Gorgui Ndoye: Une amie de ContinentPremier à la tête de la Francophonie !

Blogs à lireRonald Zacharias: Formulaire-D pour Départ définitif. Christophe Ebner: Face au réchauffement, la biologie n’a-t-elle rien d’autre à montrer que sa vision la plus conservatrice ? Jean-Noël Cuénod: Soulages, le grand feu noir.Roland Meige: Le "Grand Genève" dans les limbes

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Gorgui Ndoye: Une amie de ContinentPremier à la tête de la Francophonie !

Voici celle que les Chefs d'Etat de la Francophonie ont élue, ce vendredi 12 octobre 2018, à Erevan en Arménie pour remplacer la très talentueuse Michaëlle Jean du Canada. Voici la candidate de l'Afrique, la Ministre des Affaires Etrangères du Rwanda qui m'avait fait l'honneur de venir assister à Genève, à Carouge, à la 1ère Edition de la Journée Mondiale de l'Afrique que j'ai organisée en 2016. ContinentPremier l'a soutenue et elle a été élue... par consensus! Comme aussi en 1ères loges, cette année là, le Dr Tedros Adhanom qui voulait le poste de DG de l'OMS que nous avons soutenu et qui a été élu malgré parfois la méchanceté d'une partie de la presse occidentale qui ne voulait pas d'un Africain à ce poste et malgré certaines traîtrises au sein même des fonctionnaires de l'organisation qui ont pourtant le devoir de neutralité ! (...)

Ronald Zacharias: Formulaire-D pour Départ définitif

Le fait d'avoir 310'000 m2 de bureaux vacants à Genève et quasi autant en cours de construction, qui peineront bien évidemment à trouver preneur, ne devrait nullement nous inquiéter selon un élu qui se veut rassurant (mais peu réaliste). Le fait d'avoir une fonction publique surdimensionnée, en augmentation annuelle constante, et bénéficiant de mécanismes salariaux 'gravés dans le marbre', ne devrait pas non plus nous empêcher de dormir. Le fait que l'état de nos finances publiques se détériorent et que cela augmente, par conséquent, la pression fiscale est un faux problème, un épouvantail à moineaux brandi par des extrémistes de droite, et qui n'affectera aucunement l'attractivité de notre canton. Le fait que le canton de Vaud pratiquera un taux unique pour les entreprises, dès le 1er janvier 2019, de 13,79% ne saurait inciter nos employeurs (payant aujourd'hui 24%) à se délocaliser tant il est avéré que nos conditions-cadre sont inégalées. (Le canton de Vaud vient également de baisser l'imposition des personnes physiques de 3 points). Le fait que les entreprises multi-nationales à statut fiscal privilégié passeront d'un taux d'imposition parfois inférieur à 10% à un taux dont personne ne connaît encore la quotité, mais qui risque bien d'avoisiner le 15% (...) Genève me manquera malgré tout.

Christophe Ebner: Face au réchauffement, la biologie n’a-t-elle rien d’autre à montrer que sa vision la plus conservatrice ?

Des rivières sans truite fario ou des montagnes sans épicéas paraissent impensables, tant elles définissent depuis des générations nos paysages et notre conception de la nature. Cette vision idéaliste et naïve va pourtant disparaître prochainement. En raison du réchauffement rapide du climat, le monde vivant s’apprête en effet à dévoiler, sous nos yeux, sa véritable nature. (...) Même si la Suisse n’émettait plus un seul gramme de gaz carbonique demain matin, ces espèces continueront à se retirer peu à peu des régions qu’elles avaient colonisées il y a quelques milliers d’années, pour laisser la place à celles de méditerranée, ou à d’autres, allez savoir, aux origines bien plus lointaines. Face à cette réalité, qui transforme en profondeur nos milieux de vie et les espèces qui les peuplent, le discours dominant n’a pourtant pas changé d’un iota, et on continue à lire partout que la conservation de la nature existante est la seule option possible… (...)

Jean-Noël Cuénod: Soulages, le grand feu noir

(...) Le noir en tant que couleur est dépassé pour atteindre, selon le mot que Soulages a forgé, l’ « Outrenoir », cette présence lumineuse qui surgit de la pâte nocturne. Il y a de l’abnégation du moine dans le travail de l’artiste qui travaille cette pâte nocturne pour lui faire rendre l’âme. Et c’est avec la discipline contemplative du moine qu’il faudrait entrer dans un tableau de Soulages. Rester de longues minutes devant une œuvre. Se laisser pénétrer par elle. Et l’essence du tableau apparaît progressivement comme jadis, un portrait photographié qui, petit à petit, se dessine dans le bain du révélateur. Et c’est le feu qui surgit, illumine la pièce, embrase le regardeur. Le feu de l’Outrenoir qui ne s’éteint jamais. Il n’a jamais cessé de brûler. Soulages nous l’a donné à voir. En 2009, Beaubourg avait réservé à Pierre Soulages une rétrospective gigantesque, impressionnante. Et peut-être un peu écrasante, même si Le Plouc en était resté ébloui. Avec « Une Rétrospective » – un article indéfini par signe de modestie ? – la Fondation Pierre-Gianadda a offert aux œuvres de Soulages, l’espace qui leur manquait à Beaubourg. (...)

Roland Meige: Le "Grand Genève" dans les limbes

Le "Grand Genève" tient de l'incantation. A part quelques kilomètres de voies ferrées, rien n'indique qu'une communauté, économique et humaine, est en cours de constitution. Dans sa dernière livraison, La Revue genevoise de géographie, Le Globe (Tome 157-2017) titre : "Le Grand Genève en quête d'identité". Le volume comporte une série d'articles, sur l'historique du développement territorial, ses perceptions, et les discours qui l'entourent. En résumant, on pourrait dire que la diversité des composantes géographiques comme le flou dans les limites du projet sont des entraves à une adhésion forte de la population au concept. Concernant la communication, un article procède à une analyse "à charge" des articles de presse et discours politiques sur le sujet, entre 2005 et 2017. Une phrase du résumé : " Le projet Grand Genève peine à créer autour de lui un sentiment d'identification fort. La collaboration entre le canton de Genève, le canton de Vaud et les départements de la Haute-Savoie et de l'Ain reste depuis 2005 une entreprise qui apparaît lointaine et détachée de toute notion affective aux yeux de la population (...)" C'est tout à fait la situation à la frange nord-est de cette portion de potentielle métropole, Terre Sainte vaudoise, Région Nyon et Pays de Gex voisin. (...)

Toni Gambuzza: L’avortement, le Vatican et la maladie

Petit rappel historique ; l’avortement a toujours existé. Quand les faiseurs d’ange sortaient le fœtus le mardi, l’époux enterraient la mère le lundi. Cela n’a pas empêché le Pape de déclarer que les gynécologues qui pratiquaient l’avortement étaient semblable à des tueurs à gage, (sic) qu’il était triste de ne plus voir de personnes de petites tailles (resic) ou encore que les handicapés étaient là pour nous apprendre l’humilité. CQFD François, avec cet attachement à nous faire la leçon, tu nous rappelle pourquoi les églises se vident. Pour mémoire ce n’est pas à cause du mal physique perpétré par tes bergers ou que les croyants sont des victimes de pervers sans scrupules, c'est bien plus sournois. L’instruction scolaire et le dynamisme économique ont fait éclater les carcans de l’obscurantisme et la malice des clergés. tu peux accuser les homosexuels, les bikers ou même les francs-maçons des maux de ton églises, tu es semblables à cet enfant qui se sent persécuté, tu es à côté. Tu es un homme responsable et respectable car tu agis selon ses actes. À ce sujet, tu devrais faire tiens tes propres principes non que tu ne sois pas intelligent ou instruit, tu n’es simplement pas oint du droit de représentations de toutes les familles. Je te rappelle que tu n’es que le représentant de Jésus sur Terre et non son incarnation. (...)

(TDG)

Créé: 12.10.2018, 14h35

Articles en relation

Michèle Herzog: La contradiction des juges UDC

La revue des blogs Pascal Holenweg: Aquarius Helveticus. Christophe Ebner: Le vent tourne mais la loi ne suit pas ! Bruno Hubacher: Tous égaux devant le capitalisme. Claude Bonard: Clarens et le Président Kruger. John GoetelLeslie, l’ouragan oublié Plus...

John Goetelen: Barbie en guerre contre les stéréotypes : coup de pub ?

Blogs toujours Djemâa Chraïti: Saint-Exupéry- Au cœur d’un festival berbère. Rémi Mogenet: Récital d'automne des Poètes de la Cité en 2018. Pascal Décaillet: Jacques Friedli, salutaire emmerdeur ! Carol Scheller: Les enfants qui meurent dans l’indifférence du monde. Anne Cendre: Rossignol et éléphant Plus...

Alain Meury: Football, l’âge d’or des prédateurs

La revue des blogs Claude Bonard: 17 ans de guerre en Afghanistan. Tout ça pour ça ? Marie-Jeanne Accietto: Autisme. Edmée Cuttat: "Girl", une perle rare. Sylvain thévoz: Ce qui fait peur... Demir Sönmez: Celine van Till avec la Médaille « Genève reconnaissante » Plus...

Djemâa Chraïti: Charles Aznavour, un réverbère de la mémoire pour l’éternité!

Blogs à lire Ana Roch: Où sont les femmes ? Mireille Vallette: Le roi du Maroc perçoit un lien entre texte coranique et terrorisme. Didier Bonny: « A Star is born » : tout pour la musique. Nathalie Hardyn: La voie solitaire n'est pas dans l'ADN de la Suisse! Plus...

Jacques-Simon Eggly: Oser dire les choses

Blogs à lire Maurice-Ruben Hayoun: Le cas Mahmoud Abbas. Bruno Hubacher: La libre-éducation supérieure. Daniel Warner: Justices Go to Cocktail Parties. Demir Sönmez: Charles Aznavour. Rodolphe Weibel: Traversée du lac, désormais 4 tracés. Ce n’est sans doute pas fini Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...