Passer au contenu principal

Canton de NeuchâtelCamille Graeser exposé à La Chaux-de-Fonds

L’artiste zurichois Camille Graeser qui a exploré les formes géométriques et les couleurs est exposé au Musée des beaux-arts de La Chaux-de-Fonds.

Camille Graeser joue avec les formes géométriques et les couleurs.
Camille Graeser joue avec les formes géométriques et les couleurs.
Mbac

Le Musée des beaux-arts de La Chaux-de-Fonds expose depuis dimanche et ce jusqu’au 17 janvier 2021, les œuvres de l’artiste zurichois Camille Graeser,

«L’exposition parcourt le développement pictural de Camille Graeser et atteste de l’effervescence créatrice qui anime la ville de Zurich dans les années 1930-1950», a indiqué jeudi le Musée des Beaux-Arts. L’accrochage rassemble plus d’une centaine d’oeuvres – peintures, sculptures, dessins, projets architecturaux – de l’artiste et de ses contemporains zurichois.

Camille Graeser, qui avait ouvert à Stuttgart en 1917 un bureau d’architecture, de graphisme publicitaire et de design, s’est investie durant plusieurs années dans la création de meubles et d’agencements d’intérieurs au sein du groupe Deutscher Werkbund. Lorsqu’il quitte l’Allemagne pour Zurich en 1933, il se tourne vers la peinture, le dessin, la sculpture et les reliefs.

Expo internationale

Les recherches menées par Graeser lors de son travail de création de mobilier se transforment alors progressivement en questions sur la peinture. L’exposition retrace ainsi les étapes du développement pictural qui l’amène à «devenir un artiste concret». Camille Graeser est né en 1892 à Carouge (GE) et mort en 1980 à Wald (ZH).

L’exposition a été présentée une première fois au musée Haus Konstruktiv il y a une année à Zurich. Elle est réinterprétée à La Chaux-de-Fonds pour souligner le cousinage méconnu entre l’abstraction géométrique et les arts textiles. Par la suite, elle rayonnera au Vasarely Museum de Budapest puis à l’espace de l’Art Concret à Mouans-Sartoux. Le vernissage aura lieu samedi à 17h.

En parallèle, le Musée des Beaux-Arts organise dans ses murs la première rétrospective de l’artiste neuchâteloise Jeanne-Odette. L’exposition propose de découvrir le parcours de l’artiste dès les années 1970 jusqu’à aujourd’hui au fil des tapisseries monumentales et des expérimentations sur papier.

ATS/NXP