Sylvain Thévoz: Affaire Maudet : crash-test pour notre démocratie

Blogs à lireFlorence Kraft-Babel: De la Presse, informative ou agitative? Bruno Hubacher: La Suisse, carrefour des luttes sociales. Béatrice Deslarzes: Pourquoi ce cadeau? Pascal Décaillet: L'asticot libertaire. Bernard Comoli: Contre Vale SA. Pascal Holenweg: L'AVS pour faire avaler PF17

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Sylvain Thévoz: Affaire Maudet : crash-test pour notre démocratie

Toute l'énergie que Pierre Maudet a mise pour se hisser au pouvoir - et il faut lui reconnaître qu'il en a mis beaucoup- va être mise désormais au service de s'y maintenir à tout prix. Il n'y a ni surprise ni choc dans le fait qu’il cherche à préserver sa position. Qu’il refuse de s'appliquer à lui-même les règles et lois qu'il a appliquées sans pitié aux autres achève toutefois d’enterrer l’image du monsieur propre au service de la République que ses mensonges ont détruits. Cela démontre que ce n'est pas l'intérêt général qui était poursuivi mais la satisfaction de l'ambition d'un seul. Or, l'ambition et la volonté de puissance d'un homme, si grandes soient-elles, ne peuvent pas primer sur les institutions, surtout quand il est prouvé que ce dernier leur fait du tort comme jamais auparavant aucun politicien ne l'a fait. Pierre Maudet restera a-minima dans l'histoire comme le premier président du Conseil d'Etat inculpé. Cet enfermement découle de choix assumés, de compromissions torves, de mensonges finement élaborés et répétés depuis des mois et des années pour tromper tout son monde. (...)

Florence Kraft-Babel: De la Presse, informative ou agitative?

(...) Si certes Pierre Maudet n’a pas tout dit à la Presse, ce qu’il admet, la question qui se pose est bien davantage à mon sens de relever tout ce que la Presse n’a pas dit à la population, je parle d’une presse de référence, avec des journalistes d’investigation, des spécialistes de relations internationales. Va-t-elle l’admettre ? Sur l’intérêt par exemple de cette visite, de ses enjeux potentiels pour Genève dans le contexte nouveau d’une Arabie Saoudite en plein désir de modernisation et d’évolution. Ce que la Presse aurait pu rappeler par exemple – merci au journal OuestFrance pour son article - c’est que le Prince Mohammed ben Salmane, MBS, un surdoué de la politique, devenu héritier à 32 ans le 29 avril 2015, a, avec l’accord de son père, entrepris de réformer un pays endormi sur son pétrole, en accordant notamment le droit de conduire aux femmes, l’ouverture des cinémas, puis en se projetant avec « Vision 2030 » sur d’ambitieux projets d’efficacité énergétique, de valorisation du patrimoine, de développement d’infrastructures culturelles et touristiques, la création d’un fonds d’investissement numérique. Aurait-il lu le discours de Saint-Pierre ? (...) Mais encore – merci à 20Minutes France/Monde – il est à relever que le dynamisme de ce jeune Prince a permis l’ouverture l’automne dernier d’un monument culturel mondial, le Louvre Abu Dhabi, premier musée universel du monde arabe (...)

Bruno Hubacher: La Suisse, carrefour des luttes sociales

(...) Après trois jours de grève, le déploiement de 100'000 soldats, l’occupation de l’imprimerie et la rédaction du journal socialiste « Berner Tagwacht » le comité cède finalement aux pressions du gouvernement et décide l’arrêt de la grève le matin du 14 novembre. Malgré la capitulation sans concession des grévistes et les procès qui s’ensuivirent, la grande majorité de leurs revendications furent réalisées par la suite. En mémoire du soulèvement courageux des travailleurs de ce pays la ville d’Olten organise pendant tout le mois de septembre un spectacle théâtral, impliquant une centaine d’acteurs amateurs. Le milliardaire, ancien Conseiller fédéral, fils de pasteur, historien amateur à ses heures perdues, source intarissable d’inspiration et de finances du premier parti politique suisse UDC, connu pour sa rhétorique nationaliste et xénophobe, dont l’arrière grand-père avait immigré en Suisse depuis l’Allemagne en 1861, Christoph Blocher (77 ans), ne se rendra pas à Olten. Il n’a pas la même vision « angélique » des événements de 1918. Dans une interview accordée à son organe de propagande « Die Weltwoche », jadis un hebdomadaire de gauche, il théorise que « La grève générale de 1918 fut la plus importante crise de l’histoire de la Suisse. (...)

Béatrice Deslarzes: Pourquoi ce cadeau?

(...) Si ce personnage orgueilleux à l'extrême s'est permis de cacher toute la vérité (et qu'il continue) c'est qu'il a une raison pour le faire et c'est là que ce trouve le nœud du problème. La seule façon de trouver la vrai vérité c'est de se demander une fois pour toute Pourquoi le Cheik a fait ce cadeau? Question que tout le monde semble vouloir cacher et que personne n'aborde vraiment. La question essentiel c'est de savoir quel avantage tire cet émir? quel avantage a-t-il obtenu ou voulait-il obtenir de Pierre Maudet? Chercher le bénéfice que pouvait en tirer les donneurs arabes de ce cadeau en * brisant l'omerta" qui entoure toute cette affaire.

Pascal Décaillet: L'asticot libertaire

Emmanuel Macron vient de friser le code. Il n’a pas mordu sur la double ligne, car il s’en est retenu au dernier moment, mais il en a eu l’intention. Le seul fait que le Président français ait pu, une seule seconde, ENVISAGER de nommer Daniel Cohn-Bendit ministre, devrait lui valoir un retrait de permis jusqu’à la fin de législature. Pourquoi ? Parce que l’éternel agitateur de Mai 68 ne croit tout simplement ni aux nations, ni à la République. (...)

Bernard Comoli: Contre Vale SA

Les Xikrin* engagent, une fois de plus**, une procédure judiciaire contre la multinationale Vale SA***. C’est ce qu’a révélé l’agence de presse A Pública le 30 juillet. Est particulièrement visé le site de Salobo d’où est extrait du cuivre. Une mine située au nord-est de leur Terre Indigène (TI), la TI Xikrin do Cateté (Voir la carte ci-dessous). C’est une région où ce peuple va traditionnellement récolter la châtaigne du Pará. Les Xikrin reprochent à la société minière d’avoir abattu un nombre significatif de châtaigniers réduisant sensiblement leurs ressources. (...) Cette TI a été déclarée telle en 1977 pendant la dictature militaire, puis homologuée par F. Collor en 1991. Et cela dans des limites qui ne couvrent pas l’aire utilisée par ces Indiens pour leur vie économique et culturelle. (...)

Pascal Holenweg: L'AVS pour faire avaler PF17

"Il n'y aura pas de réforme fiscale des entreprises sans compensation sociale suffisante", a martelé Christian Levrat au Conseil des Etats, en menaçant de lancer des référendums contre une réforme fiscale non compensée et une réforme de l'AVS qui contiendrait une élévation de l'âge de la retraite des femmes. Et le PDC de poursuivre en appelant à un compromis "porté par tous les grands partis" (sauf l'UDC), c'est-à-dire le PS, le PLR et le PDC. Et l'UDC de dénoncer un "birchermüesli politique" mélangeant deux objets marqués tous deux par un refus populaire en votation fédérale. Mais c'est précisément parce qu'il y a eu ces deux défaites de ces deux tentatives de réforme que les auteurs du compromis accepté par le Conseil des Etats l'ont conçu : pour désarmer les oppositions à chaque réforme en accordant aux unes, à gauche, un soutien à l'AVS en échange d'un soutien au PF17, et aux autres, à droite, un soutien au PF17 en échange d'un soutien à l'AVS. Chacun sa pilule et chacun son sucre. (...)

Charly Schwarz: Pierre Maudet lâche sa garde noire

La Garde Noire est constituée par l’élite des guerriers, chaque Garde Noir prête serment d’allégeance aux pieds du Roi, et c’est de ce serment qu’ils tirent leur puissance. Toute résistance allume en eux un brasier de haine et de violence car ils la considèrent comme une insulte personnelle. Pour autant, ils ne se laissent pas consumer par cette rage et au contraire l’assument pleinement, se servant de cette fureur pour multiplier la puissance de leurs attaques et déverser leur courroux sur leurs adversaires. (...)

Joseph Daher: Idlib

(...) Les forces armées turques ont établi une présence significative dans la province d’Idlib, avec 12 postes d’observation militaire. Erdogan a demandé à plusieurs reprises à son homologue russe d’empêcher une intervention militaire de l’armée syrienne à Idlib. Cela semble néanmoins resté vain, à mesure que le régime Assad multiple les menaces sur cette région et amasse ses troupes en sa direction. Damas a d’ailleurs déjà repris des villages à la périphérie sud-est d’Idlib, à la faveur d’une opération menée fin 2017. En même temps, la Russie a consolidé sa présence militaire au large de la Syrie, disposant désormais du plus gros contingent naval depuis le début du conflit. Moscou a également déclaré que le gouvernement syrien avait parfaitement le droit de chasser les « terroristes » d’Idlib et que des pourparlers sur la création de couloirs humanitaires étaient en cours. Les organisations humanitaires et les ONG s’inquiètent d’une offensive militaire du régime Assad contre Idlib, qui pourrait faire jusqu’à 800 000 déplacéEs parmi les civilEs, qui vivent déjà dans des conditions précaires. Deux millions d’habitantEs dépendent de l’aide vitale livrée depuis la Turquie, et les combats pourraient provoquer un exode massif. (...) (TDG)

Créé: 06.09.2018, 21h04

Articles en relation

Jean-Michel Olivier: Une vengeance jouissive

La revue des blogs Daniel Warner: Branding International Geneva. Edmée Cuttat: Portrait passionnant du fascinant génie britannique de la mode. Adrien Faure: Les problèmes de l'anarchisme-libéral. Aristos Marcou: Pro Vélo, la sécurité c'est les autres! Mireille Vallette: Mise au pas des journalistes. Demir Sönmez: Sami Kanaan, "une journée sur l’avenir du journalisme Plus...

Pascal Gavillet: Mostra 2018, Audiard planplan, Nemes transcendant

Bons blogs André Naef: Le péage de l'île de Ré. Vincent Schmid: L'appropriation culturelle ou le retour de la ségrégation. Olivier Emery: Landecy en fête. Pascal Décaillet: Chemnitz. Rémi Mogenet: la persévérance des Poètes. Plus...

Maurice Gardiol: Quelles rites de passage dans un monde sécularisé ?

La revue des blogs Rémi Mogenet: Inesthétiques ouvrages d'art en France éternelle. Anne Cendre: Paradoxes anglais. Bernard Comoli: Hulot s’en va, la Jeunesse autochtone de Guyane réagit ! Houda Khattabi: Il est temps que la petite reine retrouve son trône! Cédric Segapelli: Jean-François Vilar. Pascal Décaillet: Radio Bobo, Radio Macron Plus...

Mireille Vallette: Les raisons de mon combat

Bonne cuvée de blogs Marie-France de Meuron: L'assurance maladie obligatoire et les assurés. Maurice-Ruben Hayoun: Hulot, éthique et politique. Pascal Gavillet: Mostra 2018, Cuaron chez Netflix. Pierre Scherb: La Versoix fait frontière. John Goetelen: Le peuple contre le non-peuple Plus...

Olivier Perroux; Maudet et le système suisse des avantages

Bons blogs Le groumeur genevois: Haro sur le Maudet! Pascal Décaillet: Migrations, la posture tellement facile de Macron. Hélène Richard-Favre: Considérations vues de Moscou. Djemâa Chraïti: "Pute, salope, connasse". Roland Meige: Terres rares. Daniel Neeser: Pierre Rütschi, vous avez écarté un penseur Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

L'accord sur le Brexit divise le gouvernement britannique
Plus...