Pierre Kunz: Ne plus avoir d’enfants pour sauver l’humanité ?

La revue des blogsPascal Décaillet: L'Europe, c'est l'Allemagne augmentée. Sylvain Thévoz: Sur le chemin des vacances... Maurice-Ruben Hayoun: L’injustice subie par un animal. Gorgui Ndoye: En attendant, l'humaniste JoanBaez. JF Mabut: Quel Genève en 2030? Quel Genève en 2050?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Voici la revue des blogs de notre forum blog.tdg.ch. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

Pierre Kunz: Ne plus avoir d’enfants pour sauver l’humanité ?

En fait ces Cassandre souffrent surtout de la prétention, du cynisme et de la légèreté qui caractérisent souvent les trentenaires. Ils jouent avec la « collapsologie » qui pollue notre époque et avec un pessimisme qui ne repose sur aucun fondement sérieux. La décision radicale qu’ils affichent montre qu’ils n’ont pas saisi les forces puissantes, génétiques et morales, qui animent l’espèce humaine depuis ses origines. Manifestement, ils nourrissent leur démission d’une méconnaissance de l’histoire de l’humanité et des tragédies que nos ancêtres ont dû et su affronter au cours des millénaires pour que nos sociétés survivent et progressent jusqu’en 2019. Ils souffrent par ailleurs d’une compréhension lacunaire et superficielle du défi climatique et des moyens dont dispose l’humanité pour les surmonter. Contrairement à ce qu’ils affirment, mettre des enfants au monde ce n’est pas participer au problème. C’est au contraire passer le relais à une génération qui aura, elle, contrairement à eux, la volonté de faire face au défi climatique. (...)

Pascal Décaillet: L'Europe, c'est l'Allemagne augmentée

L'Europe, jusqu'à 1992, j'étais plutôt pour. La tentative, sur les décombres de la guerre, de faire parler un autre langage que celui des armes, ne pouvait être rejetée d'un revers de la main. Ça n'est pas, contrairement à ce qu'on dit, la construction européenne qui a prémuni notre continent d'une nouvelle guerre, mais l'équilibre des forces, entre Soviétiques et Américains. (...) Je viens de passer huit jours en Allemagne, principalement dans le Nord de mon enfance. La vitalité de ce pays est intacte, mais il est vrai que cette fois, je ne me suis pas rendu dans ces régions de l'ex-DDR, en Saxe notamment, où la précarité est hélas au rendez-vous. Mais enfin l'Allemagne vit, sa puissance industrielle est palpable à tous les coins de rue, son poids démographique, son énergie, son aptitude à la réinvention. Le miracle économique allemand ne se résume pas aux prodigieuses années d'après-guerre (reconstruction en un temps record, volonté de remonter la pente, énergie d'airain), non, ce miracle, comme tout le mouvement de renaissance des Allemagnes après la destruction totale de 1648 (Guerre de Trente Ans), date de Frédéric II (1740-1786)… (...) ce qu'on appelle Europe, c'est l'Allemagne augmentée. L’Allemagne augmentée, c'est l'Allemagne de Kohl et de Merkel, ces chanceliers d'Empire qui rêvent (consciemment ou non) de réinventer, non le pangermanisme prussien, mais une construction beaucoup plus subtile, parce que pacifique en apparence (...)

Sylvain Thévoz: Sur le chemin des vacances...

Un arrêt en gare pour un TGV, ce n'est pas long, 3 ou 4 minutes peut-être. Mais cela peut sembler un temps infini. Et lié à un événement qui se déroule durant ce laps de temps, cela peut même se poursuivre longtemps après. J'aimerai vous raconter une petite histoire qui m'est arrivée sur le chemin des vacances… (...) La scène était confuse. L'homme ne semblait pas comprendre ce qu'on lui demandait. N'avait-il pas de réservation? Il voulait monter. Les contrôleurs lui refusaient l'accès. C'était net et brutal. Les deux fillettes roulaient de grands yeux. Elles voyaient plus loin, elles avaient autre chose en tête : un rêve, un souvenir, quelque chose qui semblait merveilleux et qui les attendait. (...) Tout cela s'est passé très vite et dura pourtant un temps infini. Quand j'y repense deux émotions me serrent : la honte de n'avoir rien fait, et la révolte qu’on laisse volontairement un homme à quai avec deux fillettes, prétextant qu'il n'a pas la bonne réservation. Les contrôleurs ne semblaient pourtant pas de mauvais bougres. (...) Il y a urgence à servir la justice, plutôt que la loi. En de nombreuses occasions, quotidiennement, la loi est scélérate (...)

Maurice-Ruben Hayoun: L’injustice subie par un animal

Dans ce cycle de purification et d’absolution, décrit dans la première partie de cet article, on a évoqué le cas du substitut, c’est-à-dire la tierce personne ( si l’on peut ainsi parler de l’animal immolé) qui est innocente. L’animal ici est une simple monnaie d’échange, sacrifié pour qu’un être humain, à la nature pécheresse reconnue, retrouve son innocence et sa pureté originelles. Le sang de l’animal est un substitut du sang de l’homme qui aurait dû couler en raison du péché commis. Ce qui crée une contradiction presque insurmontable puisque ce cycle vertueux, la restauration de la bonne conduite d’un être peccamineux, ne peut se faire qu’au prix d’une injustice subie par un animal… (...) Les historiens des religions voient dans cette histoire une allégorie bannissant le sacrifice humain et instaurant en lieu et place un sacrifice animal. Poussant jusqu’au bout le sérieux judaïque (E. Renan), le Talmud se demande comment un homme aussi vertueux que le patriarche Abraham a pu offrir en sacrifice un animal qui ne lui appartenait pas ? La réponse n’est pas difficile à trouver : tout appartient à Dieu, c’est lui qui a tout créé, Abraham n’a fait que lui rendre ce qui lui appartenait déjà. (...)

Gorgui Ndoye: En attendant, l'humaniste JoanBaez

St-Julien, en France voisine, est depuis hier et jusqu'au 14 juillet, le centre mondial de la Guitare qui danse ! Comment parler de guitare aujourd'hui sans Mark Knopfler, habitué de ce festival, il y fera encore un tour, on dit le dernier, car l'orfèvre de la guitare fait sa tournée d'Adieu ! Hier, le climat était doux, dans la région de la Haute Savoie mais c'était sans compter avec les magiciens: King King, Nico China, John Butler Trio et les sorciers du Midnight Oil "magnifiques sur scène", fait remarquer Jacques Monnier, l'architecte de la programmation musicale du Paleo Festival de Nyon. Rappelons que Midnight Oil a fait de la défense de notre environnement un cheval de bataille depuis des années, avant même le mouvement actuel pour la protection de la nature donc de l'avenir des humains.

Didier Bonny: « Spider-Man: Far from Home»: affligeant

Le précédent « Spider-Man» n'était déjà pas terrible. Mais c'est presqu'un chef d'œuvre par rapport à cette suite qui ne décolle pas, ce qui est bien un comble pour celui qui se déplace principalement dans les airs. (...) Si l'on excepte un rebondissement plutôt inattendu au milieu du film, le reste est terriblement prévisible, à tel point que même certains effets spéciaux, pourtant plutôt réussis, n'arrivent pas à relever le niveau. Il y a bien ici et là quelques blagues plutôt marrantes, mais ce sont surtout les dialogues d'une platitude sidérale qui déclenchent des sourires. (...) Toujours à l'affiche 5 étoiles. « Parasite ». Palme d’or du Festival de Cannes, (...) Et sept autres films...

Pascal Gavillet: Ils nous ont quittés en juin 2019

Ses yeux avaient fini par avoir un visage. Mais ils se sont fermés. On ne se lassait pas de retrouver Edith Scob au détour d'un film, apparitions chez Léos Carax, Anne Fontaine, Paul Vecchiali, Raoul Ruiz, Jean-Paul Rappeneau et quelques autres. On la pensait discrète, elle fut pourtant, depuis les années 90, omniprésente sur les écrans français, après deux décennies plutôt dédiées au théâtre et des débuts fulgurants chez Franju, évoqués au tout début de ce billet (ci-dessous dans Les Yeux sans visage). Son parcours n'avait rien de typique, son visage était familier, mais son immortalité était un leurre. Voici comme chaque mois la liste des principaux disparus dans le domaine du cinéma et de la culture. (...)

JF Mabut: Quel Genève en 2030? Quel Genève en 2050?

Quel Genève en 2050? C'est l'horizon que Pierre Maudet, alors président du Conseil d'Etat, avait fixé aux Genevois lors du Discours de Saint-Pierre. Le jeune tribun n'imaginait sans doute pas qu'il allait être détrôné sans ménagement bien avant cette échéance et être l'acteur clé d'une affaire sans précédent dans la République: l'affaire Maudet soigneusement chroniquée dans Wikipedia. Telle une tique, Pierre s'accroche depuis à son ministère croupion. Personne ne peut l'en déloger. La caravane passe. "Genève est gouvernée", dit son successeur, son ami Antonio Hodgers. Circulez! La grande réflexion sur Genève 2050 a été lancée en septembre 2018 et la consultation des Genevois depuis ce mois de mai, sous la forme d'un questionnaire. Elle se termine le 21 juillet. Sans avoir fait la Une d'aucun journal. 3500 personnes ont déjà répondu au questionnaire. Problématique le questionnaire. J'y reviendrai. (...)

Demir Sönmez: Rassemblement Lights for Liberty à Genève

Rassemblement Lights for Liberty devant le Palais des Nations. Genève manifeste simultanément avec plusieurs centaines de villes dans le monde pour dénoncer la politique migratoire de Donald Trump et la détention des migrants mineurs. (...)

Créé: 13.07.2019, 07h48

Articles en relation

Pascal Gavillet: Bologne 2019, le cinéma d'il y a cent ans

Blogs sélectionnés Aurélie Friedli: Les quotas, ce mal nécessaire. Xavier Comtesse: Le point sur la guerre du poignet. Edmée Cuttat:Dupieux filme un fou dans ”Le daim”. Avec un excellent Dujardin. Maurice-Ruben Hayoun: Qu’est ce que le sacrifice ? Plus...

Charly Schwarz: Un second souffle…

Blogs: Inspirés Ronald Zacharias: Bureaux convertis en logements. Mireille Vallette: Au Conseil national, une initiative parlementaire contre le voile des élèves. Le groumeur genevois: Lettre ouverte au Chef de Gare. John Goetelen: Orages exceptionnels : pas de tendance à l’aggravation. Djemâa Chraïti: ”Si l'on vous retire la fierté de vos origines, on vous retire tout votre être” Plus...

Michèle Roullet: « Genève, zéro pub », encore une initiative toxique de la gauche !

La revue des blogs Vincent Schmid: Le déclin de la raison. Maurice Gardiol: Des sourciers pour notre temps. Christian Brunnier: La bibliothérapie ; des livres qui nous veulent du bien. Rémi Mogenet: Le mythe du réalisme primordial Plus...

Pascal Gavillet: Pourquoi la conjecture de Syracuse résiste-t-elle?

Blogs: Enigme Jean-Philippe Accart: Une politique culturelle pour Genève. Valentin Dujoux: Taxer les voitures selon leur poids, et si on en parlait ? Bruno Hubacher: Reversal of fortune. André Thomann: Exprimons nous gaîment! JF Mabut: Genève 2050, urinoirs fleuris au menu de la Une Plus...

Didier Bonny: Pas de citoyen.ne.s de deuxième catégorie!

Sélection de blogs Maurice-Ruben Hayoun: Israël et son avenir. André Thomann: Bienséance . JF Mabut: Comment refaire la ”fête de la tomate qui ramène sa fraise”? Colette Museur: Un air de guitares. Hélène Richard-Favre: Un polar? Non, le récit de journalistes d’investigation ... Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Jeanne Calment est bien la doyenne de l'humanité
Plus...