Jean-Noël Cuénod: Glucksmann et Bellamy : têtes pensantes et têtes de liste. Incompatible?

Bons blogsVincent Schmid: Plaidoyer pour une fête délaissée. Charly Schwarz: Sommes-nous tous des démocrates ? Daniel Neeser: A-t-on envie et besoin de faire du shopping le dimanche ? Edmée Cuttat: Dans ”Le coureur”, le Suisse Baumgartner explore la spirale de la violence. René Longet: La folie des hommes ne nous découragera pas!

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Voici la revue des blogs de notre forum blog.tdg.ch. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

Jean-Noël Cuénod: Glucksmann et Bellamy :têtes pensantes et têtes de liste. Incompatible?

La France renouerait-elle avec une de ses anciennes traditions, celle de la présence des intellectuels dans les luttes politiques ? Depuis le rôle tenu par les Encyclopédistes dans la genèse de la Révolution jusqu’aux batailles idéologiques entre Jean-Paul Sartre et Raymond Aron, les philosophes et les sociologues ont tenu une place centrale dans le débat public. Puis, leur présence a progressivement diminué jusqu’à l’étiolement des sombres années Sarkozy-Hollande. Aujourd’hui, deux essayistes à succès, François-Xavier Bellamy et Raphaël Glucksmann sont têtes de liste pour les élections au Parlement européen (dimanche 26 mai en France). Le premier emmène les candidats du parti Les Républicains (droite de gouvernement) et le second, ceux du Parti Socialiste, de Nouvelle Donne et de son propre mouvement Place Publique (gauche social-démocrate). Ces intellectuels qui mettent leurs mains dans le cambouis électoral apportent-ils un souffle nouveau ? Elèvent-ils le niveau du débat politique français ?

Vincent Schmid: Plaidoyer pour une fête délaissée

(...) Manifestement le culte d’Adonis, qui florissait dans les contrées ou se développa le christianisme, a laissé des traces chez les auteurs du Nouveau Testament. On croyait en effet qu’Adonis était monté au ciel après sa résurrection, en présence de ses disciples. Dionysos ou Mithra eurent une apothéose similaire. On pourrait cependant l’aborder comme l’expression poétique d’un désarroi historique. Après les évènements de Pâques les disciples croyaient imminente la venue triomphale du Messie qui devait libérer le royaume d’Israël de la tutelle romaine. Or cela ne s’est pas produit. En lieu et place, ils ont dû affronter une séparation définitive. Les disciples ont du désormais compter sur eux-mêmes pour continuer l’œuvre du maître. L’Ascension rappelle que c’est la disparition physique de Jésus qui est à l’origine de l’Eglise. (...) Etre séparé ne signifie pas être abandonné. Etre séparé veut dire faire confiance à ses ressources propres. (...)

Charly Schwarz: Sommes-nous tous des démocrates ?

(...) S’il est vrai que le règne de la loi est un important pilier de la vie en démocratie, le gouvernement des tribunaux est une subversion de la démocratie, qui inverse l’essentielle subordination du judiciaire au législatif dont dépend la souveraineté populaire.

Daniel Neeser: A-t-on envie et besoin de faire du shopping le dimanche ?

Telle est la question que posent dans le communiqué de presse les trois Eglises protestante, catholique chrétienne et catholique romaine de Genève à propos de la votation sur l’ouverture des magasins le dimanche : "A quel type de nécessité l’ouverture des magasins le dimanche répond-il ? "Nos Eglises sont depuis de nombreuses années, et le restent aujourd’hui, dubitatives. Certes, nous ne pouvons négliger l’argument de la préservation des emplois (qui reste à démontrer) mais nous estimons qu’elle ne peut se faire au prix de la négation de plusieurs impératifs : – le nécessaire équilibre entre repos et travail, qui offre le temps de cultiver son intériorité et sa spiritualité et qui permet aux familles et aux ami.e.s de se retrouver – la valorisation des activités non marchandes, qui offrent à l’être humain de s’accomplir en dehors de la sphère économique – l’attention due à un personnel de vente souvent vulnérable (...)

Edmée Cuttat: Dans ”Le coureur”, le Suisse Baumgartner explore la spirale de la violence

Pour son premier long métrage, Le coureur, le Suisse Hannes Baumgartner, raconte l’histoire de Jonas Widmer (Mischa Ebner dans la vraie vie), sportif helvétique de haut niveau spécialisé dans le marathon militaire dont il a été lauréat, et devenu un criminel en série, alors qu'il s'apprêtait à s'aligner aux Jeux Olympiques. A l’époque des faits survenus dans la région de Berne, en 2002, on l’appelait « le tueur de minuit ». (...) Jonas incarné par un convainquant Max Hubacher, apparaît ainsi comme un personnage certes très méticuleux, mais tout de même normal. Sinon modèle à l'occasion. (...) En dépit de quelques maladresses et d’un scénario parfois confus où le réalisateur semble vouloir nous emmener sur de fausses pistes à l’image d’une relation ambiguë de son protagoniste avec son frère, le film, plutôt prometteur, se laisse voir.

René Longet: La folie des hommes ne nous découragera pas!

La course aux armements redémarre, le terrorisme de l’»Etat islamique » frappe des pays à ce jour épargnés : après le Sri Lanka, au tour du Burkina d’être déstabilisé par des fanatiques issus de leur propre population. En profitant des moments de faiblesse de ces Etats. Et il y a clairement une relation entre ces deux phénomènes de l'accélération de la course aux armements et leur dissémination dans le monde, et la persistance du terrorisme. Mais la folie des hommes ne s’arrête pas à s’entretuer. Elle continue de s’attaquer aux autres espèces peuplant notre planète. (...) Le Monde du 7 mai dernier signale que la Chine finance dans les Balkans, en Grèce et en Roumanie une dizaine de nouvelles centrales de production d’électricité alimentées en charbon. (...)

Jean-François Mabut: La méfiance, arme de destruction massive...

La semaine dernière, j'ai accueilli une petite douzaine d'adolescents de l'Instruction publique genevoises venus s'informer sur la fabrication de la Tribune et le métier de journaliste. C'est une classe de l'enseignement spécialisé m'avait prévenu leur professeure, il conviendra d'être simple et concret dans votre présentation. Nous avons longuement parlé d'un paquet de chips et d'une cannette de coca. Rien à voir avec la fraude électorale à Genève? Tout au contraire. (...) Petite affaire, l'affaire de la fraude électorale qui tient Genève en haleine à huit jours d'un scrutin crucial pour le pays et la cité? Gravissime mise en péril, comme on l'a lu, de la démocratie, notre joyau national, ou nouvelle Genferei? La conférence de presse du procureur général de ce lundi semble opté pour le second terme de l'alternative. Mais soyez sûr que le mal est fait que le doute est désormais semé dans le coeur des citoyennes et citoyens de se canton. (...)

Créé: 16.05.2019, 11h41

Articles en relation

Anne Cendre: Merci à Delphine de Vigan

Blogs à lire Djemâa Chraïti: Syrie : la guerre d'après. Maurice-Ruben Hayoun: Sartre d’Annie Cohen-Solal Quel monument ! John Goetelen: Sixième extinction de masse : pas de panique ! Adrien Faure: Quatre types de libéraux. Pascal Holenweg: Le sale goût des fraises de Huelva. Didier Bonny: « Les Crevettes pailletées » Plus...

Bernard Comoli: Une ONG genevoise et l’Amazonie péruvienne

La revue des blogs Mireille Vallette: «Qatar Papers» décortique l’offensive méthodique des Frères Musulmans. Arnaud Cerutti: Bojan Dimic, coeur Grenat. Daniel Warner: Free and fair elections are essential for a functioning democracy. Rémi Mogenet: Joseph de Maistre et le désamour de la littérature « spécialisée ». Pascal Décaillet: On impose trop le labeur ! Plus...

Edmée Cuttat: Festival de Cannes: des valeurs sûres, huit nouveaux et quatre femmes en compétition

Fins blogs Pascal Holenweg: La Mère de tous les votes genevois du 19 mai. André Pfeffer: Y a-t'il un manque de logements sociaux ? Gérard Meyer: Résister au capitalisme. Maurice-Ruben Hayoun: De quel sionisme parlons nous aujourd’hui ? Manuel Alonso Unica: Tous pourris ? Plus...

Stéphane Guex-Pierre: Butin de votes

Blogs intéressants Sylvain Thévoz: Urgence démocratique. Arnaud Cerutti: Chapeau Alain Geiger! Pascal Décaillet: Autodafé dominical. Didier Bonny: « Nous finirons ensemble » : les illusions perdues. John Goetelen: Trump, la grosse bête qui (re)monte Plus...

Arnaud Cerutti: Servette FC: ce merveilleux supplément d'âme

La revue des blogs Pascal Décaillet: C'est la politique elle-même qu'ils dévastent ! Didier Bonny: « L’Adieu à la nuit » : sujet complexe abordé avec sensibilité. Hélène Richard Favre: 8 mai pour les uns, 9 mai pour les autres. Maurice-Ruben Hayoun: De la résilience dans la tradition juive Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Nobel de la paix au Premier Ministre éthiopien
Plus...