Votre navigateur est obsolète. Veuillez le mettre à jour avec la dernière version ou passer à un autre navigateur comme ChromeSafariFirefox ou Edge pour éviter les failles de sécurité et garantir les meilleures performances possibles.

Passer au contenu principal

Après la fin de l’accord-cadreBruxelles menace la science, Berne garde la tête froide

Pour l’ambassadeur de l’UE en Suisse, Petros Mavromichalis, la Suisse ne peut pas avoir «le beurre et l’argent du beurre». Il l’explique dans une chronique parue dans «Le Temps». En réaction à la fin des négociations sur l’accord-cadre, l’UE fait planer un gros doute sur l’association de la Suisse au programme de recherche et d’innovation Horizon Europe.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.

S'abonnerSe connecter