Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Université de BâleCaresser un chien active plus le cerveau que caresser une peluche

L’activité du cerveau a augmenté dans les deux cas, mais davantage avec le chien et de manière plus durable. (Photo d’illustration)
En outre, l’activité augmentait à nouveau en cas de contact renouvelé avec le chien, ce qui n’était pas le cas avec la peluche. (Photo d’illustration)

ATS