Passer au contenu principal

Histoire de la presseCe fait divers qu’on adore détester

Plongée dans les archives de la Julie et son traitement des histoires qui dérangent.

Une rubrique faits divers est présente dans les pages de la Julie dès le premier numéro, le 1er février 1879.
Une rubrique faits divers est présente dans les pages de la Julie dès le premier numéro, le 1er février 1879.
Archives de la «Tribune de Genève»

Les archives de la «Tribune de Genève» sont désormais numérisées. Le premier volet (1879-1920) est à découvrir sur www.e-newspaperarchives.ch. À cette occasion, nous vous proposons de revenir en compagnie d’experts sur les thématiques fortes et événements marquants qui ont fait l’histoire du journal.

Depuis toujours, le fait divers fascine autant qu’il met mal à l’aise. Il fait peur à l’occasion. La numérisation des quarante et une premières années de parution de la «Tribune de Genève» (1879-1920), à découvrir gratuitement sur www.e-newspaperarchives.ch, est l’occasion de nous pencher sur le traitement réservé à ce genre journalistique si particulier, avec le regard de la spécialiste Annik Dubied. Professeure à l’Académie du journalisme et des médias de l’Université de Neuchâtel, elle s’intéresse au fait divers depuis vingt-cinq ans.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.