Guy Mettan en campagne avec le maire de Lyon à Russin

Le meilleur des blogsOlivier Perroux: La parole, les actes et la postérité. Mauro Poggia: Notre fédéralisme est en péril. Pascal Holenweg: Le besoin d’indépendance du PDC... Bernard Comoli: Bolsonaro à l’ONU: les indigènes protestent! Pierre Kunz: La Tyrannie de #Me Too. Marie-France de Meuron: La rupture anthropologique. Jean-S Gowrié: Jacques Chirac n'est plus.

Image: Andjelko Vasiljevic

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Voici la revue des blogs de notre forum blog.tdg.ch. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

Guy Mettan: En campagne avec le maire de Lyon à Russin

5e étape du tour des communes genevoises : Satigny – Allondon – Dardagny – Russin – La Plaine Plus les jours passent et plus je me félicite d’avoir saisi l’occasion de cette campagne électorale pour faire ce tour des communes genevoises. On devrait d’ailleurs rendre cet exercice obligatoire pour tous les candidats. Non seulement, c’est bon pour la santé et ça fait baisser les coûts de l’assurance maladie, mais en plus on découvre plein de coins nouveaux et de gens agréables. Beaucoup plus drôle que de se marcher sur les pieds dans les Rues Basses et d’arpenter les Marchés de Rive et de Carouge le samedi matin ! (...) A Peissy, petite halte au café des Amis et à la cave des Bossons chez mon ami Eric Leyvraz, qui a présidé le Grand Conseil juste avant moi et qui récupère de sa chimio : puisse-t-il retrouver vite sa santé afin qu’on puisse trinquer l’année prochain avec le millésime 2019 ! Vers Malval, je croise une jeune et mère et son fils. Elle lit ce blog et me reconnait : elle me conseille de remonter vers Dardagny par le vallon de la Roulave et ses grottes : une pure merveille ! (...)

Olivier Perroux: La parole, les actes et la postérité

(...) Il y a quelques jours, s’achevait à New York la conférence de l’ONU pour le climat. Naturellement, plusieurs chefs d’état entendaient prendre la parole. L’ONU, échaudé par les belles envolées lyriques, dont celle de Chirac en 2002, a alors fixé des règles. Seul-e-s celles et ceux qui avaient des mesures concrètes et novatrices à présenter avait accès au pupitre. Mais que reproche-t-on à Chirac en matière de climat? En France, le président a d’immenses pouvoirs, conférés par un système politique centralisateur. Si le constat de Chirac était le bon, les actions concrètes pour le climat qu’il a mené sont trop rares. On peut noter toutefois la Charte pour le climat, inscrite 2 ans plus tard dans la constitution de nos voisins. Un texte fort, mais trop peu utilisé et grandement inconnue du grand public. Maigre résultat pour celui qui, à peine élu, avait relancé les essais nucléaires dans le pacifique, et qui, surtout, est resté au pouvoir encore 5 ans après le discours de Johannesbourg. Dans ce laps de temps, le protocole de Kyoto, texte fixant des objectifs par pays signataire est entré en vigueur. La France avait alors un objectif de réduction de 8% des gaz à effet de serre, mais n’est alors parvenue qu’à un résultat … neutre! Le pouvoir d’une bonne punchline est sans doute la seule conclusion de cette histoire du discours de 2002. (...)

Mauro Poggia: Notre fédéralisme est en péril

Les récentes réformes de la LAMal adoptées par le Conseil national durant la session d’automne qui vient de s’achever, même si elles doivent encore trouver l’aval du Conseil des États, sonnent le glas de notre fédéralisme. Avec une désinvolture qui n’a d’égal que la corruption des esprits qui l’expriment, un quarteron de mercenaires, à la solde d’assureurs maladie exempts de toute légitimité démocratique, et suivis aveuglément par une brigade de fantassins serviles, ont successivement: - refusé obstinément aux cantons le pouvoir de contrôler efficacement l’installation de tout nouveau cabinet médical sur leur territoire, - imposé aux cantons une participation financière sur les coûts de la médecine ambulatoire, (...) Cette même majorité, dont le seul souci est de contenir la hausse des primes en transférant des charges sur les contribuables, s’est bien évidemment gardée de toute action visant la maîtrise des coûts, (...)

Pascal Holenweg: Le besoin d’indépendance du PDC...

A Genève, le programme de la section cantonale du PDC brille d'une belle clarté de gauche : soutien aux bilatérales "dans une perspective d'adhésion, par étapes, à l'Union Européenne", instauration d'un revenu universel, d'une taxe sur les transactions financières et d'un fonds souverain pour le climat pour financer la transaction énergétique. Et tout cela dans le cadre d'une alliance électorale avec le PLR. Ce n'est même plus un grand écart, c'est carrément un écartèlement.... Le printemps avait donné d'étranges idées au PDC genevois. Une sorte de poussée de fièvre hormonale. Un besoin d'indépendance : sa présidence proposait à son assemblée des délégués, le 4 avril, de changer d'alliance électorale pour les fédérales de l'automne et les municipales du printemps suivant, d'abandonner celle de droite (l'Entente) avec le PLR (auparavant avec les libéraux et les radicaux séparés), adoptée dans les années 1930 pour résister au parti socialiste de Léon Nicole…

Bernard Comoli: Bolsonaro à l’ONU : les indigènes protestent !

Le discours prononcé par Jair Bolsonaro, le 24 septembre à New-York devant l’Assemblée générale des Nations Unies a suscité de nombreuses réactions de la part d’organisations indigènes et indigénistes du Brésil. Le Président brésilien a consacré un tiers de son intervention à l’Amazonie et aux peuples indigènes brésiliens. À ce sujet, il s‘adresse particulièrement à Ysani Kalapalo, une indigène invitée dans la délégation officielle brésilienne. Quelques extraits : (...) Le Cacique Raoni était récemment à la Chambre des Députés où il a eu l’occasion de répondre aux attaques du Président : « Bolsonaro a dit que je ne suis pas un leader. C’est lui qui n’est pas un leader et il doit partir avant que quelque chose de très mauvais arrive. […] Mon esprit est tranquille mes pensées sont pour la paix. Ma parole est pour le Bien Vivre. Je ne veux offenser personne. » Raoni a été proposé « Prix Nobel de la Paix 2020 » par la Fondation Darcy Ribeiro de Rio de Janeiro.

Pierre Kunz: La Tyrannie de #Me Too

Le MacCarthysme et le puritanisme américains sont de retour dans leur version perverse du 21ème siècle. Le dernier film de Woody Allen, Un jour de pluie à New York, est un modèle du genre. L’intrigue est équilibrée et amusante sans être bébête, les tableaux s’enchaînent avec la maestria que l’on reconnaît au metteur en scène, les images sont travaillées avec bonheur et les acteurs sont admirables. Si l’on aime le bon et beau cinéma, il faut voir ce film. Mais on ne peut le voir qu’en Europe, car aux USA la dernière œuvre de Woody Allen a été retirée des circuits de distribution suite aux pressions exercées par les intégristes de #Me Too. (...)

Marie-France de Meuron: La rupture anthropologique

Ce terme m'a percutée vivement. Il est utilisé par l'Académie Nationale de Médecine au sujet de la PMA sans père. En fait, il concerne bien des sujets où la science va au-delà des lois de la nature. On peut souligner aussi que la science actuelle détourne ce que le cosmos nous offre gratuitement, au détriment de coûts financiers très importants que l'on fait assumer plus ou moins imperceptiblement à la population, laquelle ne prend pas forcément conscience de la portée profonde de ces mouvements techno-scientifiques. (...) Nous en arrivons à la notion de rupture anthropologique définie par l'Académie de Médecine : "« La conception délibérée d’un enfant privé de père constitue une rupture anthropologique majeure qui n’est pas sans risques pour le développement psychologique et l’épanouissement de l’enfant ». Il est étrange que, dans notre époque où des femmes vont hurler dans la rue pour réclamer leurs libertés, elles deviennent pareillement dépendantes de la technique souvent pratiquée par des hommes! Elles en perdent leur autonomie fondamentale. (...)

Jean-S Gowrié: Jacques Chirac n'est plus

(...) J'irai encore plus loin que Le Pen et, une fois l'émotion suscitée par la mort passée, ne vois vraiment pas pour quelles raisons on aurait un quelconque "respect" pour cet home, aussi mort soit-il. Pas plus qu'on devrait en avoir pour son prédécesseur ou ses successeurs. Voici donc quelqu'un qui, à lui tout seul, représente et concentre tout ce que la politique, dans son aspect le plus détestable, peut faire d'un home. Jacques Chirac a passé l'entier de sa vie à trahir, changer de bord, corrompre, être corrompu, tricher, abuser, dissimuler, frauder et tromper. C'est tout de même le seul président de ce pays, même si tous les autres le méritaient aussi et amplement, à avoir été "officiellement" condamné, deux ans avec sursis, tout de même. C'est dire à quel point ses agissements furent graves, de sorte que la justice de son pays ne pouvait pas faire autrement. (...)

JF Mabut: Je suis perdu et sans parti

Connaissez-vous Smartvote? Depuis quinze ans, ce projet offre aux citoyens le moyen de mesurer leur proximité ou leur éloignement politique par rapport aux candidats et aux partis lors d'élections parlementaires. J'ai donc répondu au 75 questions - pas toutes neutres et parfois ambiguës ou lacunaires - et me retrouve un peu orphelin. (...) Smartvote permet d'affiner et, question par question, de savoir où je converge et où je diverge. C'est assez instructif à la fois sur la manière de poser les questions et sur le choix des sujets et sur les réponses qu'on a pu donner rapidement. Testez-le! Smartvote sera à Uni Mail ce jeudi à 17h pour en débattre. (...) Smartvote n'est évidemment pas une panacée. Je partage assez l'analyse que Jean-Christophe Schwaab publie ce jour dans Domaine Public sous le titre Smartvote ou la tentation de rationaliser le choix subjectif des électeurs. Mais par quoi le remplacer? (...)

Pascal Décaillet: Barenboim, la lueur de l'espérance

Il y a des moments, dans la vie, comme des chocs de lumière. Ainsi, l'apparition de Daniel Barenboim, sur le coup de 12.37h, à Saint-Sulpice, lors de la cérémonie d'adieux à Jacques Chirac. L'incomparable musicien s'est mis au piano. Et il a joué. L'Impromptu Op.142 no 2, en la bémol majeur, de Franz Schubert. Immense émotion, parce que c'est Barenboim. Et parce que c'est pour Chirac. Parce que c'était lui, parce que c'était l'autre. D'abord, Daniel Barenboim, né en Argentine il y a bientôt 77 ans, est l'un des plus grands musiciens de notre temps. Un surdoué, dont la connaissance du répertoire est quasiment inégalable. (...)

Créé: 30.09.2019, 20h49

Articles en relation

Mauro Poggia: Hold-up démocratique

La revue des blogs Pierre Jenni: Mon coeur balance. Claude Bonard: Lech Walesa - l'Homme de la brume. Cédric Segapelli: Prix du Polar romand 2019. Rodolphe Weibel: La 1ère étape d’extension de Cornavin ? Mais elle ne sert à rien ! Pascal Décaillet: Préférences. Plus...

John Goetelen: Un samedi (inclusif) au soleil

Blogs à lire Adrien Faure: Qu’est-ce que la pauvreté ? Didier Bonny: « Deux moi » : l’importance du lien. Daniel Warner: Richard Holbrooke: Present at the Demise of U.S. Foreign Policy. Danièle Bianchi: Sortie de secours. Plus...

Demir Sönmez: Des milliers jeunes ont manifesté pour le climat dans les rues de Genève

Sélection de blogs Abbas Aroua: L'autre « discours du Vel d'Hiv » que Jacques Chirac a manqué. Marie-France de Meuron: La politique et le tabac. Mireille Vallette: Mahomet autorisait des variantes de la Révélation. David Frenkel: Un permis de pollution. Hani Ramadan: Tariq Ramadan, matin Plus...

Aurélie Friedli: Ma nuit a été belle !

Bons blogs Amélie Gelbmann & Anja Hajdukovic: Place financière, où est investi notre argent ? André Langaney: Tous 100% africains. Paolo Gilardi: Greta, mais pas trop! John Goetelen: #balancetonporc : première condamnation. JF Mabut: Le tocsin pour le climat? Maurice-Ruben Hayoun: Religion et philosophie dans l’Europe contemporaine Plus...

Vincent Schmid: Le père effacé

La revue des blogs Pascal Holenweg: Avant-projet d’une politique culturelle cantonale : Qu'en faire ? Marie-Jeanne Accietto: Es-tu atteint de ”neurotypicité”? Paolo Gilardi: Pierre M.: encore un comportement inapproprié… Pascal Décaillet: Suisse-Iran : le dialogue des intelligences. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...