Eric Bertinat: L’UDC et les autres partis

La revue des blogsRené Longet: Aujourd’hui 29 juillet : jour mondial du «dépassement«... Anne Cendre: Eloge des excentriques. Pascal Décailelt: Le cadavre brandi, comme dans le Cid. JF Mabut: Collapsologie, gourmandise et Biorégion 2050. Christian Brunier: Le Vin jaune, l’Or du Jura

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Voici la revue des blogs de notre forum blog.tdg.ch. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

Eric Bertinat: L’UDC et les autres partis

Deux événements, quoi que différents, s’imbriquent dans une même logique : il y a un fossé qui n’est pas près de se combler entre l’UDC et les autres partis. (...) Le premier est le résultat d’une récente étude de l’Institut de droit des religions de l’Université de Fribourg. Elle nous apprend que les élus UDC sont bien seuls à s’opposer à l’islamisation de la Suisse. Voilà qui ne surprendra pas la population suisse qui a voté l’interdiction des minarets puis, à Genève, a soutenu une vague loi sur la laïcité qui masquait en fait une interdiction du voile, donc la manifestation publique de l’islam dans nos administrations et nos parlements. Si là n’est pas la surprise, elle l’est, ou devrait l’être, dans l’apathie des autres partis, de gauche comme de droite, devant une religion à problèmes, difficile voire impossible à intégrer dans le moule occidental mais que la majorité des partis préfèrent ignorer. Deuxième événement qui, lui aussi, ne surprend pas : l’absence de réaction à la suite du jugement proprement scandaleux du Tribunal fédéral contraignant les banques suisses de fournir des données de clients à des États étrangers même si ces derniers ne peuvent pas avancer de soupçons fondés. Les conséquences sont terribles aussi bien pour les clients étrangers que pour les banques suisses. (...)

René Longet: Aujourd’hui 29 juillet : jour mondial du «dépassement«...

Que pouvons-nous faire pour nous sortir de ce bien mauvais pas ? Donner la préférence aux biens et services produits dans des conditions environnementales et sociales positives et suivre les labels qui en attestent : commerce équitable, pêche durable, foresterie durable, bio... Aucun label ne donne de garantie absolue, les contrôles ne peuvent tout empêcher, mais ce sera toujours bien mieux que d’acheter sans réfléchir. Et surtout, le plus important : acheter vraiment en fonction d’un besoin! Passer individuellement à l’économie circulaire : réparer et réutiliser au lieu de jeter et acheter du neuf. (...) Mais pour que cela change, il faut en finir avec la croyance dans la non-intervention dans l’économie, avec cette foi en la capacité mille fois démentie de son autorégulation. C’est ce dogme qui explique largement la paralysie des Etats et les recettes inopérantes de leurs dirigeants pour « relancer la croissance » d’un système qui a au contraire besoin d’être fondamentalement repensé.

Anne Cendre: Eloge des excentriques

Au long de sa carrière littéraire – car il faut bien parler ici de carrière, malgré sa désinvolture apparente – Denis Grozdanovitch a mis en lumière les perles que peut receler la banalité et souligne « l’utilité de l’inutile ».Il sait s’arrêter et contempler l’incongru. « Archiviste de l’excentricité », il se plaît à relever ce qui sort de l’ordinaire. Il nous montre ainsi, dit-il, « que la fantaisie et la poésie peuvent avoir droit de cité au cœur des pragmatiques cités modernes ». (...) C’est finalement Annemarie Schwarzenbach, l’aventurière suisse, en qui il voit un être d’exception, qui prendra la première place. « Ange inconsolable », selon Martin du Gard, que son amie Ella Maillart ne parviendra pas à sauver de son addiction mortifère à la morphine. Une autre grande aventurière appartient au panthéon de Grozda : Alexandra David-Néel. Karen Blixen, l’écrivain danoise, est l’une des figures les plus chères à son cœur. Philosophe par défaut, pourrait-on dire, « ses idées sont habilement dissimulées sous des apparences anodines ».

Pascal Décailelt: Le cadavre brandi, comme dans le Cid

Il faut bien comprendre une chose : contrairement à la grande légende gaullienne (que, dès le début de l'adolescence, j'ai longtemps tenue pour mienne), affirmant que "par la France libre, la France combattante n'a jamais cessé d'exister", l'Armistice du 22 juin 1940 met bel et bien fin à la guerre franco-allemande. C'est la fin d'une guerre, la troisième en 70 ans : les Allemands avaient gagné la première partie (1870), les Français avaient gagné la revanche (1918), les Allemands gagnaient la belle. Il n'existe pas, pour la France, de "guerre de 39-45". Il existe une guerre de 39-40, qui s'est soldée par un Armistice en bonne et due forme (...) Une défaite immense ! "L’Étrange Défaite", dont parle le génial historien Marc Bloch. Puis, à partir de la Libération (fin août 44), jusqu'à la Capitulation du Reich (8 mai 1945), la France officielle est à nouveau en guerre contre l'Allemagne. Et elle sera (de façon fort supplétive) dans le rang des vainqueurs. Mais en aucun cas cette présence "du bon côté", en mai 45, ne peut, ni ne doit historiquement effacer l'événement principal : l'ampleur inimaginable, morale avant même que d'être militaire, de la défaite de juin 1940. La France, notre grand voisin et ami, dont l'Histoire m'est si chère, s'est-elle jamais remise de "l’Étrange Défaite" de 1940 ? Pour ma part, je pense que non. Tout au plus le génie du verbe et de la Geste gaullienne a-t-il réussi à brandir son cadavre, comme dans la légende du Cid. Mais en juin 1940, quelque chose, pour toujours, s'est évanoui.

JF Mabut: Collapsologie, gourmandise et Biorégion 2050

Ce lundi, nous avions atteint le jour de la vie à crédit, rappelle ce matin Libération qui cite footprintnetwork.orget sacrifie au rituel du nostra culpa moderne. Nous - les riches - consommons trop. L'effondrement - le collapse - a déjà commencé. (...) Une économie durable - concept que même le PLR peut adopter car l'économie, c'est la consommation; qu'elle soit durable ne peut que satisfaire tout le monde, sauf la planète disent les verts fondamentalistes - l'économie durable donc n'est pas suffisante pour sauver la planète. Il faut introduire le rationnement, défend toujours dans LibéMathilde Szuba, membre du labod'idées en vogue Momentum… (...) Dictature verte? Non, l'écologie est l'idéologie la plus démocratique, répond Szuba. Et puis contraindre ne veut pas dire dictature... En effet, les religieux et quelques autres vont vœu de pauvreté par pur amour de Dieu. (...)

Christian Brunier: Le Vin jaune, l’Or du Jura

(...) Ce nectar tranche les avis, soit on l’adore, soit on le déteste. Moi, je fais partie de ceux qui en raffole. Sa couleur dorée crée déjà la tentation. Le papa de Louis Pasteur, Jean-Joseph Pasteur, disait, à propos du vin jaune : « Il y a de l’esprit au fond de ces cent livres de vin, plus que dans tous les livres de philosophie du monde. » Ne manquons jamais d’esprit

Créé: 30.07.2019, 14h29

Articles en relation

John Goetelen: Paris bat enfin le record de 1947 !

Blogs d'été Eric Bertinat: Genève, combien de plages ? Pascal Décaillet: Plus européen que la Suisse, tu meurs ! Jean-Noël Cuénod: Greta Thunberg : Onfray odieux tout puissant ! Charly Schwarz: A moins de 10 km… Pierre Kunz: Médias, fin de l'info noire ? Plus...

Ana Roch: Les PME genevoises et suisses étouffent

Blogs sélectionnés Alfonso Gomez: Falun Gong, 20 ans de Persécution en Chine. Pascal Décaillet: Pierre Péan, confrère de lumière. Pascal Gavillet: Hypothèse de Riemann, y aurait-il du nouveau? Patricia Aline: Gauche, droite ou démocratie? JF Mabut: 800 sans abris à Genève... Plus...

Jean-Noël Cuénod: De Rugy ou la déconnexion du homard

La revue des blogs Maurice-Ruben Hayoun: La vivace culpabilité judéo-chrétienne, fondement de la haine de soi de l’Occident… Bruno Hubacher: Juste un autre drame familial ? Charly Schwarz: Le bruit, pollution du XXIème siècle. Pascal Décaillet: Le soliloque du fou, dans la verticalité du soleil. Sylvie Neidinger: L'affaire De Rugy est un film! (comique) Plus...

Mireille Vallette: Les lauréats du “Swiss Stop Islamization Award 2019”

Sélection de blogs Daniel Warmer: Is It Ready for a Woman President? Carol Scheller: Un changement bienvenu. Didier Bonny: Série verte estivale (1/6): l'Etat de droit. Sylvain Thévoz: Prière pour le climat. John Goetelen: Voyage vers la Lune : des prouesses d’organisation. Plus...

Pierre Kunz: La ”fin d'un monde” mais pas du monde

Blogs sélectionnés Rémi Mogenet: Gouffre de Cabrespine. Djemâa Chraïti: La nouvelle de l'été - La leçon. Pierre Jenni: Le roi est mort, vive le roi ! Pascal Décaillet: Le soliloque du fou, dans la verticalité du soleil. John Goetelen: mon image culte. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Cycle genevois toujours aussi inégalitaire
Plus...