Edouard Dommen: Munitions englouties

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nouvelle édition de notre revue des blogs publié sur le forum blog.tdg.ch de la Tribune de Genève.. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

Edouard Dommen: Munitions englouties

(...) Le principe pollueur payeur s’applique. Des avatars d’Hispano-Suiza existent toujours selon Wikipédia, mais ils se sont opportunément fondus dans le brouillard insaisissable des restructurations d’entreprises. D’après l’article à la p.6 de La Tribune, une deuxième entreprise concernée a eue la bonne idée de tomber en faillite dès 1928. N’importe ! Le budget militaire de la Confédération est prêt à jeter en l’air (c’est le cas de le dire !) 6 milliards pour s’acheter des avions, sans compter les frais de leur opération estimés à 18 milliards de plus - et comme de coutume on n’a même pas estimé le coût de leur élimination. En outre, l’armée dispose d’un nombreux personnel formé tout exprès au maniement des armes et munitions. Les moyens sont là : qu’attend-on pour les mettre au travail ?

Claude Bonard: Jean-Jacques de Sellon, ”père” de la Genève internationale

(...) Né dans une famille huguenote ayant fui la ville de Nîmes lors de la révocation de l'Edit de Nantes, Jean-Jacques de Sellon est le fils de Jean, seigneur d'Allaman, dont le château est encore visible aujourd'hui. Héritier fortuné, il peut donner libre cours à ses passions et va beaucoup voyager. Napoléon 1er fera même de lui un chambellan. A la mort de son père, il s'installe à Genève dans l'hôtel familial au 2 de la rue des Granges, aujourd'hui Fondation Zoubov. Visionnaire, il se passionne pour la cause de l'abolition de la peine de mort et rédige aussi de nombreuses brochures consacrées à la promotion de la paix dans le monde. En 1830, il fonde une « Société de la Paix » et publie un journal intitulé « Les Archives de la société de la paix à Genève » sur le modèle du « Herald of peace » de Londres. A l'occasion d'une conférence internationale réunissant en 1843 à Londres les représentants de ces mouvements, il fut décidé d'adresser un courrier à tous les gouvernements civilisés pour les persuader d'introduire dans les traités de paix ou d'alliance une clause par laquelle ils s'engageraient en cas de dissentiment à accepter la médiation d'un tiers désintéressé. Une démarche novatrice pour ne pas dire révolutionnaire qui peina à atteindre son but même si En France, le roi Louis-Philippe y fit bon accueil en répondant (...)

Marie-France de Meuron: Quatre piliers d'une démarche thérapeutique

Une certaine approche considère l'être humain comme constitué de 4 corps: le corps physique, le corps affectif, le corps mental et le corps spirituel. Ainsi, lorsqu'il y a perturbation, il peut s'avérer très profitable d'investiguer ce que révèle chaque corps. (...) La médecine conventionnelle s'occupe principalement du corps physique. Elle s'élargit, reconnaissons-le, par la psychiatrie qui est, toutefois, pratiquée le plus souvent séparément. Si on prend l'exemple d'un eczéma, le premier niveau de thérapie s'attarde à calmer l'éruption. Un niveau plus global se penchera sur d'autres troubles plus généraux, comme un problème digestif. Au niveau affectif, on cherchera à percevoir quelles sont les conditions émotionnelles qui camouflent un sentiment sous-jacent accompagnant la survenue des crises d'eczéma, soit chez l'individu lui-même soit en réponse à son environnement proche dont les malaises peuvent faire écho en lui. Au niveau rationnel, nous pouvons détecter à quelle(s) croyance(s) la personne s'accroche quand elle manifeste sa réaction dermatologique. La peau est un organe de contact avec autrui. (...)

Pascal Holenweg: ”Nouvelles censures... nouvelles dictatures”

(...) "Tout homme est libre dans la manifestation de sa pensée et de ses opinions, mais il est responsable des atteintes qu'il pourrait donner par-là aux droits d'autrui" proclame la "Déclaration des droits et devoirs de l'Homme social", adoptée en vote populaire le 9 juin 1793 à Genève, et formant préambule de la Constitution de la République de Genève. (...) Naguère, l'Etat et l'Eglise censuraient : cela avait au moins un avantage, celui de les désigner comme les ennemis de la liberté d'expression, de conscience, de parole. Mais de quoi désigner les réseaux sociaux ? Ils ne censurent pas comme l'on censurait sous les anciens régimes (quoique Facebook censure les images de nus dans le même temps où il laisse passer les injures racistes, misogynes, homophobes...), ils ne disposent d'aucun pouvoir de contrainte violente sur qui que ce soit, mais l'espèce de surveillance normative et vindicative exercée par leur intermédiaire, est plus pernicieuse : la censure était un acte d'autorité, elle devient un chantage exigeant l'autocensure. Et si possible la contrition. Toute l'évolution vers plus de liberté tient en un élargissement de l'espace dans lequel elle s'exerce, de l'écartement des limites qui y sont fixées. Cet élargissement, cet écartement est un processus historique, et séculaire, et ce processus est provoqué par des hommes et des femmes qui ont fait reculer ces limites en franchissant celles qui leur ont été imposées. Toute pensée, même la plus conformiste, la plus réactionnaire, peut être porteuse de trouble. Rien ne sera jamais plus obéissant, ni si irresponsable, qu'un cadavre.

Maxime Provimi: Le référendum contre le parking à Rive a abouti

(...) Le projet des Clés de Rive est excellent ; piétonnisation et végétalisation sont deux points fondamentaux, mais cela ne doit en aucun cas se faire au détriment des conducteurs. Déjà aujourd’hui, il est difficile de circuler et de stationner dans ce quartier. C’est un réel non-sens que de vouloir supprimer ce parking du projet ! Même s'il est vrai qu’il y a d'autres zones de stationnement à proximité, celles-ci se retrouvent fréquemment saturées, notamment les samedis ou lors des périodes de fêtes. Pourquoi vouloir exclure le reste des habitants du canton ? Sans accès en voiture au centre-ville, on condamne les commerces et on incite la population à aller fréquenter des centres commerciaux situés en périphérie. (...)

Didier Bonny: « Manhattan Lockdown »

(...) « Manhattan Lockdown » est le film policier par excellence avec les ingrédients qui font son succès depuis des décennies: un héros charismatique un brin torturé (Chadwick Boseman alias Black Panther très convaincant dans son rôle de flic qui se remet en question plus vite que son ombre), de l'action à revendre, des poursuites spectaculaires, des rebondissements, des flics suspects et bien sûr du suspense. La traque qui a presque lieu en temps réel, on pense inévitablement à la série « 24 heures chrono », et de nuit donne encore plus d'intensité au récit. Ce n'est donc ni très original, ni très crédible, mais on ne s'ennuie pas une seconde grâce à une réalisation certes classique, mais efficace. Les amateurs du genre y trouveront très probablement leur compte. (3 étoiles) (...)

Créé: 16.01.2020, 21h04

Le meilleur des blogs

Christian Brunier: Défendons la parole libérée des femmes

Patrick -E. Dimier: Un renoncement à juger

Link

Manuel Alonso Unica: Les Pâquis contrent les vélos

Edouard Dommen: Les vaches à lait sont des travailleuses

Djemaâ Chraïti: Sur les traces du héros, l'esclave Benkos Biohò


Philippe Meyer: Après le crash ?

Pierre Béguin: L'ogre Matzneff

André Naef: Trump et l'Iran: la loi de la jungle

Didier Bonny: L'enjeu de la votation du 9 février

Abbas Aroua: Critères pour différencier les entités à référence religieuse

Arnaud Cerutti: Roger Federer: 2020, avec l'envie d'y croire

Rolin Wavre: Souffrance et incompréhension

Charly Schwarz: Une démocratie à réinventer

Hank Vogel: Bonne année 2020!

Marc Schindler: Dr Carlos et Mr Ghosn

Olivier Emery: Enfant de Dieu ou du diable ?

Claude Bonard: Les nappes du Père Glôzu

Pascal Décaillet: Glôzu, pour toujours

Alain-René Arbez: Noël !

Edmée Cuttat: «Echo», singulier Noël à l'islandaise

Jacques-Simon Eggly: Vers un retour de l’éthique

Pascal Holenweg: PS genevois : du bon usage d'une crise(tte)


Vincent Schmid: La joie rare

Jean-Noël Cuénod: Amorce d’un grand ras-le-bol mondialisé ?

André Naef: Un camélon nommé Boris

Jean-Michel Olivier: Grâce à Venise

Demir Sönmez: 81e édition Coupe de Noël

Bernard Comoli: Davi Kopenawa « Prix Nobel alternatif »

Sylvain Thévoz: Les casseurs sont au parlement!

Michèle Roullet: Le PISA Nouveau est arrivé!

Marc Schindler: Jeu de Mikado en France

Gabriel Jaccard: Les Verts, pas mûrs pour le Conseil fédéral

André Naef: Menaces sur l'universalité du football

Cédric Segapelli: Morgan Audic, “De Bonnes Raisons De Mourir”

Jean-Philippe Accart: Genève, la Ville-Monde

Maurice-Ruben Hayoun: La France va de plus en plus mal…

Didier Bonny: « J'accuse » : un peu trop sage

Mathias Buschbeck: Le pire des projets de budget

Eric Bertinat: Pannes de sport

Gabriel Jaccard: Motion ”Blockchain GVA”

Bruno Hubacher: Propagande

Alain-René Arbez: Quels calendriers de l'Avent?

Mireille Vallette: Loi sur la laïcité, encore une lutte…

Pascal Décaillet: Vital, la simplicité des Justes

Claude Bonard: Une Escalade oubliée, La nuit des échelles de mars 1529

Anne Cendre: Le musée forteresse de Lausanne

Jean-Noël Cuénod: Voile, croix et kippa pour les élus genevois

Vincent Schmid: La belle Escalade et la paix de Saint-Julien

Antoine Vielliard: La question de la scolarisation des Genevois de France

Rolin Wavre: «Je suis fatigué des postures qui phagocytent le débat public ou privé»

Catherine Armand: La passion de la Commune

Pascal Holenweg: A propos de la succession de Christian Levrat

Pierre Béguin: Rhinocérite

John Goetelen: La faute d’Antonio Hodgers


Edmée Cuttat: Un brûlot social sur la banlieue

Patrick Dimier: Genève aura-t-elle un budget en 2020 ?

Sylvie Neidinger: Gilets Jaunes, Brumaire An 1

Adrien Faure: L’égalitarisme strict et la pauvreté

Vincent Schmid: J'accuse, un film de Roman Polanski

Cyril Aellen: La droite a perdu. La droite peut gagner

Anne Cendre: Bustes contemporains

Valentin Dujoux: Les combats rétrogrades de certain-e-s

Aurélie Friedli: l’OHGe fait rayonner Genève

Arnaud Cerutti: Et si Constantin avait perdu la flamme?

Jean-Marc Guinchard: L’IN 163 et la délégation genevoise à Berne

Leila el-Wakil: Marcher pour les arbres

Maurice Gardiol: Dieu(x)... pour combler un déficit de culture

Grégory Pons: Est-ce décent et est-ce même intelligent ?

Pascal Gavillet: L'appel de Clotilde Courau

Daniel Warner: Sadako Ogata

Claude Bonard: Terrorisme à Genève

Maurice-Ruben Hayoun: Conseils de Régis Debray à son fils

Michèle Roullet: Ouverture à l’Autre et reniement de soi !

Andreas Dekany: C'était il y a trente ans!

Sylvie Neidinger: Marianne détournée en Oncle Sam...

Pierre Scherb: On continue (de perdre)

Mireille Vallette: Dernières nouvelles de l’islamophile Helvétie

Olivier Perroux: La nouvelle lutte des classes

Pierre Kunz: Sus aux inégalités !

Alain Meury: Cure de jouvence

Vincent Schmid: Edit de Nantes 2.0

Sylvain Thévoz: Mettons le racisme hors-jeu!

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Genevois se ruent sur les masques
Plus...