Passer au contenu principal

Le meilleur des blogsSylvain Thévoz: Évacuer maintenant !

Nouvelle édition de notre revue des blogs publiés sur le forum blog.tdg.ch de la Tribune de Genève et dans notre Webzine. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Les blogs sont publiés sous la seule responsabilité de leur auteur. Pour retrouver les blogs, sélectionnez la rubrique OPINION! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

Sylvain Thévoz: Évacuer maintenant !

Samedi dernier a eu lieu sur la Place fédérale à Berne un rassemblement national organisé par la coalition #evacuer-maintenant. Les organisations militant en faveur du soutien des villes suisses à l’accueil des réfugié·es du camp de Moria sur l’île de Lesbos en Grèce exigeaient la fin de la situation inhumaine dans le nouveau camp mis en place suite aux incendies de septembre. L’utilisation de l’argent des contribuables suisses pour construire un deuxième camp sur un champ de tir militaire a été dénoncée ainsi que les conditions de vie des réfugié·es. Plusieurs centaines de personnes étaient présentes pour rappeler l’urgence à ce que notre pays fasse davantage qu’une charité à distance. (...) Il nous appartient de renforcer la mobilisation, au côté des associations actives dans le domaine de l’asile, avec un slogan #evacuer-maintenant et une volonté inflexible : accueillir le plus grand nombre de réfugié·es possible en Suisse. La barque n’est pas pleine. Nous avons de la place. L’histoire nous jugera.

Mireille Vallette: Une motion demande d’interdire le voile aux fonctionnaires fédérales

L’UDC Jean-Luc Addor ne lâche pas. Après avoir interpellé -sans succès- la direction de la Poste et des CFF qui autorisent le voile, puis déposé une interpellation au Conseil national, il vient de proposer une motion. Elle réclame l’interdiction du «hijab» pour les employées des guichets de l'administration fédérale et des entreprises majoritairement détenues ou contrôlées par la Confédération. Pour être transmis à l'Exécutif, le texte doit avoir été adopté par les deux Chambres. En l’occurrence, la motion demande au Conseil fédéral de proposer au Parlement une base légale permettant l’interdiction du foulard aux employées en contact avec le public. C’est ce que les citoyens genevois -seuls consultés en Suisse à ma connaissance- ont accepté en février 2018 dans la «loi sur la laïcité». (...)

----------

Tous les jours une nouvelle revue des blogs hébergée par @tdg.ch. Les blogs sont publiés sous la responsabilité de leur auteur. Ils n'engagent pas la rédaction de la Tribune.

----------

Pierre Kunz: Gestes barrières ; les sceptiques sont-ils anarchistes ou fous ?

(...) Le sommet de l’imbécilité étant atteint quand d’aucuns clament que « le Conseil d’Etat s’en prend sans base légale à nos droits fondamentaux et à la démocratie » et prétendent ne rien changer à leurs habitudes téméraires. Ces individus sont prétentieux et de surcroît incultes. N’ayant aucune connaissance du passé ils ne peuvent savoir qu’en cette mi-octobre 2020, nous en sommes réduits à utiliser les mêmes moyens que ceux de nos ancêtres ayant subi la grippe dite « espagnole », celle qui ravagea l’humanité entre 1918 et 1919. Comme eux en effet, même si la médecine sait mieux soigner qu’il y a un siècle et six mois, nous ne disposons actuellement que de trois moyens efficaces de limiter les dégâts : se laver les mains souvent, respecter les distances entre nous et porter un masque. Ce sont ni plus ni moins ceux dont disposaient les autorités sanitaires à l’époque. (...)

Claude Bonard: Chevaliers de Gruyère et d'Argovie en croisade contre les Sarrasins des pays baltes !

(...) Je dévore l'ouvrage de l'historien Loïc Chollet consacré aux "Sarrasins du Nord". Il s'agit de la thèse de doctorat de cet historien neuchâtelois publiée chez Alphil Edit. La récompense est toutefois au bout du chemin. Cette histoire des "rèses de Prusse" et de la croisade balte par la littérature des XIIe au XVe siècles ouvre des horizons incroyables. Pour moi qui séjourne régulièrement en Pologne et qui ai visité Torun, la ville natale de Nicolas Copernic, je découvre que les nombreux chevaliers français, anglais et allemands se regroupaient dans cette belle cité après leur long voyage avant d'aller courir sus aux "mescreans" et Sarrasins de l'Est pour les convertir - le plus souvent - par le glaive et par le feu - avec le concours des chevaliers Teutoniques (...) Pascal Décaillet: Sociétards totalement décalés !

Les députés qui inondent le Parlement de sujets "de société", liés notamment au sexe, au genre, ou encore au mode vestimentaire, alors que Genève est devant la pire crise économique depuis la guerre, portent une lourde responsabilité face à l'Histoire. Leur décalage total, par rapport aux VRAIES SOUFFRANCES de la population, ruine non seulement leur crédit à eux, mais aussi celui du législatif dans son ensemble, comme institution de la République. Plus globalement encore, celui des élus, face au peuple. S'il faut un cabinet de guerre pour redresser l'économie du Canton (je plaide dans ce sens dans GHI, à paraître ce mercredi), on espère aussi un Parlement de guerre, responsable et sélectif dans la hiérarchie de ses priorités.

Philippe Meyer: Le monde de l'aéronautique commence à se mobiliser

"L’aviation est devenue l’otage d’une idéologie qui prône la décroissance économique comme seule solution aux enjeux environnementaux. Cette idéologie déroule un 'avion-bashing'. Il frôle le fanatisme, comme pour se donner bonne conscience et oublier que l’on pollue ailleurs". Voici l’un des extraits d’une tribune de l'aéronaute Bertrand Piccard, président de la Fondation Solar Impulse. Personnalité du monde de l’aéronautique, il rappelle que le transport aérien n’a pas attendu la crise sanitaire pour entamer sa transition écologique. C’est d’ailleurs l’un des rares secteurs à pouvoir relever ce défi environnemental. Bertrand Piccard rappelle qu’en 70 ans, l’aviation a réduit de 80% son empreinte carbone par passager. Extraits de cette tribune : (...)

Andreas Dekany: Il était une fois: Louis de Funès

(...) Le premier souvenir que j’ai de Louis de Funès est extrêmement précis. J’étais en vacances avec mon papa, c’était en juillet 1984, nous habitions chez un couple de retraités, qui m’ont demandé un jour si j’allais regarder Fantomas le soir à la télé. J’ignorais totalement de quoi il s’agissait, puis j’ai regardé le film et c’est la première fois que j’ai eu le plaisir de voir un film avec Louis de Funès. Un peu plus tard, je l’ai vu dans la « Folie des Grandeurs », il jouait merveilleusement l’ignoble Don Salluste, Yves Montant était son valet. Il s’agit d’une adaptation à l’écran de Ruy Blas, le roman de Victor Hugo. Je crois que j’ai regardé ce film plusieurs centaines de fois, je connaissais toutes les répliques par cœur. (...)

Jean-Dominique Michel: La vérité (politique) du mensonge sanitaire

(...) Un internaute m'a par ailleurs signalé que Michel Weber est qualifié de philosophe "complotiste" sur Wikipédia. De nos jours, si vous n'êtes pas au moins soupçonné de l'être, c'est que vous n'avez vraiment rien compris à la situation. Et que vous êtes donc de bonne foi convaincu que nos bons gouvernements font sincèrement de leur mieux pour lutter contre un très mortel virus qui nous menace tous impitoyablement. Vous apprendrez avec stupéfaction un jour que si vous ne souffrez pas de maladie grave et si vous êtes âgé : - de moins de 45 ans, le risque que vous mourriez du Covid est inférieur à celui de mourir foudroyé. - de moins de 60 ans, le risque que vous mourriez du Covid est inférieur à celui de mourir noyé. (...) Une chose à la fois : Michel Weber développe ici une passionnante réflexion historico-politique. Dont je partage pas forcément chaque point intégralement, mais qui interpelle salutairement et force à penser plus loin. Exercice qui n'est pas un luxe par les temps qui courent. Dans l'extrait que je vais maintenant citer, le philosophe revient sur la corruption des corps politique, médiatique et scientifique, la communication toxique des autorités ainsi que la saisissante faillite de l'expertise soi-disant "médicale" et "scientifique". Des thèmes en effet saillants de ce "désastre" sanitaire et surtout sécuritaire. (...)

JF Mabut: Compesières 1970 - Bardonnex 2020

En 1970, deux événements majeurs retenaient l'attention des élus et de toute la population de Bardonnex: la présentation de la nouvelle salle communale et le 700e anniversaire de la donation de l'église à l'ordre hospitalier des chevaliers de Malte par l'évêque de Genève en 1270, première mention de Compesières dans un document officiel. L'alors future salle communale, attendue depuis longtemps, était présentée dans le seul journal communal - Bardonnex Information* - par Jacques Delétraz, maire. Ce 13 octobre 2020, le Conseil municipal de Bardonnex doit discuter d'un projet de délibération qui pourrait avoir pour conséquence la démolition totale ou partielle de la salle communale. Toute une histoire. (...)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.