Demir Sönmez: L'orage de grêle a frappé Genève

Blogs à voirDjemaa Chraïti: Un défilé du 14 juin 2019 inoubliable. Daniel Warner: Let Us Laugh Together, On Principle. Mireille Vallette: Un ouvrage érudit autopsie le Coran et sa théologie. Pascal Décaillet: Que chacun tienne son journal ! John Goetelen: Journalistes harcelées: Tamedia nous prend pour des veaux

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Voici la revue des blogs de notre forum blog.tdg.ch. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

16 juin

Demir Sönmez: L'orage de grêle a frappé Genève

Un violent orage a balayé la région déversant des trombes d’eau mêlées grêlons. Mon reportage photo.

Djemaa Chraïti: Un défilé du 14 juin 2019 inoubliable

J'y étais ! Un défilé sans précédent, des slogans pleins d'humour et pleins de sens. Les femmes et les hommes solidaires se sont mobilisés en masse. 20'000 personnes à Genève. Et maintenant on fait quoi, qu'est ce qui restera de la grève des femmes? Le combat, voilà ce qui reste. Ni gauche, ni droite, en avant toutes. Ce sont les fondements du système qu'il faut revoir et qui reposent sur une conception patriarcale de la société, un système éculé. On continue à se battre, au quotidien, jour après jour, chacune à son niveau puis toutes ensemble. Pour ma part, fonctionnaire à l'Etat de Genève, j'ai fait grève et demande depuis plus d'un an, une égalité de salaire par rapport à mes homologues masculins et que l'on me refuse systématiquement sous mille prétextes (...)

Daniel Warner: Let Us Laugh Together, On Principle

The New York Times International Edition has decided to no longer publish political cartoons. The decision follows a scandal about a cartoon that appeared last April in which a blind President Donald Trump is holding Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu – depicted as a guide dog – on a leash. Trump is wearing a yarmulke; Netanyahu has a Star of David around his throat. Some critics deemed the cartoon offensive and anti-Semitic, the Times apologized, and the responsible editor was sanctioned. (...) You will ask what is meant by appropriate? One can easily condemn the Trump/Netanyahu cartoon as inappropriate or even anti-Semitic. But does one cartoon merit condemning many others? Humor and satire walk a very thin line, as I have said. There are always risks in telling jokes that people may not appreciate. That is the definition of edgy. When I look at the statues on the Reformation Wall, I think of book burning and theological terrorism. Geneva’s experience with theocracy in the 16th century was a time of limited freedom. The Spanish doctor Michael Servetus was burned at the stake because he opposed Calvin’s view of predestination. And he was not the only one condemned because of “radical” ideas. Let us all laugh together, on principle. As Chappatte wrote, and it bears repeating, “Without humor we are all dead.”

Mireille Vallette: Un ouvrage érudit autopsie le Coran et sa théologie

Alain-Jean-Mairet s’est attelé à la lecture d’un livre magistral de Mark Durie sur le Coran et sa chronologie, dont il résume l’essentiel. J’ai ajouté les sous-titres et mis en gras certains passages de cette recension. (...) Pour clore cette entrée en matière, Durie propose une liste chronologique complète des chapitres du Coran en fonction des éléments théologiques ainsi dégagés. Puis il passe au propos central de son ouvrage, pour déterminer si la théologie coranique est héritée de la Bible ou si elle lui emprunte seulement des éléments qu’elle s’approprie sans en conserver la signification biblique. Il consacre une plus longue section à ce qu’il appelle la Rasulologie (de l’arabe rasul – messager) comparée à la prophétologie (biblique) et aligne une impressionnante série de différences majeures démontrant très largement que les messagers du Coran et les prophètes de la Bible n’ont que peu de choses en commun. (...)

Pascal Décaillet: Que chacun tienne son journal !

(...) A partir de là, faites vos jeux. Que chacun tienne son journal. Bientôt, les experts nous rejoindront, il n'auront pas le choix, chacun d'entre eux s'exprimera en toute liberté, et chacun pourra juger de leur expertise. Si un texte est bon, s'il est fondé, s'il apporte du sens, on a tendance à s'en rendre compte assez vite, en général, et on n'a nul besoin d'un souffleur, pour nous indiquer sa qualité. Lorsque les réseaux sociaux se seront dégagés de leur péché originel (vie privée, bavardage, délation), ils deviendront le premier vecteur de communication, d'apprentissage, d'accès à la connaissance, de partage du savoir, sur cette terre. En attendant, laissons ronchonner les ronchonneurs, pleurnicher les pleurnicheurs, et vitupérer les vitupérateurs.

John Goetelen: Journalistes harcelées: Tamedia nous prend pour des veaux.

J’ai encore creusé ce sondage pendant la nuit et appliqué un autre calcul. Le nouveau résultat que je livre ici laisse pantois. Rapide rappel: avec 244 dénonciations sur les 755 réponses il y a 14,68% de femmes journalistes harcelées en Suisse. On est loin des 50% annoncés en gros titres. Pour mémoire le sondage a été envoyé à 3429 professionnels des médias. 458 femmes et 297 hommes y ont participé. Je m’étais arrêté à ce pourcentage de 14,68. Cependant il n’est pas encore exact. Il désigne comme agressions ou harcèlement des: remarques salaces, propos sexistes, blagues à caractère sexuel. À ce stade il faudrait commencer par s’accorder sur les définitions et connaître le contexte. Je refuse que des blagues à caractère sexuel ou des généralisations de comptoir vaguement sexistes deviennent des objets de délit. (...)

Maurice Ruben-Hayoun: Ernst Jünger, Le lance-pierres

C’est un roman qui relate une histoire un peu compliquée mais attachante et qui se déroule dans l’Allemagne du XIXe siècle, à un moment où la lumière électrique fait ses premiers pas. C’est un microcosme qui permet de mieux faire connaître et dépeindre les mœurs d’un autre temps. Mais ce microcosme se constitue d’un espace, probablement le plus représentatif de cette époque et de l’état d’esprit qui y régnait, un espace scolaire dans un établissement d’éducation. (...) Jünger se sert de ce cadre ancien pour se livrer à de profondes considérations d’ordre moral. Il se demande, par exemple, s’il est vraiment sage de chercher à éradiquer tout mal dans notre vie et dans notre monde. Il se penche aussi sur la notion de temps et de finitude qui affecte toute vie et toute existence. (...) En plus d’une vaste et profonde réflexion sur la société et l’existence, Jünger veut montrer que tout groupe humain doit veiller sur un certain nombre de vertus sans lesquelles les rapports en son sein seront inéluctablement déréglés. (...)

Hélène Richard-Favre: Médias et valeurs, méditation

Vous le savez, à de très nombreuses reprises ici, je me suis élevée contre telle ou telle information ou actualité traitée de manière abusive et mensongère. S’agissant de la plainte pour diffamation qui a été déposée par six d’entre nous à l’encontre d’une Universitaire et de l’éditrice de son ouvrage « Les réseaux du Kremlin en France », seul un propos sur vingt tenus par l’auteure de ce livre attaqué en justice a été reconnu diffamatoire par le tribunal. La possibilité de faire appel du jugement est offerte aux deux parties comme il se doit. (...) De la part d’une Universitaire qui, à la barre, n’a cessé de rappeler son statut, pareil ouvrage commis par elle ne répond en rien à l’enseignement que j’ai, pour ma part reçu tout au long de mes études de Lettres à l’Université de Genève. (...)

Créé: 16.06.2019, 17h23

Articles en relation

Michèle Roullet: Première pierre d’un tombeau !

Sélection de blogs Leila el Wakil: Supplique pour un ”avenir (radieux)”. Sylvain Thévoz: Combien étaient-elles ? Edmée Cuttat: Huppert en prédatrice manipulatrice dans ”Greta”. Didier Bonny: « Venise n’est pas en Italie » : un voyage plutôt réussi. John Goetelen: Journalistes suisses harcelées sexuellement. Plus...

Marie Barbey-Chappuis: Le 14 juin... pour rompre avec la politique des petits pas !

Blogs à lire Sylvain Thévoz: Merci aux femmes. Pascal Holenweg: Genf ferraille. Olivier Perroux: Lourd silence socialiste. Didier Bonny: Des femmes combattantes. Pascal Décaillet: USA - Iran : parlons juste ! Michel A. Sommer: Donneur de légion Plus...

Aurélie Friedli: Les raisons du grand débrayage

La revue des blogs Esther Alder: Quand la honte changera de camp. Mireille Vallette: Grève des femmes: où sont les féministes? Hélène Richard-Fravre: La grève des femmes pour les nul(le)s. André Naef: De l'art public le long du tram 14. Pascal Décaillet: Kosovo : ignorance ou complicité ? Plus...

Sylvain Thévoz: Formule 1 et sexisme à La RTS : qu'on en finisse!

Bons blogs John Goetelen: Les Bleues sur les chapeaux de roue. Manuel Alonso: Il était une fois l’éthique en entreprise. Colette Museur: Questions. Jean-François Mabut Raté mais beau. Réussi mais morne. Plus...

Hélène Richard-Favre: Ce 6 juin, en pensée avec ...

Blogs à lire Eric Cornuz: La Vague Verte doit se confirmer dans les urnes ! Rémi Mogenet: Origines du plaisir de manger. Pascal Décaillet : Suisse-Europe : bonjour le peuple, adieu les diplomates ! John Goetelen: Les canons du gazon et la pub essentialiste. Maurice-Ruben Hayoun: Histoire d'enfant de Peter Handke Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.