Jean-Noël Cuénod: Gilets Jaunes un peu bruns et Macron vert très pâle

Bons blogsMireille Vallette: Médine en Suisse: Lausanne 1, Neuchâtel 0. Anne Cendre: Concert du dimanche, Olivier Emery: Notre enfant d'accueil est parti. Lise Wyler: Fiction ou réalité? Le groumeur genevois: Al Khuwarizmi! Pascal Holenweg: Brexit or not Brexit ?

Image: EPA/CHRISTOPHE PETIT TESSON

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Jean-Noël Cuénod: Gilets Jaunes un peu bruns et Macron vert très pâle

(...) Comble du comble, Macron apparaît, en effet, comme le président qui aura su imposer une fiscalité axée sur la transition écologique. Mais une véritable politique « verte » aurait consisté à développer une pédagogie intense pour convaincre un peuple français qui, contrairement à d’autres, ne se montre guère sensible aux arguments écologiques… De plus, en privant les collectivités publiques de leurs ressources tout en les assommant de charges, le président Macron empêche le développement des transports publics régionaux. La comparaison entre les TER poussifs qui desservent chichement la province et les TGV rutilants qui relient les métropoles donne une image assez fidèle de la politique gouvernementale depuis plusieurs lustres et que l’exécutif macronien ne fait qu’accentuer. Vert, Macron ? Vert très pâle plutôt, car il est en train de rendre la cause écologique encore plus impopulaire. (...)

Mireille Vallette: Médine en Suisse: Lausanne 1, Neuchâtel 0

(...) Début novembre, la vice-présidente de notre association, Patrice Andrieux, a écrit une lettre à Mme Blétry-de Montmollin, conseillère municipale en charge de la sécurité, lui demandant qu'en cas de confirmation du concert du 30 novembre les mêmes mesures soient prises à Neuchâtel qu'à Lausanne. Malheureusement, Mme Blétry-de Montmollin n'a toujours pas répondu à notre courrier, ce qui nous déçoit profondément en comparaison avec la rapidité et la diligence dont ont fait preuve les autorités politiques de la ville de Lausanne, en particulier M. Benoît Gaillard, élu socialiste au législatif. (...) Nous ne nous posons pas en donneurs de leçons mais souhaitons simplement que tous les acteurs de la vie politique de Neuchâtel participent à un débat démocratique de fond sur le rappeur de haine Médine. Ce débat pourrait démarrer par une interpellation du Conseil communal par un Conseiller général. (...)

Anne Cendre: Concert du dimanche

« In terra pax ». C’est le titre de l’oratorio de Frank Martin que j’avais décidé d’aller entendre dimanche après-midi 18 novembre. Pour plusieurs raisons. - Parce que j’aime beaucoup l’œuvre de ce compositeur genevois (...) - Parce que l’anniversaire de l’armistice de 1918 vaut la peine d’être célébré. (...) A côté de moi, une dame consulte un programme et me le prête en constatant que je n’en ai pas. Stupéfaite, je m’aperçois que le concert est donné par l’Orchestre symphonique genevois pour son 40e anniversaire, interprétant des œuvres de Brahms. Je me rappelle brusquement que l’oratorio de Frank Martin est programmé au Bâtiment des forces motrices et non au Victoria Hall. Il est trop tard pour changer de salle. Mais il reste quelques minutes pour m’occuper et je sors de mon sac une brochure que je lis à mes moments perdus, « A contre-jour, chroniques du quotidien » par Marie Cénec (éd. Onesime2000), récemment publiée et dont les réflexions me plaisent souvent. J’ouvre à la page 48 et le titre de la chronique me saute au visage : « Tout le monde se trompe ». Cela nous fait bien rire, ma voisine et moi. La philosophe nous apprend à « aimer nos échecs car ils nous enseignent de grandes choses sur nous-mêmes ». (...) Mon erreur m’a quand même apporté des compensation (...)

Olivier Emery: Notre enfant d'accueil est parti

Arrivée à Landecy un 19 février et repartie pour Chêne-Bourg un 19 novembre. 9 mois jour pour jour. Maison un peu vide et calme. Notre délicieux petit paquet d'amour a rejoint une famille d'accueil "à long terme" dotée de jeunes et affectueux parents, d'une gaie grande sœur de 5 ans, d'un chien sympa et de deux chats câlins. Du haut de ses 14 mois notre petite protégée peut donc voir l'avenir avec confiance et sérénité; elle a merveilleusement vécu ce délicat transfert familial, nous donnant rapidement des gages concrets de son harmonieuse intégration en sa nouvelle demeure. Ouf.

Lise Wyler: Fiction ou réalité?

Quand vous lisez un livre, vous préférez une histoire vraie ou un beau montage inventé? Delphine de Vigan, avec "D'après une histoire vraie", a résolu la question. C'est, en quelque sorte, une autofiction. Jusqu'où va le vérité, quand commence l'invention? Personne ne le sait, sauf l'auteure. La frontière entre les deux genres est mouvante et indéfinissable. Paru en 2015, ce roman a été couronné par le Prix Renaudot et le Prix Goncourt des lycéens et il vaut le détour. On vit les péripéties psychologiques de l'héroïne, ou plutôt de la victime, avec un intensité rare. Elle subit l'emprise manipulatrice d'une femme qui se dit son amie de lycée. Le doute s'insinue petit-à-petit, est-ce bien de Delphine qu'il s'agit? Ou d'une personne sortie de son imagination. On ne saura rien... L'auteur elle-même semble perplexe. (...)

Le groumeur genevois: Al Khuwarizmi!

(...) En réalité, on l’a su plus tard, le mec Alexandre avait le trouillomètre à zéro depuis qu’on lui avait annoncé que son poste allait disparaître parce que devenu complètement ringard. (...) Les alkhuwarizmi, les algorithmes si vous préférez, sont des sortes de terroristes immatériels qui résolvent n’importe quel problème sans réfléchir. Sont capables de tout les p’tits gars : dessiner une baraque, conduire une bagnole, connaître la prochaine éruption du Vésuve ou de l’acné juvénile de ta p’tite dernière, régler le trafic aérien ou effectuer un diagnostic de radiologie sans aucune erreur possible. (...) Comment kifont ? Simple comme le papier Q. Grâce à Gouguelle, Touitère, Fesse de bouc, smartfaune, caméras, microphones, ils te torchent un individu de sa première masturbe jusqu’à son lit de mort. Savent tout de técolle : tes penchants, tes amours, tes excès de vitesse, tes engueulades avec Bobonne, tes visites à la messe ou au culte, au Grand-Théâtre ou à l’Usine. Tout j’te dis. Même la manière dont tu t’exprimes, les mots que t’emploies, ton accent, ton honnêteté ou tes malversations. (...)

Pascal Holenweg: Brexit or not Brexit ?

L'accord entre le Royaume-Uni (pas très uni, en l'occurrence) et l'Union Européenne (exceptionnellement unie, pour le coup) pèse 585 pages (plus une déclaration politique, trois protocoles et des annexes) et porte sur l'ensemble des relations entre l'un et l'autre -et même sur les relations entre les deux Irlande. Il touche les droits des citoyens, les relations entre les individus (le règlement financier des divorces, par exemple), la gouvernance, les droits de propriété, les échanges économiques, des situations spécifiques -Gibraltar, Chypre... mais n'est en fait, si considérable que soit son champ, un sorte de plus petit dénominateur commun entre les deux signataires. (...) Que reste-t-il alors à Theresa May pour faire avaler le projet de traité à sa majorité rétive, et fragile (elle dépens du bon vouloir des unionistes nord-irlandais) ? La peur d'élections anticipées, d'une défaite des conservateurs* et l'arrivée au pouvoir de la gauche travailliste, avec Jeremy Corbyn… C'est tout le bien que l'on souhaite à l'Angleterre, à l'Ecosse, au Pays de Galles et à l'Irlande du Nord. Roule, Britannia !

Jean-Souhail Gowrié: Maudet, Savary, Broulis, Barazzone et…Ghosn

Ah, Pierrot, pauvre de lui. Avec les 255'000 à 300'000 annuels qu’il touche (personne n’arrive à savoir combien il gagne exactement), il n’ira effectivement pas très loin. 25’000 de revenus mensuels, que peut-on faire avec cela ? (...) Ce 20 novembre, , nous sommes le lundi 19 novembre, on apprenait aussi qu’un certain Carlos Ghosn, un pauvre employé de deux groupes automobiles (Nissan et Renault), ne touchant au total qu’entre 16'000'000 (seize millions) et 20'000'000 (vingt millions) d’Euros par…an, selon les années et en comptant le salaire, les gratifications, bonus, stock options, etc., a été arrêté au Japon. Pourquoi ? (...) Le pauvre, lui aussi, pas de quoi se payer un sushi dans une gargote tokyoïte. (...) Essayez, pauvres misérables que vous êtes, que nous sommes, de ne pas payer (d’oublier, p.ex) votre petite contravention de 40 francs, que vous avez hautement mérité pour vous être stationné « illégalement » sur une place de parc une dizaine de minutes pour manger une pomme. Là, Pierrot le terrible fera un enfer de votre lamentable vie.

Créé: 20.11.2018, 12h31

Articles en relation

Maurice Gardiol: Non, je ne signe pas le référendum contre RFFA 17!

La revue des blogs Demir Sönmez: « Le Courrier” fête ses 150 ans. Pascal Décaillet: Le gâchis des radicaux. Hélène Richard-Favre: Cette Russie que j'aime. Didier Bonny: Du grand au petit écran. Bernard Comoli: La violence contre les Peuples indigènes a augmenté Plus...

Magali Orsini: Le projet du Pré du Stand

Blogs à lire André Naef: Une signature qui n'engage plus. Edmée Cuttat: Vanessa Paradis en productrice lesbienne de porno gay. Daniel Warner: Does Switzerland Punch Below Its Weight? John Goetelen: L’astuce de la NOAA pour « réchauffer » la planète. Plus...

Vincent Schmid: Le marronnier des années 30

Sélections de blogs Christophe Ebener: Vive la nature, et à bas la biodiversité! Jean-Noël Cuénod: Nouveaux fascismes et vide politique. Rémi Mogenet: Droits sociaux et étatisme. Michèle Roullet: « Striptease comptable » de la responsable des finances. Roland Meige: Geneva's Fleet Street Plus...

Denis Berdoz: 20 millions de tickets vendus par SMS, et après ?

Blogs bien vus Claude Bonard: Il y a 33 ans, Reagan et Gorbatchev à Genève. Demir Sönmez: Un phare sur la planète photo. Maurice-Ruben Hayoun: Benjamin Netanyahou face à Gaza. Pascal Décaillet: Les partis ne sont pas l'Alpha et l'Oméga Plus...

Pierre Ruetschi: Éloge de Sophie Roselli, lauréate du Prix Dumur 2018

La revue des blogs Pascal Holenweg: "Tous pourris (sauf moi)" ? Rémi Mogenet: Réformes de l'éducation et collectivisation. Xavier Comtesse: Apple Watch plus vendeur que toute l'horlogerie suisse ! Anne Cendre: Aarau surréaliste. Joseph Daher: Pittsburgh: la responsabilité de Trump Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les 30 ans du mur de Berlin
Plus...