Vincent Schmid: Un manuel d'autodéfense intellectuelle

Blogs sélectionnésCarol Scheller: Cibles illicites : aveu accablant de l’armée israélienne. Claude Bonard: Une brochure genevoise publiée en 1944 évoque le sort tragique de Varsovie. Marian Stepczynski: 5 milliards d’impôt perdus… une bonne affaire? Jean Zahno: UBS 40000 comptes. Finalement pourquoi pas plus. Didier Bonny: « Le Roi Lion » : trop réaliste

Matthieu Bock-Coté, auteur de L’Empire du politiquement correct

Matthieu Bock-Coté, auteur de L’Empire du politiquement correct Image: LDD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Voici la revue des blogs de notre forum blog.tdg.ch. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

Vincent Schmid: Un manuel d'autodéfense intellectuelle

Avec L’Empire du politiquement correct (1), Matthieu Bock-Coté ne nous offre pas seulement un essai incisif et brillant mais un véritable manuel d’autodéfense intellectuelle. Car prévient-il « les temps tranquilles sont derrière nous. Nous sommes contemporains de la fin de la démocratie apaisée » (p 201). En ces temps difficiles, le progressisme, ultime avatar du messianisme de gauche, est à la manœuvre dans la plupart des sociétés occidentales. Son objectif ultime, Bock-Côté le définit par « la liquidation des peuples historiques et concrets pour embrasser tôt ou tard la figure de l’humanité réconciliée à la manière d’un démosdiversitaire mondialisé» (p143). Le progressisme n’est autre chose qu’une gigantesque entreprise de déconstruction à l’échelle d’une civilisation – la nôtre- visant à purger l’être humain (particulièrement occidental) de son existence historique particulière. Au cœur du système médiatique, rouage essentiel de la déconstruction, se tient le dispositif du politiquement correct , lequel n’est pas sans faire penser au Miniver – le Ministère de la Vérité - du 1894 d’Orwell. (...)

Carol Scheller: Cibles illicites : aveu accablant de l’armée israélienne

Le Centre palestinien des droits humains (PCHR) a dénombré 71 blessés, dont 30 enfants, 3 femmes et un travailleur médical dans cette dernière manifestation hebdomadaire dont la première était le 31 mars 2018. Un bilan des actions militaires de l’Etat israélien face aux manifestants civils de Gaza se trouve dans le rapport de la Commission d’enquête international présenté aux Conseil des droits de l’homme de l’ONU en mars 2019. (...) Un officier du groupe d’Anti-Terrorisme de l’Ecole Lotar d’Antiterrorisme près de Modi’in déclare dans un article du Jérusalem Post ce 25 juillet que les soldats qui tirent sur les manifestants sont censés blesser sans tuer. Selon le rapport de l’ONU, une telle politique face à des citoyens qui ne présentent presque jamais une menace imminente pour la vie des soldats armés jusqu’aux dents revient à de « graves violations des droits de l’Homme et du droit international humanitaire. » Les conséquences terribles des tirs dans les jambes peuvent être constatées dans un rapport de DCIP (Defense for Children International - Palestine) que je résume ici. (...)

Claude Bonard: Une brochure genevoise publiée en 1944 évoque le sort tragique de Varsovie

Le 1er août, Varsovie va célébrer comme chaque année dans le recueillement le souvenir de l'insurrection qui débuta le 1er août 1944 à 17h00 pour se terminer le 2 octobre 1944. Varsovie, une métropole qui comptait 1Mio 300'000 habitants en septembre 1939 et qui n'en comptait plus que quelques centaines en mai 1945. En Suisse, en cet été 1944, l'insurrection de Varsovie, personne ou presque n'en parlait. La population, surtout en Suisse romande, se passionnera pour les combats qui se dérouleront du 19 au 25 août afin de libérer Paris. Varsovie, c'était bien loin… Pourtant, en décembre 1944, soit tout juste deux mois après la défaite des insurgés varsoviens, les Editions de la Frégate à Genève publiaient une brochure intitulée “Varsovie 1944” sous la plume d'André Lenoir, avec une préface de Georges Rigassi, journaliste vaudois bien connu à l'époque (...)

Marian Stepczynski: 5 milliards d’impôt perdus… une bonne affaire?

(...) Les nouvelles mesures qui se profilent, toujours en application des standards minimaux du BEPS («Base Erosion and Profit Shifting», ce projet de l’OCDE en matière de lutte contre l’érosion de la base d’imposition et le transfert de bénéfices), devraient entraîner une perte fiscale d’ampleur encore plus grande pour la Suisse(...) Il pourrait cependant en résulter à la longue une transformation plutôt bienvenue de nos structures économiques. Au lieu en effet qu’elle ne soit plus dans certains secteurs d’activité qu’une simple holding, la raréfaction des occasions d’optimisation fiscale à l’étranger devrait logiquement conduire la Suisse à se réindustrialiser, puisque rien, dans la croisade internationale menée contre les privilèges fiscaux, ne lui interdira de maintenir ses bas taux d’imposition, de sorte que ses grandes entreprises auront tout intérêt à y localiser une partie plus importante de leur production. Chiche !

Jean Zahno: UBS 40000 comptes. Finalement pourquoi pas plus

(...) En dix ans en effet la monnaie suisse prend en moyenne 3% par an face à l’Euro ? (...) Donc si j’ai gagné 1000000 et les ai placés en Euro en 2010 il ne vous en restera que 700000 contre Fr suisse. Si vous parlez de 20 ans la différence serait encore plus grande probablement. Alors pour quelques privilégiés la tentation est très très grande et qu’elle le restera tant que la Suisse offrira des services compétitifs avec des gens formés et compétents face à beaucoup d’autres places, il suffit de voyager un peu pour vous en rendre compte. (...)

Didier Bonny: « Le Roi Lion » : trop réaliste

25 ans plus tard, le chef d'œuvre du film d'animation de Disney est de retour sur les écrans dans une version tournée entièrement en images numériques. Le réalisme des images de cette nouvelle version apporte-t-il quelque chose par rapport au dessin animé? Après la scène d’ouverture, la réponse est incontestablement positive: les images de synthèse sont absolument magnifiques et l’émotion déjà présente. Mais plus dure sera la chute: dès les premiers dialogues, la magie cesse instantanément. Un lion tellement réaliste qui parle, ça ne le fait pas et bien évidemment les expressions du visage, si l’on ose dire, ne suivent pas non plus par rapport à l’animation. Trop de réalisme, tue le réalisme. Mais heureusement, la puissance de l’histoire est suffisamment forte pour petit à petit passer par dessus ce gros obstacle. (...) (2 étoiles) (...) Toujours à l'affiche 5 étoiles. « Parasite ». Palme d’or du Festival de Cannes

Cédric Segapelli : Eric Plamondon

Avec Taqawan (Quidam éditeur 2018), Eric Plamondon a acquis une certaine notoriété dans le monde littéraire en obtenant, entre autre, de nombreuses récompenses dont celle du prix des chroniqueurs 2018 du festival Toulouse Polar du Sud alors que j’avais une préférence pour Les Mauvaises (La manufacture de livres 2018), de Séverine Chevalier qui figurait parmi les finalistes tout comme La Guerre Est Une Ruse (Agullo Noir 2018) de Frédéric Paulin. Un choix cornélien pour départager trois romans exceptionnels. En tant que jury, j’ai bien tenté d’influencer mes camarades, mais il faut bien admettre qu’il s’agissait d’une cause perdue tant le roman d’Eric Plamondon avait de quoi surprendre avec un angle narratif extrêmement original, sous forme vignettes déclinant contes, recettes culinaires et autres extraits historiques, nous permettant d’intégrer la culture amérindienne et plus particulièrement celle des tribus mig’maq sur fond d’intrigue policière en lien avec un trafic d’êtres humains. (...)

Créé: 30.07.2019, 15h02

Articles en relation

Eric Bertinat: L’UDC et les autres partis

La revue des blogs René Longet: Aujourd’hui 29 juillet : jour mondial du «dépassement«... Anne Cendre: Eloge des excentriques. Pascal Décailelt: Le cadavre brandi, comme dans le Cid. JF Mabut: Collapsologie, gourmandise et Biorégion 2050. Christian Brunier: Le Vin jaune, l’Or du Jura Plus...

John Goetelen: Paris bat enfin le record de 1947 !

Blogs d'été Eric Bertinat: Genève, combien de plages ? Pascal Décaillet: Plus européen que la Suisse, tu meurs ! Jean-Noël Cuénod: Greta Thunberg : Onfray odieux tout puissant ! Charly Schwarz: A moins de 10 km… Pierre Kunz: Médias, fin de l'info noire ? Plus...

Ana Roch: Les PME genevoises et suisses étouffent

Blogs sélectionnés Alfonso Gomez: Falun Gong, 20 ans de Persécution en Chine. Pascal Décaillet: Pierre Péan, confrère de lumière. Pascal Gavillet: Hypothèse de Riemann, y aurait-il du nouveau? Patricia Aline: Gauche, droite ou démocratie? JF Mabut: 800 sans abris à Genève... Plus...

Jean-Noël Cuénod: De Rugy ou la déconnexion du homard

La revue des blogs Maurice-Ruben Hayoun: La vivace culpabilité judéo-chrétienne, fondement de la haine de soi de l’Occident… Bruno Hubacher: Juste un autre drame familial ? Charly Schwarz: Le bruit, pollution du XXIème siècle. Pascal Décaillet: Le soliloque du fou, dans la verticalité du soleil. Sylvie Neidinger: L'affaire De Rugy est un film! (comique) Plus...

Mireille Vallette: Les lauréats du “Swiss Stop Islamization Award 2019”

Sélection de blogs Daniel Warmer: Is It Ready for a Woman President? Carol Scheller: Un changement bienvenu. Didier Bonny: Série verte estivale (1/6): l'Etat de droit. Sylvain Thévoz: Prière pour le climat. John Goetelen: Voyage vers la Lune : des prouesses d’organisation. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Nobel de la paix au Premier Ministre éthiopien
Plus...