Passer au contenu principal

Le meilleur des blogsPierre Kunz: Les médecins feraient mieux de se taire

Nouvelle édition de notre revue des blogs publiés sur le forum blog.tdg.ch de la Tribune de Genève et dans notre Webzine. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Les blogs sont publiés sous la seule responsabilité de leur auteur. Pour retrouver les blogs, sélectionnez la rubrique OPINION! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

Pierre Kunz: Les médecins feraient mieux de se taire

(...) Rappelons-nous, en mars dernier, l’incompréhensible déclaration de l’Association des jeunes médecins généralistes suisses qui, contre l’avis des experts de la santé et du Conseil fédéral, réclamaient le confinement obligatoire pour tout le pays. Et surtout mettons en évidence la stupéfiante intervention récente de l’Association des médecins romands qui, au prétexte du Covid et sur la base de faits et de chiffres connus d’eux seuls, exigent une baisse des primes-maladie 2021. Une fois de plus elles tombent dans un sacré pétrin parce que leurs déclarations se heurtent aux conclusions d’une étude, publiée il y a peu, menée par la Haute école de santé de Zurich. Un sacré pétrin parce que cette étude montre que la surmédicalisation constitue le mal le plus profond et le plus coûteux du système de santé suisse. (...)

Jean-Dominique Michel: “Il y a eu beaucoup trop de décès dus à l’isolement”

(...) André Comte Sponville, récemment en visite chez nous, rappelait qu'il faudrait aussi donner tant qu'à faire un décompte quotidien des décès dus au cancer ou aux maladies cardio-vasculaires pour achever de terroriser la population -mais avec le bénéfice possible de remettre les choses en perspectives. Et retrouver le souvenir que nous sommes mortels, que 600'000 personnes meurent chaque année en France (dont plus de 150'000 de cancers et 150'000 encore de maladies cardiovasculaires -dont une bonne moitié serait évitable avec une politique de santé digne de ce nom- contre 30'000 au plus avec le Covid) ainsi que de bien d'autres causes plus destructrices que ce virus à la dangerosité équivalente à celle d'une mauvaise grippe ! (...) L'audition le 1er septembre dernier de Joëlle Martinaux, dans le cadre de la commission d’enquête sénatoriale sur la gestion de la prise en charge à domicile pendant la crise sanitaire, est de nature à nous dessiller les yeux. (...)

Pascal Holenweg: Mettre fin à la ”libre circulation” pour revenir à la libre exploitation ?

L'accord instituant la liberté de circulation des personnes, et les mesures d'accompagnement de cette liberté, n'est pas une contrainte pesant sur la Suisse, mais un accord qui instaure une liberté et des droits réciproques. Autrement dit : ce sont des libertés et des droits dont bénéficient les Suisses qui seraient remis en cause si l'initiative udéciste était acceptée. (...) Quelle est, ici et maintenant, l'alternative aux mesures d'accompagnement à la "libre circulation", ces mesures qui tomberaient avec elle si l'initiative udéciste passait la rampe? Le retour aux contingents, le durcissement des conditions de l'immigration légale (avec pour conséquence l'incitation à l'immigration illégale). Et la généralisation d'une précarité qui frappe déjà des milliers de travailleuses et travailleurs. (...)

----------

Tous les jours une nouvelle revue des blogs hébergée par @tdg.ch. Les blogs sont publiés sous la responsabilité de leur auteur. Ils n'engagent pas la rédaction de la Tribune.

----------

Philippe Meyer: Des chercheurs ont évalué la responsabilité des avions dans le réchauffement climatique

La part de l’aviation dans le réchauffement climatique est de 3,5% en cumulant CO2, traînées de condensation et oxydes d'azote. Ce résultat est l’aboutissement du travail d’équipes internationales de chercheurs ayant compilé les données de plusieurs études. On est donc bien loin des chiffres abracadabrantesques de 10% voire 20% évoqués par ??les mouvements anti-aviation?? et repris massivement dans les médias. (...)

Pascal Décaillet: Présence

Raphaël Leroy : un homme de radio. Voix posée, belle tessiture. Diction claire, nette, tranchée, juste le tempo qui s'emballe un peu parfois. Des phrases claires, directes. L'info en tête. Une proximité d'âme avec le coeur de l'actualité. Le souci impérieux de ne rien manquer de l'essentiel : l'accessoire peut attendre, pour une autre vie. Dans le ton, une présence. Ça passe par le rythme, par la densité sonore des syllabes. Face au micro, la révélation d'un tempérament. La chose n'étant pas si fréquente, je la souligne.

JF Mabut: Les fake news de Pro Natura

(...) Ma cousine a glissé dans ma boîte à lettres la dernière revue de Pro Natura Croc'nature, destiné à la jeunesse, qui s'autoproclame "100% génial". Plutôt bien faite je m'arrête cependant sur la double page relative au réchauffement climatique. Elle montre combien les écologistes qui se prévalent généralement d'être des êtres éclairés et pédagogues colportent des fake news dignes de Trump. Détaillons le joli dessin. Sur la page de droite, la pénombre règne, c'est sans doute que les rayons du soleil atteignent moins la surface. Si c'était le cas, la terre se réchaufferait moins, elle pourrait même se refroidir conséquences avérées d'éruptions volcaniques remarquables, celle du Tambora en 1815, notamment, à l'origine de l'année sans été en 1816 et de la rédaction de Frankenstein à Cologny. Ces fumées que crachent la tour de refroidissement de la centrale nucléaire ne forme pas un nuage mauve comme on nous veut le faire accroire. Il s'agit de vapeur d'eau (...)

Guy Mettan: Bivouac et torticolis carabiné au col de Gibidum

(...) La nuit, réveillé par les bruissements de la toile ou des membres engourdis, je me remémore des images et des souvenirs d’enfance oubliés: le chalet d’alpage en terre battue sans eau ni électricité dans lequel j’ai passé mes été jusqu’à l’âge de dix ans, le géant Albert juché sur son minuscule tracteur, le vieil Auguste affairé autour de son alambic clandestin ; en automne, la cueillette des creussons, ces petites pommes vertes idéales pour la distillation ; au printemps, à la sortie de l’école, la chasse aux taupes, dont les queues nous étaient payées un franc/pièce par la commune. Le Premier Mai, c’était la cueillette et la vente des muguets au bord de la route cantonale, bientôt suivie du ramassage des escargots. De l’argent de poche pour s’acheter des glaces et des BD au magasin du village. (...)

Rémi Mogenet: Un cycle de conférences de Rudolf Steiner

J'ai lu un recueil de conférences de Rudolf Steiner consacré aux Mythes et mystères égyptiens, et plusieurs choses m'ont frappé. (...) Pour lui, le symbole n'a pas été créé dans un but conscient, pour illustrer une idée et faire naître certains sentiments: cela n'a rien à voir. Dans les faits, les symboles sont simplement nés de perceptions du monde spirituel, elles en sont l'effet imaginatif, ou plastique. Naturellement, si on les contemple, on remonte à ces perceptions; mais il n'y a jamais eu d'intention derrière, sinon providentielle. Il s'agissait de donner forme à un pressentiment, manifestant l'action réelle des dieux – Isis ou Osiris, ici. Le second point est le refus de la nostalgie d'une quelconque tradition, et l'idée impressionnante que ce n'est pas seulement le monde physique, extérieur, qui a évolué, changé de visage – mais aussi le monde spirituel, qui n'a absolument rien d'immuable. (...)

André Thomen: Dans ma rue

En fait, c'est un boulevard, en kilométrage l'artère la plus longue de ma ville. À l'une des extrémités, il y a un temple protestant, à l'autre une banque, Dieu et Mammon en quelque sorte. Entre deux, toute la variété d'une société plurielle (...) Il en va tout autrement chez le voisin, l'autre Kurde. Si le premier est kurde syrien, le second est kurde turc. Et non-musulman, qui plus est. Très exactement, il se dit agnostique tendance athée. Il est aussi bi-national, turc et suisse, mais il me dit que sa patrie c'est la Suisse et plus précisément Plainpalais où il a ses pénates et où il entretient des relations de bon voisinage avec ses voisins et clients. C'est un homme affable, le tenancier idéal d'un bistro de quartier. Les gens se moquent bien de savoir qu'il est turc au départ. Ce qui importe, c'est son entregent, sa bonhomie, sa sociabilité. Aussi, ce qu'il a à dire n'est pas sans intérêt pour le chroniqueur que je suis. Il me signale, mais j'avais déjà récemment entendu cela d'une jeune femme turque, que les Turcs raisonnables regrettent tous Mustafa Kemal Atatürk, celui qui fit de la Turquie auparavant ottomane et arriérée un état moderne, avec une constitution démocratique dont je crois me souvenir qu'elle avait pris pour modèle la constitution helvétique (moins la démocratie directe), avec élections au suffrage universel, droit de vote des femmes et parlement avec pouvoir législatif. Qui dit droits des femmes dit par conséquent mise en veilleuse de l'islam. (...)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.