Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

La tragédie allemande de 1945«Ce jour-là, mon enfance s’est envolée»

L’une des vitrines du nouveau musée consacré aux millions d’Allemands de Tchéquie, de Roumanie, de Silésie ou de Hongrie victimes d’une «épuration ethnique» à la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Berlin, 23 juin 2021.
Edith Kiesewetter-Giese montre une carte d’une partie de la région des Sudètes, où elle a vécu jusqu’en 1945, année de son expulsion par les Tchèques.

«Les Tchèques ont demandé aux Allemands de se rassembler sur la place. Nous devions quitter la ville dans les deux heures, pour une destination inconnue.»

Edith Kiesewetter-Giese, ancienne Allemande des Sudètes