Vincent Schmid: De la mort volontaire

La revue des blogsPascal Holenweg: Bannon Salvini et les Verts. Rémi Mogenet: Paysages d'Occitanie. Marie Chappuis-Barbey: Une chance à saisir! Christian Brunier: Champs-Lingot. Mireille Vallette: L’incontrôlable libido du prophète. Maurice-Ruben Hayoun: Les limites du macronisme…

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Voici la revue des blogs de notre forum blog.tdg.ch. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

Vincent Schmid: De la mort volontaire

La très douloureuse et très délicate affaire Vincent Lambert, qui n’en finit pas de rebondir, a relancé chez nos voisins français le débat sur la fin de vie volontaire. Classiquement la foi chrétienne est réputée opposée, par principe et par dogme, à ce geste fatal : Tu ne tueras point. Pourtant le Musée International de la Réformation expose une lettre que Jean Calvin écrivit à la famille d’un jeune homme qui s’était suicidé. Surprise, dans cette lettre aucune condamnation du malheureux, aucun reproche, au contraire beaucoup d’empathie et de mots de consolation. En une époque ou, en Europe, le suicidé était considéré comme un réprouvé et exclu d’office de la sollicitude l’Eglise, l’attitude du Réformateur était résolument nouvelle. A titre d’hypothèse, je me suis demandé quels arguments bibliques et théologiques pourraient (d’un point de vue protestant s’entend) être invoqués en faveur de la fin de vie volontaire, étant posé que ces arguments n’ont qu’une valeur expérimentale et sont naturellement réfutables. (...)

Pascal Holenweg: Bannon Salvini et les Verts

(...) L'extrême-droite européenne n'a pas atteint son objectif essentiel, constituer une force capable de contester la majorité absolue formée des conservateurs du PPE et des sociaux-démocrates, désormais élargie aux libéraux. Les stratégies des différentes composantes de l'extrême-droite européenne (des nationalistes xénophobes et racistes aux "antisystème"), qui généralement ne proposent plus de rompre avec l'Union Européenne, façon Brexit, mais de la transformer en une sorte de conglomérat d'Etats autoritaires, chrétiens et conservateurs, peuvent rapidement entrer en conflit : si Matteo Salvini apparaît comme le leader continental de cette droite de la droite, nationaliste, xénophobe et réactionnaire, sa propre stratégie ne consiste pas à la rassembler comme une force concurrente des autres grandes coalitions politiques de droite, mais comme une alliée de la coalition conservatrice et chrétienne. Et pour la réalisation de ce projet, le Hongrois Viktor Orban et son parti, le Fidesz, est d'un apport bien plus intéressant que la Française Marine Le Pen et son Rassemblement national : il permet un rapprochement avec la droite du Parti populaire européen, alors qu'elle éloigne la perspective d'un tel rapprochement. Avec Orban, Salvini a d'ailleurs lancé un manifeste de lutte contre l'immigration. Salvini veut sortir de l'extrême-droite pour pouvoir coopérer avec la droite du PPE, pas renforcer l'extrême-droite : il sait qu'elle n'a de chance de peser sur l'Europe que par une telle alliance, et que sans cette alliance, elle ne sera jamais qu'une capacité de nuisance. Du coup, la Lega italienne a troqué ses discours europhobes… Le gourou américain de l'extrême-droite européenne, Steve Bannon, promettait un "tremblement de terre"? on a eu une petite secousse. Verte, la secousse, pas brune.

Rémi Mogenet: Paysages d'Occitanie

On s'étonne, ici ou là, que je quitte ma chère Savoiepour l'Occitanie, où j'ai demandé une mutation. Les paysages en sont tellement beaux! Et j'ai un lien tellement fort avec le vieux duché des rois sardes! Mais j'ai l'impression d'en avoir fait le tour, après ma thèse de doctorat. Et les paysages sont surtout beaux dans la vallée de mes ancêtres, celle du Giffre, où mon père a une maison et des appartements, et où je vis depuis plusieurs mois, en attendant mon déménagement. J'y reviendrai, et du reste, mon premier contact avec la Savoie fut cette vallée, car quand j'étais petit, je vivais dans la région parisienne, où je suis également né (...) On serait naïf, de croire que je suis tellement attaché à la Savoie que je ne supporterais pas de vivre ailleurs. Je tiens peut-être de mes ancêtres juifs le goût du nomadisme, et le désir de parcourir la Terre à la recherche de la véritable Jérusalem – car, je l'avoue, je ne partage pas la croyance que celle-ci soit là où le monde physique la situe... Après tout, mon père a bien vu le monde idéal en Samoëns même, en la vallée du Giffre! C'est de là, je veux bien l'avouer, que vient mon amour de la Savoie – car j'aime mon père, et l'approuve d'aimer ses montagnes! Mais j'ai découvert la région de Carcassonne (...)

Marie Chappuis-Barbey: Culture : une chance à saisir!

(...) Par le passé, le canton s'est trop souvent reposé sur les contribuables de la Ville de Genève pour soutenir des institutions à caractère régional qui bénéficient à l'ensemble des Genevoises et Genevois. La Ville a quant à elle trop souvent justifié son existence par son opposition au canton. C'est un combat stérile qui n'intéresse que le microcosme politique. Un combat qui a découragé des partenariats publics privés et fragilisé les institutions et les acteurs culturels. Elu-e-s communaux et cantonaux doivent désormais apprendre à oublier ces querelles d'égo pour retrouver les seules priorités qui comptent vraiment en matière culturelle : offrir une lisibilité et un soutien aux artistes, accompagner la relève, valoriser nos institutions et garantir la qualité et l'efficience des prestations délivrées aux habitant-e-s de notre canton. L'initiative a d'ores et déjà permis – avant même le résultat du 19 mai dernier - de renouer le dialogue entre les autorités communales et cantonales. Mais le plus dur reste à faire. (...)

Christian Brunier: Champs-Lingot, ne pas lui lâcher la grappe

Presque comme chaque année, nous avons participé aux Caves ouvertes de Genève. Cette journée dédiée aux crus genevois est l’occasion d’en découvrir, d’en déguster, d’en acquérir, mais aussi de rencontrer des ami-e-s ou de s’en faire de nouveaux. Notre première étape a été marquée par des dégustations et achats de vins au Domaine Champs-Lingot, à Anières. Nous avons déjà passé par ici quelques fois, toujours avec bon plaisir. Ce domaine, bénéficiant d’une vue panoramique d’exception sur le Léman, possède 5 hectares de belles vignes. Sur des terres généreuses, cette cave viticole cocole 14 cépages, bénéficiant du soleil du Sud … du Lac de Genève.

Mireille Vallette: 1400 ans de discriminations dues à l’incontrôlable libido du prophète

La prohibition de l’adoption de même que l’interdiction d’épouser un non-musulman provoquent des discriminations difficilement acceptables. Récit et témoignage. De nombreux musulmans crient aux discriminations religieuses dans nos pays, mais n’ont pas le moindre état d’âme envers celles qui s’exercent depuis 1400 ans au nom de leurs textes dans les pays musulmans. La Loi céleste est inscrite dans les lois humaines. 1) Des injustices que les services consulaires de nos sociétés respectent. Amar Bouberguig, d’origine algérienne, habite la Suisse depuis l’âge de 22 ans. Il est confronté à plusieurs de ces iniquités. «Mon épouse est américaine. Notre fille Tamia possédait les trois nationalités: suisse, algérienne et américaine. Elle a épousé un Suisse, et a reçu ses nouveaux passeports, suisse et américain. Mais pas l’algérien: l’Algérie refuse de reconnaître son mariage, parce que son mari ne s’est pas converti à l’islam.» (...) Amar le Vaudois s’indigne que «les mosquées comme celles de l’Union Vaudoise des Associations Musulmanes, l’UVAM, enseignent ces discriminations dans le cadre de l’apprentissage, la mémorisation et la récitation du Coran» et soient néanmoins dans un processus de reconnaissance étatique. (...)

Maurice-Ruben Hayoun: Les limites du macronisme…

(...) Revenons aux limites du macronisme. Les plus anciens se souviennent que peu après mai 68, l’ancien secrétaire général du parti gaulliste, Alain Peyrefitte, avait fait cette étrange prédiction : entre nous et le Parti Communiste, il n y a rien… Et si nous ne faisons pas de bêtise, nous sommes là pour trente ans. On connaît la suite qui recommande de ne pas prophétiser car nous ne sommes pas les maîtres de l’avenir. La politique dépend de tant d’imprévus. Or, Emmanuel Macron avait commis une double erreur dans sa démarche générale : se prendre pour Jupiter et se dire maître des horloges. C’est Dieu qui est le maître du temps et des heures. Une relecture des 42 chapitres du livre de Job serait ici fort bénéfique. Il s’est dit que la stratégie qui l’avait fait élire face à une Marine Le Pen moins compétente que lui se reproduirait éternellement et qu’il n’aurait plus qu’à rééditer le coup qui l’avait fait élire. Aujourd’hui, au lendemain de ces élections européennes, la ficelle, devenue trop grosse, n’a plus fonctionné. (...)

Créé: 28.05.2019, 13h01

Articles en relation

Leila El Wakil: Banana's Republic, le Shérif et le Promoteur

Blogs à lire Christina Meissner: Divonne, qui mène le bal ? Gérard Meyer: Les « Souvenirs européens » de Stefan Zweig et l'actualité. Charly Schwarz: Gauche/droite, est-ce fini ? Hélène Richard-Favre: Les Français valent mieux que ça! Pascal Décaillet: Macron, terrassé par Macron. Jean-Noël Cuénod: Macron perd et rafle la mise Plus...

Edmée Cuttat: La Palme d'or à ”Parasite”, l'un des favoris

La revue des blogs Djemâa Chraïti: Un looping loupé. Bernard Comoli: Raoni en campagne en Europe. Bruno Hubacher: Amnesty Multinational. Pascal Décaillet: Rappel de mes positions, depuis 30 ans. Maurice-Ruben Hayoun: Gouvernement des juges ou gouvernement des élus… Didier Bonny: Du grand au petit écran : portraits de femme. Plus...

Pascal Holenweg: Elections européennes : vingt-huit élections nationales

Blogs sélectionnés John Goetelen: Capturer le CO2 (1) : la planète verte. Patricia Aline: Rien de nouveau sous le soleil. Rodolphe Weibel: L’intérêt général à Cornavin. Thierry Cerrutti: Création d'un Conseil administratif Populaire à Vernier. Rémi Mogenet: Le Lare et la vie Plus...

Edmée Cuttat: Tarantino était espéré comme le Messie. On attend le miracle...

Blogs à lire Pascal Holenweg: Faire ensemble, enfin... Christian Brunier: Promouvoir l’apprentissage dual … Vincent Schmid: Bref éloge du blasphème. Maurice-Ruben Hayoun: Du dialogue interreligieux… Jean-François Mabut: Infrarouge , Heidi, Flint, Jeff Plus...

Antoine Vielliard: Pour une Renaissance de l'Europe

Excellents blogs Jean-Noël Cuénod: Affaire Vincent Lambert : où est l’amour ? Anne Cendre: Hameaux pour une vie nouvelle. Daniel Warner: To be or not to be a Good Samaritan. Pascal Décaillet: Deux siècles, un bel âge pour mourir. Pascal Holenweg: L'opium des commerçants genevois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

)6 nouveaux projets en faveur des piétons et des cyclistes
Plus...