Patrick-Etienne Dimier: Quel bilan en ce 1er Août veille d'élections fédérales

La revue des blogsJean-Philippe Accart: Votre journal a 140 ans ! Pascal Holenweg: Mais qu'est-ce qu'on a fêté? Djemâa Chraïti: Deux oursons et leur mère froidement abattus. Rémi Mogenet: Idées passéistes et tabous légitimes. John Goetelen: Euro féminin moins de 19 ans : la France gagne en finale

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Voici la revue des blogs de notre forum blog.tdg.ch. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

Patrick-Etienne Dimier: Quel bilan en ce 1er Août veille d'élections fédérales

(...) Trop peu nombreux sont les élus qui dressent une image précise de la situation intérieure du pays pour une raison simple, ils sont tous sévèrement atteints par la myopie aiguë de la vision partisane. (...) Or de ce point de vue, le modèle suisse qui élève le Peuple au rang de Souverain connaît une dégradation sans précédent de la relation de confiance qui doit, nécessairement lier le Souverain et ses élus. Cette crise de confiance a, ad minima, deux sources. La première est le détachement de plus en plus marqué du monde politique des préoccupations profondes du Souverain sur des enjeux très fondamentaux. L’exemple qui immédiatement à l’esprit est la LaMal qui est une loi qui fait la part belle aux excès des assureurs lesquels font de l’argent avec notre santé au lieu de faire de la santé avec notre argent, une loi qui instaure une total déséquilibre entre les parties au contrat. Cette situation est le résultat du poids démesuré des lobbyistes qui siègent dans le parlement fédéral tous issu bien entendu des rangs bourgeois. Ces élus sont tout simplement indignes de la confiance du Souverain puisque cette majorité défend des intérêts privés contre l’intérêt public manifeste. La seconde est l’arrogance des élus fédéraux avec laquelle ces personnalités politiques abordent le dialogue avec le Souverain, oubliant très souvent qu’ils n’en sont que les obligés et les serviteurs. (...)

Jean-Philippe Accart: Votre journal a 140 ans !

Le saviez-vous ? La Tribune de Genève fête ses 140 ans cette année : autant dire que par les temps qui courent, c'est un exploit et c'est bien sûr grâce à ses lecteurs et ses journalistes. Souhaitons-lui encore 140 ans d'existence ! La Bibliothèque de Genève, bibliothèque patrimoniale, a numérisé la TdG de 1879 à 1920, en attendant l'entier de la collection. Une autre bibliothèque, la Bibliothèque nationale suisse, a entrepris un vaste projet de numérisation de la presse suisse, travail titanesque (87 journaux numérisés) que l'on peut retrouver sur le site e-newspaperarchives La Tribune de Genève est donc un des plus anciens quotidiens suisses encore publié, et vous retrouverez régulièrement dans ces colonnes les événements qui ont jalonnés l'histoire de Genève, et bien sûr l'histoire mondiale.

Pascal Holenweg: Mais qu'est-ce qu'on a fêté?

(...) Les Suisses entrent (par une petite porte) dans l'histoire, autour de 1291. Les cantons suisses, au XVe siècle. La Suisse comme Etat en 1798. Et comme nation, quand ? et jusques à quand ? "Les nations ont commencé, elles finiront", écrit Ernest Renan. Il est vrai : les nations sont des formes historiquement contingentes, et assez récentes, mais les formes politiques et sociales plus anciennes (la tribu, la cité, l’apanage, l'empire) n'ont pas disparu lorsque la nation est apparue. Et gardons-nous des confusions : la nation n'est pas identique au peuple : elle en procède, certes, et le contient, mais pas plus qu'elle ne remplace des formes plus anciennes, elle ne le remplace, lui, comme source de légitimité politique. Il y avait, sinon un peuple suisse, du moins un peuple des Suisses (ou des peuples des cantons suisses), avant que se créée un Etat suisse, fugacement (pendant cinq ans) unitaire, puis confédéral, puis, enfin, fédéral. On a célébré dans la toute la Suisse un serment qui n'a jamais été prêté, lire un pacte qui n'en est pas vraiment un, et faire semblant de croire qu'en 1291 s'est constitué un pays qui existait déjà et un Etat qui ne se fondera que longtemps après lui. (...)

Djemâa Chraïti: Deux oursons et leur mère froidement abattus

A Coquitlam dans la périphérie de Vancouver, c’est la consternation. Deux oursons et leur mère ont été abattus par des gardiens de l’environnement sous le regard médusé des habitants. Trois résidents ont essayé d’intervenir et ont été arrêtés pour obstruction à une décision d’un représentant officiel. Une chasse à l’ours qui aura duré six semaines selon l’agent, un résident confirme qu’il cohabite pacifiquement avec les ours depuis trois ans. La méthode choque tout le monde en Colombie-Britannique et de se demander s’il n’y aurait pas eu une autre alternative que leur massacre. L’officier se justifie en précisant que les petits et leur mère s’étaient habitués à fouiller dans les poubelles et se nourrir ainsi, les renvoyer dans la nature n’aurait pas permis leur survie, le choix s’est ainsi porté sur leur élimination. (...)

Rémi Mogenet: Idées passéistes et tabous légitimes

J'ai lu par hasard, sur un forum consacré à Frank Herbert et à ses romans, une discussion relative à un article que j'ai publié ici. On m'y accusait de défendre les écrivains qui avaient envie d'avoir des idées passéistes… (...) mon article visait à démontrer que la science-fiction française n'avait pas la même vitalité que l'américaine parce qu'elle affiche son rationalisme pour montrer patte blanche aux autorités humanistes et républicaines, et s'empêche donc de proposer à la foi du lecteur la possibilité d'un surhomme impérial. Avec ses lourds sabots, elle condamne, anéantissant toute perspective de développement dans l'imaginaire – ou privant de substance morale cet imaginaire, le laissant à la rêverie évanescente. Il y a des exceptions, bien sûr. Beaucoup d'écrivains français sont quand même parvenus à cristalliser quelque chose à cet égard, soit qu'ils aient trouvé dans le classicisme républicain assez de motifs de foi pour construire une épopée (cas rare mais avéré), soit qu'ils se soient, à l'exemple des Américains, affranchis de tout dogme, même progressiste: Charles Duits en est l'idéal modèle…

John Goetelen: Euro féminin moins de 19 ans : la France gagne en finale

L’équipe féminine des moins de 19 ans (U19) a atteint son objectif: une cinquième coupe d’Europe. Le tournoi s’est déroulé en Arménie, à Erevan. Dans la chaleur et devant un public malheureusement clairsemé. La chaîne l’Équipe a transmis les matches. La finale proposait un nouveau choc France-Allemagne. Les deux nations dominent le foot européen féminin. Elles sont à égalité de victoires: quatre à quatre. J’ai regardé plusieurs longues séquences du match. C’était animé, intéressant et très intense sur la fin. Aucune équipe, aucune joueuse ne voulait lâcher. La caméra peinait à suivre la cohue des échanges. Un jeu captivant, un engagement total. C’est exactement cela que peut faire le foot féminin pour prendre du galon et devenir palpitant: du beau jeu. Que les filles nous éblouissent comme parfois les garçons! (...)

Créé: 02.08.2019, 15h25

Articles en relation

Claude Bonard: La belle histoire du drapeau fédéral

Blogs suisses Marie-Agnès Bertinat: C’est quoi être Suisse? Simon Brandt: Fête nationale : où est passé notre Drapeau? Nicolas Walder: La Suisse mérite un nouveau contrat social. Sylvain Thévoz: Un premier août de rêve. Mireille Vallette:Le plus grand employeur des Palestiniens... Charly Schwarz; Un pour tous... Eric Bertinat: Défendons la vertu et l’héroïsme. Plus...

Vincent Schmid: Un manuel d'autodéfense intellectuelle

Blogs sélectionnés Carol Scheller: Cibles illicites : aveu accablant de l’armée israélienne. Claude Bonard: Une brochure genevoise publiée en 1944 évoque le sort tragique de Varsovie. Marian Stepczynski: 5 milliards d’impôt perdus… une bonne affaire? Jean Zahno: UBS 40000 comptes. Finalement pourquoi pas plus. Didier Bonny: « Le Roi Lion » : trop réaliste Plus...

Eric Bertinat: L’UDC et les autres partis

La revue des blogs René Longet: Aujourd’hui 29 juillet : jour mondial du «dépassement«... Anne Cendre: Eloge des excentriques. Pascal Décailelt: Le cadavre brandi, comme dans le Cid. JF Mabut: Collapsologie, gourmandise et Biorégion 2050. Christian Brunier: Le Vin jaune, l’Or du Jura Plus...

John Goetelen: Paris bat enfin le record de 1947 !

Blogs d'été Eric Bertinat: Genève, combien de plages ? Pascal Décaillet: Plus européen que la Suisse, tu meurs ! Jean-Noël Cuénod: Greta Thunberg : Onfray odieux tout puissant ! Charly Schwarz: A moins de 10 km… Pierre Kunz: Médias, fin de l'info noire ? Plus...

Ana Roch: Les PME genevoises et suisses étouffent

Blogs sélectionnés Alfonso Gomez: Falun Gong, 20 ans de Persécution en Chine. Pascal Décaillet: Pierre Péan, confrère de lumière. Pascal Gavillet: Hypothèse de Riemann, y aurait-il du nouveau? Patricia Aline: Gauche, droite ou démocratie? JF Mabut: 800 sans abris à Genève... Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.