6700 personnes. Nombre de salariés viennent de Bulgarie et de Roumanie et vivent dans des foyers ouvriers.

Le 22 juin, les autorités locales avaient annoncé que 1553 personnes étaient contaminées par le Covid-19 dans le canton de Gütersloh, dont la très grande majorité sans symptômes. Sur ce total, 21 étaient hospitalisées et six en soins intensifs.

(ats/nxp)