Pierre Jenni: Bill Gates et le philanthro-capitalisme

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La revue des blogs est publiée sur le forum blog.tdg.ch de la Tribune de Genève. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

Pierre Jenni: Bill Gates et le philanthro-capitalisme

Je viens de terminer la série hagiographique de Bill Gates sur Netflix qui me laisse perplexe. Je pensais que ce type était plus intelligent que la moyenne. Si certains le considèrent plus près des dieux que des hommes, j'ai au contraire le sentiment qu'il est un peu perdu dans la masse d'informations qu'il a accumulée au fil des ans en s'enfermant dans une solitude dès son plus jeune âge. Je partage sa confiance dans la technologie pour répondre aux problèmes qu'elle a en grande partie engendrés, bien que cela heurte de front les théorèmes d'incomplétude de Gödel et le principe d'incertitude de Heisenberg qui démontrent qu'on ne peut étudier un objet avec des outils qui font partie de l'objet. Malheureusement, lorsqu'on analyse plus à fond le fonctionnement de ses entreprises, force est de constater qu'il contribue plutôt à augmenter les problèmes qu'il s'est mis en tête de régler. Il semble convaincu et sincère dans sa démarche. Pourtant tout son langage corporel me suggère qu'il cherche une certaine forme de rédemption sans véritable remise en question de son parcours. (...)

Pascal Holenweg: Quand la Justice espagnole souffle sur les braises catalanes

(...) Le Tribunal lui-même a reconnu que l'ordre constitutionnel n'avait pas été menacé par le référendum catalan. Ce référendum était illégal, anticonstitutionnel au sens de la loi et de la constitution espagnoles ? Evidemment, puisqu'il visait à une modification de la constitution et de la loi qui ne prévoient aucun mécanisme d'autodétermination -mais il ne s'agissait ni d'une révolution, ni d'un putsch, ni d'une insurrection armée. Aujourd'hui, l'organisation "Tsunami démocratique", est à l'oeuvre pour maintenir la mobilisation -mais on est encore loin de la lutte armée et de ETA : le séparatisme catalan est fondamentalement pacifique, et souvent festif. Et ce qui fait peser la menace qu'il cesse de l'être, c'est bien sa répression par l'Etat espagnol. (...) Une constitution se modifie. Et le droit à l'autodétermination nationale est un droit international fondamental : on ne voit pas pourquoi il aurait été reconnu au Kosovo, l'est à l'Ecosse, mais serait nié à la Catalogne. L'autodétermination ne suppose pas forcément l'indépendance (...)

Jean-Noël Cuénod: Les pièges du voile islamique

cette histoire de bout de tissu paraît bien anodine comparée aux véritables difficultés qui surgissent dans les rapports entre l’islam et les pays démocratiques. Pire : elle les occulterait, voilant – le mot tombe à pic – les sujets qui fâchent comme les pressions exercées sur un musulman qui voudrait quitter sa religion, l’utilisation des versets dits « médinois » appelant à la Guerre Sainte, la primauté d’une supposée loi de Dieu sur celles de l’Etat de droit. Sujets tout de même un peu plus essentiels que de savoir si une maman musulmane doit enlever son foulard en accompagnant une course d’école ! Pourtant, c’est toujours le voile qui domine l’actualité. Sans doute, faut-il y voir un signe des temps où l’illettrisme submerge le monde des réseaux sociaux. (...) Il ne faut pas se cacher derrière son minaret. L’islam politique est un projet bien structuré. On le voit à l’œuvre dans les syndicats(...) (lire à ce propos notre blogue du 30 novembre 2017 ; il reste actuel…) (...)

Mireille Vallette:Marseille et Bruxelles: des musulmanes en plein fanatisme

Florence Bergeaud Blackler a décrit dans un livre remarquable, présenté ici, le paysage mondial du halal, l’imposture et la menace qu’il représente. Elle a voulu, avec la chercheuse Belge Fadila Maaroufi examiner par une étude qualitative la compréhension par des musulmanes plus ou moins pratiquantes de cette nouvelle mode intégriste. La surprise n’est pas venue d’où elles l’attendaient. Le Soir a résumé le propos mercredi 16 octobre. Bergeaud Blackler avait déjà relevé, comme d’autres observateurs, l’extension du terme halal à de multiples produits et comportements: «Avant l’inven­tion du marché des produits isla­miques, tout ce qui n’était pas interdit (haram) était permis (halal). Cela s’est inversé… » Ainsi, le marché halal du voyage, des cosmétiques, des aliments, des vêtements, etc. prennent une incroyable ampleur, alors que ces injonctions sont complètement détachées de la doxa, simplement inventées. (...)

Arnaud Cerutti: Elina Svitolina: le pari pas encore gagné

(...) Seulement, un an après avoir enlevé un Masters qui, depuis quatre saisons, s’offre à des joueuses inattendues (Agnieszka Radwanska, Dominika Cibulkova et Caroline Wozniacki l’ont gagné avant elle), la jeune femme d’Odessa n’est finalement pas parvenue à forcer la porte du club des vainqueurs de Grand Chelem. Ses deux demi-finales 2019 en «majeurs», à Wimbledon (défaite contre Simona Halep), puis à l’US Open (Serena Williams), n’ont en rien comblé son appétit. «Svito» - qui avait remporté Roland-Garros junior en 2010 - aurait aimé pouvoir faire mieux, pouvoir faire plus, mais cette incapacité à faire la décision dans la dernière ligne droite est en quelque sorte le reflet de sa saison; loin d’être mauvaise, mais en définitive pas à la hauteur des aspirations initiales. (...) Même sans titre majeur à brandir à la face du monde, l’Ukrainienne veut continuer d’avancer. Avec le sourire et, surtout, une grande foi en ses moyens. Car son «pari Grand Chelem» n’est pas perdu; il est simplement pas encore gagné.

Pascal Décaillet: Les structures, on s'en fout !

Le DIP peut phosphorer tant qu'il veut sur les structures, regroupement X contre regroupement Y, tronc commun, modèle A contre modèle B, il suffit d'une affaire comme celle du C.O. Renard pour annihiler comme vaines toutes ces puissantes cogitations. L'enseignement a besoin de confiance, de sérénité, d'autorité. Le lien, magique, entre maître et élève, est la clef de toutes choses. Il y faut la passion de transmettre, du charisme (eh oui !), un don de soi, un humanisme dans l'approche du savoir. Là sont les enjeux, où la relation humaine est centrale. L'enseignement n'est pas une science. Tous ne sont pas égaux dans le don de communiquer. L'obsession structurelle des éternels réformateurs camoufle leur incapacité à saisir cet essentiel, aussi intime qu'invisible. (...)

Philippe Souaille: Complot 1916 : Sir Lawrence & Dr Picot

Comment une poignée d'aventuriers (et d'aventurière) britanniques et français qui se piquaient d'orientalisme parvinrent à s'emparer du Moyen Orient et pourquoi l'on en paie encore les conséquences un siècle plus tard.

Christian Brunier: Champagne Day!

Cette journée est le Champagne Day, le jour mondial du Champagne. Je ne suis pas un accroc de ce nectar pétillant, mais une p’tite coupe, de temps en temps, est un sacré plaisir. Vous le savez, je suis collecteur de tous les morceaux de contentement, bouts du patchwork du bonheur. Coco Chanel déclamait : « Je bois seulement du Champagne à deux occasions. Quand je suis amoureuse et quand je ne le suis pas. » Une coupe de Champagne contient toute une série de substances bénéfiques. Des vitamines, des sels minéraux, des oligoéléments, le Champagne est une addition de bienfaits. A dose correcte, euphorisant pour le moral, stabilisateur hormonal, aphrodisiaque, antidépresseur, agent de motivation, cette boisson est top pour combattre l’état négatif, le chagrin et la fatigue. Je pense que nous pouvons suivre, sans hésiter, le conseil de Coco Chanel, émanation du bon sens, en essayant d’être toujours amoureux-euse. Tchin, que la fête commence ! Jean-Daniel Delley: Du progrès vers une taxation globale des multinationales L’OCDE à la recherche d’une fiscalité internationale équitable des grandes entreprises. La stratégie des multinationales pour minimiser leur charge fiscale est maintenant bien connue. La maison-mère facture toutes sortes de frais (gestion, services, patentes) à ses filiales résidant dans des pays à taxation élevée. Lesquelles filiales déduisent ces frais de leur bénéfice pour alléger leur imposition dans ces pays. La maison-mère, bénéficiaire de ces frais, établit son siège dans une juridiction fiscalement peu gourmande. C’est ainsi que la Suisse, qui figure dans le peloton de tête des pays à faible taxation des entreprises, a vu s’établir sur son sol de nombreuses multinationales. (...) //domainepublic.blog.tdg.ch/archive/2019/10/18/du-progres-vers-une-taxation-globale-des-m

Créé: 18.10.2019, 18h33

Articles en relation

John Goetelen: Voile et identité

Le meilleur des blogs Bernard Andrié: Le coupable, c'est l'arbitre. Daniel Warner: Greta the Disturber. Jean-Noël Cuénod: Trump: «Chérie, j’ai rétréci l’Amérique!». Maxime Provini: Inciter les acteurs financiers à prendre en compte l’environnement dans leurs investissements ? Plus...

Christina Kitsos: Un congé paternité de 8 semaines en Ville de Genève !

Le meilleur des blogs Colette Museur: Un coup de vent. Anne Cendre: Les cent ans de la KLM. Charly Schwarz: Où est le Politique ? François Velen:Concurrence « déloyale » entre MSC et Croisierenet ? Plus...

Rollin Wavre: Qui sont les moutons ?

Le meilleur des blogs Bruno Hubacher: Impeachment. Pascal Holenweg: Nettoyage ethnique. Jean-Dominique Michel: Ecoutez votre corps pour prendre de meilleures décisions ! Guy Mettan: Sur les traces de la Patrouille des Glaciers. Plus...

Jean-Dominique Michel: Prenez du recul comme Jules…

Le meilleur des blogs Alain Moeri: Suicide. Adrien Faure: Comment déterminer si une politique publique est moralement acceptable : le test du voile d’ignorance. Charly Schwarz: Réduire les impôts et les taxes c’est possible ? Pascal Décaillet: Cher Willy. Hélène Richard-Favre: Qui est cannibale? Plus...

Arnaud Cerutti: Kipchoge et le record: oui, mais... non

Le meilleur des blogs Magali Orsini: De la taxation des multinationales. Sylvain Thévoz: Es-tu vraiment au coeur de ta vie? Pierre Kunz: Les rentes vieillesse vont baisser… sauf dans la fonction publique genevoise. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Elections: le PLR impute sa défaite à Maudet
Plus...