Michèle Roullet: « Genève, zéro pub », encore une initiative toxique de la gauche !

La revue des blogsVincent Schmid: Le déclin de la raison. Maurice Gardiol: Des sourciers pour notre temps. Christian Brunnier: La bibliothérapie ; des livres qui nous veulent du bien. Rémi Mogenet: Le mythe du réalisme primordial

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Voici la revue des blogs de notre forum blog.tdg.ch. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

Michèle Roullet: « Genève, zéro pub », encore une initiative toxique de la gauche !

Censurer la publicité commerciale dans les rues, la nouvelle velléité de la gauche genevoise ! Et, pour parvenir à ses fins, celle-ci a déposé l’initiative « Genève zéro pub » ! La population devra se prononcer sur cette initiative, puisque l’invalidation partielle de cette dernière par le Conseil d’Etat a été annulée par la justice genevoise. Au sujet de cette initiative, il faut savoir que, outre son caractère soviétique, la suppression de la publicité en Ville de Genève aurait des répercussions gravissimes non seulement d’un point de vue économique, mais également d’un point de vue humain et social. En effet, rien que pour la commune de Genève, les pertes financières directes seraient de l’ordre de 4,5 millions par an ! (...) Pour le conseiller municipal socialiste, Emmanuel Deonna - 4,5 millions pour Genève, « ce n’est rien » (in Le Courrierdu 19.06.2019) si on met en balance « les dégâts sociaux, environnementaux, financiers, sur le paysage » de la pub ! On reste abasourdi par de tels propos même si les socialistes nous ont depuis longtemps habitués à leur vision ubuesque, hors de toute préoccupation économique factuelle ! (...)

Vincent Schmid: Le déclin de la raison

Les annonces apocalyptiques relatives à la fin du monde sont une constante religieuse et psychologique de l’histoire occidentale. Une étude publiée le 30 mai dernier par une officine australienne, le National Centre for Climate Restoration, affirme que les systèmes humains et planétaires atteindront un point de non retour vers 2050 avec la perspective d’un effondrement irréversible de la civilisation humaine. Une illustration parmi cent du catastrophisme climatique qui s’empare des esprits, récemment enfièvrés par une canicule précoce. Une nouvelle « discipline » est née, la collapsologie… (...) Pour mettre la chose en perspective, il est intéressant de rappeler que ce schéma apocalyptique est traditionnel en Occident. Il prend sa source dans les Ecritures juives (le livre de Daniel et le second Esaïe) et dans les Ecritures chrétiennes (Apocalypse de Jean). (...) Le Moyen Age a connu de nombreuses vagues de ce genre. (...) La Renaissance n’a pas été en reste avec les Taborites, Thomas Münzer ou les Anabaptistes de Münster et le règne messianique de Jean de Leyde que Luther écrasa avec l’aide des princes allemands. (...)

Maurice Gardiol: Des sourciers pour notre temps

Mon grand-père était fontainier et avec son entreprise il a creusé au siècle dernier plusieurs puits dans notre canton pour permettre l’alimentation en eau potable des foyers de notre canton. Georges Haldas, notre grand poète genevois, a publié pendant des années des chroniques dans la Revue Choisir et il les a rassemblées en 2001 dans un livre aux Editions l’ ge d’Homme sous le titre « Murmure de la Source ». Pour lui la Source est sa manière de donner un nom à Dieu comme source spirituelle indispensable à nous donner notre dimension d’Être en relation avec le monde et avec les autres. Il considère que parler de l’être humain sans ce lien à la source, c’est comme de parler d’un arbre coupé. (...)

Rémi Mogenet: Le mythe du réalisme primordial

J'ai évoqué la tendance des contes, en France, d'avoir été, dans leur diffusion par écrit, vidé en partie de leur merveilleux, dans le même mouvement qu'Homère amendé par le classicisme de Victor Bérard, ou de l'Évangile réécrit par Ernest Renan. Cela a son pendant en anthropologie, et on a vu Max Weber et d'autres savants célèbres postuler un stade réaliste de l'humanité qui n'a jamais existé – un stade au sein duquel les hommes eussent nommé simplement les objets physiques, sans créer de métaphores. Owen Barfield a réglé son compte à cette théorie que démentent les faits, les textes les plus anciens témoignant au contraire de l'éternelle mythologie, et les peuples vivant à l'état de nature s'exprimant continuellement par métaphores et symboles. Même Jean-Jacques Rousseau, avec son calvinisme spontané, représentait le bon sauvage comme profondément réaliste, et il critiquait (stupidement) le merveilleux, rejetant même La Fontaine parce qu'il faisait parler les animaux. La science-fiction est née, au fond, de cela (...)

Christian Brunnier: La bibliothérapie ; des livres qui nous veulent du bien

6 minutes de lecture permettent de réduire le rythme cardiaque et d’apaiser les tensions nerveuses. En oui, certains bouquins peuvent nous aider à mieux vivre, et peuvent remplacer des médicaments chimiques. Dans la Grèce antique, certains penseurs qualifiaient la lecture d’acte médicinal de l’âme. Marcel Proust estimait que la lecture avait des effets psychothérapeutiques. Durant la Première Guerre mondiale, des médecins et des libraires d’un hôpital d’Alabama, aux USA, expérimentaient des traitements par la lecture pour soulager des troubles post-traumatiques de militaires de retour des batailles. L’anthropologue Michèle Petit rappelle « que les livres aident quelquefois à tenir la douleur ou la peur à distance, à transformer des chagrins en idées et retrouver la joie. » (...) Je vous propose, sans exhaustivité ni hiérarchie, 20 livres pour vous sentir bien : 1) En toutes libertés de Danielle Mitterrand ; 2) Vers la sobriété heureuse de Pierre Rabhi (...)

Créé: 08.07.2019, 11h13

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Venise sous les eaux
Plus...