Pierre Béguin: La rééducation des citoyens

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nouvelle édition de notre revue des blogs publié sur le forum blog.tdg.ch de la Tribune de Genève.. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

31 janvier

Pierre Béguin: La rééducation des citoyens

Un article paru dans la Tribune de Genève de mercredi dernier pourrait faire froid dans le dos si on le soumettait à une petite analyse critique. De quoi s’agit-il? Ni plus ni moins qu’un programme de rééducation des citoyens: Le professeur Tobias Brosch, de la FPSE, a confectionné un catéchisme redéfinissant tout à la fois ce que nous devons apprendre à reconnaître, nos devoirs moraux ou religieux, nos comportements appropriés et les modèles à suivre dans nos actions. (...) La troisième «recommandation» vise la rénovation de la morale. (...) Les cinq obstacles à la défense active du climat seront tantôt levés par le programme de mesures pensé par Tobias Brosch. (...) L’Académie s’y mettra aussi: (...) A l’heure où la Russie et la Chine s’ouvrent à l’économie de marché et se libéralisent peu ou prou, améliorant le niveau de vie de leurs citoyens, l’Occident s’enferre dans la voie totalitaire d’un communisme écologique. (...)

Catherine Armand: Un quartier cerné par les antennes 5G

(...) Intriguée par cette antenne de l'avenue des Amazones 4 dont le statut semble flou, une petite enquête auprès de l'Office des autorisations de construire de l'Etat de Genève révèle que le processus d'implantation des antennes 5G échappe grandement au contrôle de l'Etat. L'installation du 4 avenue des Amazones dispose d'une autorisation d'exploitation depuis 2005, sans qu'aucune antenne n'y soit toutefois répertoriée par l'OFCOM (Voir la carte OFCOM des antennes de téléphonie mobile). Selon l'Etat, une autorisation non utilisée perd sa validité au bout de 4 ans au maximum (2 ans + 2 pans de prolongation possible). Or cette autorisation est restée valide jusqu'à aujourd'hui et fin 2019 l'opérateur a saisi le SABRA (Service de l'air, du bruit et des rayonnements non ionisants) via Enkom AG (installateur) pour demander une autorisation de "modification mineure" ne nécessitant pas d'autorisation de construire (en clair un ajout de la 5G sur une antenne déjà au bénéfice d'une autorisation). Alors, cette antenne était-elle pré-existante ou une antenne 5G a-t-elle été installée en toute impunité malgré le moratoire à un emplacement inutilisé par l'opérateur ? Difficile de le savoir… (...)

André Naef: Mes prévisions pour 2019...douze mois plus tard !

Dans un dernier regard sur l'année écoulée, je reviens sur mes prédictions forcément hasardeuses, douze mois en arrière, certaines relativement justes, d'autres carrément à côté de la plaque. 1) Le Brexit a tout de même eu lieu… … Avec dix mois de retard, certes (...) 2) Trump sera-t-il battu ? (...) Si - et c'est un grand SI - les démocrates se rallient rapidement autour d'un candidat modéré, prônant la réconciliation des Américains (Joe Biden ?), Trump pourrait être battu. 3) Macron persiste et signe (...) 4) L'Europe résiste au populisme… (...) 8) Pour les Grenats, tous les voyants sont au vert (...)

Edmée Cuttat: ”Just Mercy”, plaidoyer poignant contre le racisme et la peine de mort

(...) Les oeuvres sur les erreurs judiciaires tragiques ne manquent pas et Destin Daniel Cretton ne révolutionne pas le genre avec sa mise en scène classique et sa reconstitution modeste. Mais en se saisissant de cette histoire forte, il propose un film utile, édifiant, poignant, sans pathos ou sensationnalisme, sur la discrimination et la criminalisation systématiques des Afro-Américains. Tout en se livrant à un puissant réquisitoire contre la peine de mort. Just Mercy vaut aussi par l’excellente prestation de ses deux acteurs. Jamie Foxx est émouvant de dignité dans le rôle de cet homme injustement condamné et Michael B. Jordan très convaincant dans celui de l’avocat idéaliste, brillant, tenace et vertueux.

Didier Bonny:« Scandale » : chronique du sexisme ordinaire

Le film s’inspire de l’histoire vraie de deux femmes, Gretchen Carlson (Nicole Kidman), l’ancienne co-animatrice d’une influente émission sur Fox News, et Megyn Kelly (Charlize Theron), correspondante vedette sur cette même chaîne de télévision américaine qui est très favorable aux Républicains. (...) Réalisé comme un vrai faux reportage à l’intérieur de Fox News, cette approche, certes extrêmement dynamique et qui restitue l’effervescence d’une chaine d’infos en continue, donne toutefois le tournis dans la première partie du film. Il faut s’accrocher pour ne pas perdre le fil. Mais une fois cette première étape passée, « Scandale » laisse alors toute la place à ses trois excellentes actrices principales et la tension monte inexorablement (...) Toujours à l'affiche 5 étoiles. « 1917 »,. « Hors normes », « Joker » (...)

Marc Schindler: Tsunami sur les médias publics

(...) Le public ne ne veut plus payer ce qu’il trouve gratuitement dans les médias privés financés par la publicité. Résultat : la publicité s’effondre dans les médias publics. Fini le temps où l’auguste BBC, la vénérable Radio France et l’attrayante RTS avait ses fidèles qui suivaient ses programmes tous les jours ! Finie la belle époque où le contribuable payait sans rechigner sa redevance ! Finie aussi l’époque où les annonceurs se battaient pour vendre leurs produits sur les chaînes publiques de radio et de TV ! Aujourd’hui, les gouvernements, soutenus par l’opinion publique, appliquent la rigueur budgétaire aux médias et la loi du marché ravage les rédactions. A Londres, à Paris ou à Genève, les médias publics ont mauvaise presse : une TV pour les vieux, une radio ringarde, des présentateurs payés comme des ministres ! Le public préfère les jeux richement dotés, les émissions de variétés avec des vedettes populaires et les séries américaines diffusées par les chaînes privées. Et c’est gratuit, puisque c’est payé par la pub ! (...) Alors, on sabre et en licencie. A la BBC, c’est le massacre (...) J’ai connu les années de vaches grasses de la TV. (...) il n’y avait pas d’analyse d’audience. (...) Pascal Holenweg: Un référendum contre un ”libre-échangisme” ravageur

Un comité a lancé le référendum contre un accord de libre-échange (accepté par les Chambres fédérales) passé entre l'Indonésie et l'Association européenne de libre échange, dont la Suisse est membre. Les référendaires (Uniterre, SolidaritéS, les Jeunes Verts, Longo Maï, Solidarité sans frontières, le parti Nouveau Radical, SolidaritéS) font de ce référendum un moment de la lutte contre un "libre-échangisme" des marchandises sans critères sérieux de respect de l'environnement et des droits humains -car après l'accord avec l'Indonésie se profilent d'autres accords sortis du même tonneau libéral, avecla Malaisie et le Mercosur sud-américain. Tous accords qui cautionnent des conditions de travail calamiteuses et concourent à la destruction de la forêt tropicale Dans le cas de l'Indonésie, c'est sous le slogan "Stop à l'huile de palme" que le référendum est lancé (...)

Claude Bonard: Le graveur genevois Antoine Bovy et l'impératrice Eugénie

Après un mariage civil le 29 janvier 1853, la jeune comtesse espagnole Eugénie de Montijo épouse religieusement à Notre-Dame de Paris Charles-Louis-Napoléon Bonaparte, devenu empereur des Français sous le nom de Napoléon III l'année précédente. 17 ans plus tard, dans les derniers jours de l'Empire, en 1870, c'est un artiste genevois, Antoine Bovy ( 1795-1877), graveur de médailles très connu, élève de James Pradier, qui va réaliser un superbe portrait gravé de l'impératrice. Cette médaille fait aujourd'hui partie des collections des Musées de Paris. En Suisse, si nous avons un peu oublié l'oeuvre d'Antoine Bovy, il est pourtant toujours présent dans notre vie quotidienne sans que nous le sachions, lorsque nous manipulons des pièces de 50 centimes, 1 et 2 francs…

Créé: 31.01.2020, 09h46

Le meilleur des blogs

Anne Cendre: Arsenijevic à Marmottan

Simon Brandt: Ma vision et mes projets pour Genève

Sami Kanann: La possibilité d’un avenir à chaque enfant


Pascal Décaillet: Suzette face à la Communauté du Bien


Olivier Baud: Salaires « hors classes »... mais pas hors canton

Didier Bonny: « 1917 » : époustouflant

David Frenkel: 75e anniversaire de la libération d'Auschwitz

Sylvain Thévoz: Les arbres repoussent, pas la vie humaine

Pierre Kunz: La propagande trompeuse d'Oxfam

Paolo Gilardi: Toutes des salopes?

Jacques-Simon Eggly: Sur ces scandales sexuels

Catherine Armand: Des inégalités aussi dans les communes «riches»!

Valentin Dujoux: Des panneaux de signalisation féminisés

Edouard Dommen: Munitions englouties

Christian Brunier: Défendons la parole libérée des femmes

Patrick -E. Dimier: Un renoncement à juger

Link

Manuel Alonso Unica: Les Pâquis contrent les vélos

Edouard Dommen: Les vaches à lait sont des travailleuses

Djemaâ Chraïti: Sur les traces du héros, l'esclave Benkos Biohò


Philippe Meyer: Après le crash ?

Pierre Béguin: L'ogre Matzneff

André Naef: Trump et l'Iran: la loi de la jungle

Didier Bonny: L'enjeu de la votation du 9 février

Abbas Aroua: Critères pour différencier les entités à référence religieuse

Arnaud Cerutti: Roger Federer: 2020, avec l'envie d'y croire

Rolin Wavre: Souffrance et incompréhension

Charly Schwarz: Une démocratie à réinventer

Hank Vogel: Bonne année 2020!

Marc Schindler: Dr Carlos et Mr Ghosn

Olivier Emery: Enfant de Dieu ou du diable ?

Claude Bonard: Les nappes du Père Glôzu

Pascal Décaillet: Glôzu, pour toujours

Alain-René Arbez: Noël !

Edmée Cuttat: «Echo», singulier Noël à l'islandaise

Jacques-Simon Eggly: Vers un retour de l’éthique

Pascal Holenweg: PS genevois : du bon usage d'une crise(tte)


Vincent Schmid: La joie rare

Jean-Noël Cuénod: Amorce d’un grand ras-le-bol mondialisé ?

André Naef: Un camélon nommé Boris

Jean-Michel Olivier: Grâce à Venise

Demir Sönmez: 81e édition Coupe de Noël

Bernard Comoli: Davi Kopenawa « Prix Nobel alternatif »

Sylvain Thévoz: Les casseurs sont au parlement!

Michèle Roullet: Le PISA Nouveau est arrivé!

Marc Schindler: Jeu de Mikado en France

Gabriel Jaccard: Les Verts, pas mûrs pour le Conseil fédéral

André Naef: Menaces sur l'universalité du football

Cédric Segapelli: Morgan Audic, “De Bonnes Raisons De Mourir”

Jean-Philippe Accart: Genève, la Ville-Monde

Maurice-Ruben Hayoun: La France va de plus en plus mal…

Didier Bonny: « J'accuse » : un peu trop sage

Mathias Buschbeck: Le pire des projets de budget

Eric Bertinat: Pannes de sport

Gabriel Jaccard: Motion ”Blockchain GVA”

Bruno Hubacher: Propagande

Alain-René Arbez: Quels calendriers de l'Avent?

Mireille Vallette: Loi sur la laïcité, encore une lutte…

Pascal Décaillet: Vital, la simplicité des Justes

Claude Bonard: Une Escalade oubliée, La nuit des échelles de mars 1529

Anne Cendre: Le musée forteresse de Lausanne

Jean-Noël Cuénod: Voile, croix et kippa pour les élus genevois

Vincent Schmid: La belle Escalade et la paix de Saint-Julien

Antoine Vielliard: La question de la scolarisation des Genevois de France

Rolin Wavre: «Je suis fatigué des postures qui phagocytent le débat public ou privé»

Catherine Armand: La passion de la Commune

Pascal Holenweg: A propos de la succession de Christian Levrat

Pierre Béguin: Rhinocérite

John Goetelen: La faute d’Antonio Hodgers


Edmée Cuttat: Un brûlot social sur la banlieue

Patrick Dimier: Genève aura-t-elle un budget en 2020 ?

Sylvie Neidinger: Gilets Jaunes, Brumaire An 1

Adrien Faure: L’égalitarisme strict et la pauvreté

Vincent Schmid: J'accuse, un film de Roman Polanski

Cyril Aellen: La droite a perdu. La droite peut gagner

Anne Cendre: Bustes contemporains

Valentin Dujoux: Les combats rétrogrades de certain-e-s

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Menacé par des explosifs, le village de Mitholz sera évacué dix ans
Plus...