Gabriel Jaccard: L’internet, la blockchain et la disparition de la territorialité

Bons blogsJoelle Fiss: Merci. Jean-Michel Olivier: Julien Sansonnens, Prix Édouard-Rod 2019. Pascal Holenweg: Comme un arbre dans la ville. Guy Mettan: Petite incursion aux sources de l’Arve à Balme. Jean-Souhel Gowrié: Dans mon équipe (de foot, bien entendu) je suis le seul Suisse. JF Mabut: Dire Dieu aux ados: un sacré défi

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Voici la revue des blogs de notre forum blog.tdg.ch. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

Gabriel Jaccard: L’internet, la blockchain et la disparition de la territorialité

Au cours de notre histoire, nous avons tenté de maîtriser les dimensions qui nous entouraient. D’abord terrestres et maritimes avec les grandes découvertes, puis celles de la pensée avec la philosophie ou la religion, ou encore plus récemment celles du ciel et des astres avec la conquête spatiale. Toutefois, on bute aujourd’hui à réguler un nouvel espace qui ne possède pas de territoire ; et qui, créé de la main de l’homme, se dérobe pourtant sous ses doigts : le Web. Dès lors que l’Etat ne peut pas adopter et imposer à lui seul des règles internationales et qu’il est limité par la territorialité de son droit, il convient de se concentrer sur ce qui peut être fait au niveau interne. En premier lieu, il faut favoriser le développement transnational du droit et adapter ce dernier aux solutions les plus éthiques et dont le fondement est le plus logique et efficace quant aux civilisations globalisées de demain. En devenant précurseur et libéral en la matière, le droit possèdera un avantage concurrentiel et de savoir-faire local pour s’être adapté plus tôt. La Suisse promeut usuellement ce type d’approche en adoptant des solutions libérales en la matière, et notamment en incluant les acteurs privés internationaux dans le développement de son droit. En second lieu, une des solutions trop peu usitées à l’interne serait de créer des fors de compétence juridictionnelle alternative en Suisse. Dans cette optique, une entreprise globale pourrait obtenir un jugement en droit suisse, valable ailleurs, et dont le raisonnement pourrait être transposé dans les droits étrangers. (...)

Joelle Fiss: Merci

(...) Je le jure! Si, si...je vous le promets! Jeudi soir, j’ai prêté serment devant le Grand Conseil pour devenir députée suppléante dans notre merveilleuse République et Canton de Genève. Comment vous décrire l’émotion de revenir à Genève après toutes ces années et de réaliser ce rêve, celui de faire de la politique? Vous m’avez réintégrée à Genève comme si je n’étais jamais partie! Je vous remercie du fond du cœur pour votre confiance. Je jure de l'honorer avec sérieux. A l’avenir, j’espère partager avec vous mes impressions sur des questions relatives à l’actualité genevoise et mes positions politiques au Grand Conseil. En faisant des recherches sur l’historique des serments à Genève, j’ai retrouvé une merveilleuse citation de l’intellectuel et journaliste suisse Jean-Rodolphe de Salis, qui a été cité lors d’un débat sur les serments politiques au Grand Conseil sur la question. Jean-Rodolphe de Salis écrivait en 1936 : (...)

Jean-Michel Olivier: Julien Sansonnens, Prix Édouard-Rod 2019

Ce samedi 14 septembre, à 11 heures, à la Fondation de l'Estrée, à Ropraz, on fêtera les vingt-trois ans du Prix Édouard-Rod. Ce Prix littéraire — un des rares et des plus importants en Suisse romande — a été fondé en 1996 par Jacques Chessex. Il vise à promouvoir le travail d’écrivains de qualité. Il peut récompenser soit une écriture neuve et inventive, à travers une première œuvre forte, soit une œuvre déjà confirmée, mais de haute exigence. Cette année, le Prix Rod récompense un roman de Julien Sansonnens (né en 1979), L'Enfant aux étoiles (éditions de l'Aire). Inspiré par le tristement célèbre massacre de l'Ordre du Temple Solaire, ce roman est une enquête minutieuse et sans compromis (...)

Pascal Holenweg: Comme un arbre dans la ville

(...) Ce que le Conseil municipal demande, c'est un changement radical (au sens originel du terme : "à la racine", ce qui convient fort bien au sujet) de la politique d'aménagement de la Ville. Et une obligation de changement tout aussi radical de conception de ses projets urbanistiques. Parce que renoncer à faire couper des arbres (la Ville peut le demander, mais c'est le canton qui doit l'autoriser), c'est aussi renoncer à des projets qui impliquent leur abattage. Comme celui des Allières, dans la quartier des Eaux-Vives, où de grands arbres ont été abattus pour laisser place à des immeubles... et 450 places de parking. (...) Les arbres sont des obstacles au béton et aux bagnoles. Ce sont ces obstacles que nous voulons défendre, en tant précisément qu'ils sont ces obstacles, mais il va bien falloir choisir entre les belles intentions végétales d'une motion sur les arbres et les vieux réflexes bétonneurs d'une politique d'aménagement et d'une politique des transports nous venant tout droit des années soixante du siècle dernier. Et ce choix, on n'y échappera pas en invoquant Yggdrasill, Irminsul ou le gui sur les chênes de la forêt des Carnutes.

Guy Mettan: Petite incursion aux sources de l’Arve à Balme

8e étape - Châtelard-Alpage du Catogne-Béchat-Col de Balme-Arolette-Les Tseppes-Trient - Vendredi 2 août (...) Plutôt que de redescendre à Trient directement par la vallée, je décide revenir sur la crête par le petit col d’Arolette, le Pas des Moutons et l’alpage des Tseppes. C’est plus long mais infiniment plus scénique. Un groupe de Canadiens et de Britanniques ont eu la même idée et nous faisons un bout de descente ensemble, sur le beau chemin qui serpente à travers les mélèzes, avec Emosson à notre gauche et le glacier du Trient à notre droite. De brèves averses obligent à s’abriter sous les mélèzes, entre quelques arrêts framboises, qui sont nombreuses et bien mûres le long du chemin. Peu après 16h, Trient et ses deux hôtels sont en vue. En cherchant un peu, je finis par trouver une couchette qui me convient à l’Hôtel de la Grande-Ourse, racheté , rénové et géré de main de maitre par une famille de Kosovars établie en Suisse. (...)

Jean-Souhel Gowrié: Dans mon équipe (de foot, bien entendu) je suis le seul Suisse

C'est ce qu'a rapporté, hier, un gamin de 12 ans, s'entrainant dans un club de "foot" quelque part dans notre joli canton du bout du lac (de Genève, ou du Léman, c'est selon). En creusant un peu, le gamin finit par avouer que non seulement il était le seul "Suisse" de son équipe, mais que, sur les 11 joueurs "réglementaires", 8 étaient des Albanais. C'est feu Micheline Calmy Rey qui doit être contente. Sa camarade Ada (Adolorata pour les intimes) doit l'être encore plus, elle qui considère que la Suisse "n'existe pas". Et lorsque le même gamin signale à l'entraineur (Suisse, lui aussi) qu'il ne comprend pas ce que ses "camarades/coéquipiers" racontent car ils parlent albanais, ce dernier lui rétorque : "on va attendre qu'ils finissent de...discuter". (...)

John Goetelen: Le monde de Greta (3) : « ... des nations en ruines … »

(...) À chaque cyclone tropical majeur on nous repasse le film « La fin du monde en direct ». Et l’on nous assène le coup de grâce en déclarant que ces phénomènes pourraient être décuplés durant ce siècle. Et pourtant MétéoFrance, à contre-courant, annonce que rien n’a changé et que cette stabilité des cyclones devrait se poursuivre à l’avenir. Greta Thunberg devra revoir sa copie, soit les textes du Giec qu’elle cite habituellement. Quand elle écrit sur Twitter à propos de l’ouragan Dorian: « How many more nations in ruins do we need to see? » (combien de nations en ruines avons-nous encore besoin de voir?) elle accuse implicitement le réchauffement anthropique. Mais elle n’a probablement lu que le résumé des décideurs qui ne contient que les pires annonces – 30 pages en résument 1’500. Ou bien ça ne l’intéresse pas de creuser. Elle est dans l’erreur. (...)

JF Mabut: Dire Dieu aux ados: un sacré défi

Voilà donc le journal Le Temps accusé de faire le jeu de la gauche. Le quotidien invite depuis une semaine les quelque mille candidats de Suisse romande à l'Assemblée fédérale à remplir sa Charte de la transition écologique, un questionnaire en pleine résonance avec la pensée unique en cours. La pensée unique - qui est donc aussi celle du Temps - peut se résumer ainsi: Le réchauffement climatique est une catastrophe, notre faute, bref presque la pomme qui a fait chuter l'homme dans la Genèse. Alors que le défi que représente la hausse moyenne des températures - laquelle n'est pas contestable quoique encore grosse d'inconnues - est dû: 1) au fait que la population mondiale a crû depuis un siècle de 2,5 à plus à 7 milliards d'humains, dont une bonne partie - nous - est trop gourmande (au sens biblique, la gourmandise est le fait de consommer des ressources et de ce fait d'en priver d'autres et les générations futures), 2) à la consommation effrénée de ces ressources due à un pouvoir d'achat qui a augmenter pour des centaines de millions d'humains comme jamais. (...)

Créé: 13.09.2019, 18h55

Articles en relation

Gabriel Jaccard: L’internet, la blockchain et la disparition de la territorialité

Bons blogs Joelle Fiss: Merci. Jean-Michel Olivier: Julien Sansonnens, Prix Édouard-Rod 2019. Pascal Holenweg: Comme un arbre dans la ville. Guy Mettan: Petite incursion aux sources de l’Arve à Balme. Jean-Souhel Gowrié: Dans mon équipe (de foot, bien entendu) je suis le seul Suisse. JF Mabut: Dire Dieu aux ados: un sacré défi Plus...

Nathalie Hardyn: Les entreprises engagées pour le climat

Bons blogs John Goetelen: Le féminicide n’existe pas. Anne Cendre: Le Jeûne genevois est unique. Marie-France de Meuron: Les assurances complémentaires, du luxe? Guy Mettan: Planète bleue pour Genève. Pascal Hohlenweg: Leur écologie et la nôtre Plus...

Xavier Comtesse: De nouveaux acteurs pour un nouveau système de santé !

Revue des blogs Jean-Noël Cuénod: Grand Remplacement? Un délire à prendre au sérieux. Claude Bonard: Vienne 1683, Jean Sobieski ou l'histoire revisitée. Christina Kitsos: Le projet de budget 2020 de la Ville de Genève est-il un bon budge. Pascal Holenweg: Changer le monde, ou faire participer tout le monde à un monde inchangé ? Plus...

André Thomann: J’ai chez moi un immigré de Roumanie...

Sélection de blogs Alain Meury: Moutier le symbole. Rémi Mogenet: Le Mammouth bleu roi du monde. Pascal Holenweg: Martyrs larigot. Edmée Cuttat: ”Deux Moi”, ou la solitude de l'humain moderne vue par Cédric Klapisch. Marie-Jeanne Bertinat: Pas de chichi ! Guy Mettan: Convent de bouquetins au col d’Emaney Plus...

Edmée Cuttat: dans ”Blinded By The Light”, Bruce Springsteen transforme la vie d'un jeune Anglais

Blogs à lire Claude Bonard: Claude Bonard: Démocratie, moi j'ai dit bizarre, bizarre, comme c'est étrange... Pascal Holenweg: Le prix de la RFFA. Anne Cendre: Romont et la bénichon. Arnaud Cerutti: Rafael Nadal: immense respect. Jean-Souhel Gowrié: Les ”jeunes” manifesent pour la Planète Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...