Edmée Cuttat: Tarantino était espéré comme le Messie. On attend le miracle...

Blogs à lirePascal Holenweg: Faire ensemble, enfin... Christian Brunier: Promouvoir l’apprentissage dual … Vincent Schmid: Bref éloge du blasphème. Maurice-Ruben Hayoun: Du dialogue interreligieux… Jean-François Mabut: Infrarouge , Heidi, Flint, Jeff

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Voici la revue des blogs de notre forum blog.tdg.ch. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

Edmée Cuttat: Tarantino était espéré comme le Messie. On attend le miracle...

(...) C'était l'événement le plus médiatique et le plus populaire du festival. Longuement ovationné à la projection officielle, ce qui n'étonnera personne, Quentin Tarantino avait rameuté la foule des grands jours (...) Ce film ambitieux, triste, drôle, entre lettre d'amour, voyage nostalgique, western et comédie pop montre deux comédiens au top, Brad Pitt volant la vedette à Leonardo DiCaprio. Il réserve des moments éblouissants mais aussi de longs tunnels, d'où son côté un peu décevant. (...)

Pascal Holenweg: Faire ensemble, enfin...

(...) Le canton est donc proclamé par la constitution grand coordinateur de la politique culturelle genevoise, en concertation permanente avec les communes.Ce qui va forcément impliquer, sauf à vider la nouvelle disposition constitutionnelle de toute substance, sa représentation dans les instances dirigeantes des grandes institutions actuellement en mains de la Ville et des communes (le Grand Théâtre, la Nouvelle Comédie, le Théâtre de Carouge... et pourquoi pas les grands musées municipaux ?), mais aussi sa participation financière au fonctionnement de ces institutions. Le débat politique va maintenant se déplacer au niveau de la mise en oeuvre de la disposition votée par le peuple. Et il va être serré, ce débat -les premières déclarations de la droite, en tout cas, le laissent présager. Il n'empêche : ce que le vote populaire a adoubé, c'est un principe qui nous est cher : "faire ensemble", entre le canton, la Ville et les 44 autres communes, une politique culturelle digne de Genève. (...)

Christian Brunier: Promouvoir l’apprentissage dual …

SIG forme une septantaine d’apprenti-e-s par an, dans 17 métiers différents, soit 4% de son effectif. A ce nombre important de jeunes en formation s’ajoutent de nombreux-euses stagiaires d’horizons différents (Maturités professionnelles, Stages HES, Uni, Ecoles polytechniques, …). Pour agir à l’encontre du marché, par souci de complémentarité, SIG engage des apprenti-e-s plus jeunes que 18 ans, notamment afin d’offrir des places aux adolescent-e-s sortant du cycle d’orientation. Il est primordial de donner des chances à cette tranche d’âges afin que ces jeunes ne zonent pas ou n’aient pas l’obligation de « patienter » dans des filières académiques qui ne les motivent pas et qui les précipitent souvent dans une spirale de l’échecs. La formation duale a prouvé ses bienfaits. (...) Personnellement, assez bon élève, j’ai pourtant choisi de sortir tôt des études, à 15 ans, pour obtenir un CFC (Certificat fédéral de capacité) d’employé de commerce. J’ai obtenu, plus tard, un Diplôme de Chef de projet, avant de décrocher un MBA. (...)

Vincent Schmid: Bref éloge du blasphème

Le blasphème touche juste lorsqu’il atteint nos caricatures de Dieu, c’est-à-dire les images mentales que nous nous faisons de lui. Ces images mentales sont obligatoirement fautives dans tous les cas puisque Dieu n’a pas d’image. De surcroît, en hébreu biblique le nom de Dieu se résume à quatre consonnes sans voyelles. En plus d’être irreprésentable, Dieu est imprononçable. Il y a de quoi rire, vraiment… La foi peut et doit manifester une forme d’insolence légitime vis-à-vis du sacré. Les Prophètes ne craignent pas de passer pour des blasphémateurs, lorsqu’ils dénoncent le formalisme et l’oubli de la Loi – l’oubli de la Loi pouvant consister en une obéissance superficielle pour mieux se dispenser du fond. Jésus est traité en blasphémateur lorsqu’il se comporte de façon incisive envers le clergé du Temple de Jérusalem – ce qui probablement lui sera fatal –, tandis que du côté romain on subodore chez lui un sacrilège potentiel envers le culte de l’Empereur. (...)

Maurice-Ruben Hayoun: Du dialogue interreligieux…

(...) La question de fond qui sous-tend ce problème du dialogue entre les religieux est de s’interroger sur l’essence de la foi : une foi peut elle en supporter une autre, qui prospérerait à ses côtés, sous les mêmes latitudes ? En d’autres termes, ne sommes nous pas condamnés à penser Hors de l’église, pas de salut. On dit qu’il s’agit d’un apocryphe célèbre et qui a la vie dure, (...) Comment faire une place, si réduite soit-elle, à une autre foi qui revendiquerait au moins la même part de véridicité que la nôtre ? Ce fut un long et pénible combat au terme duquel on a fini par se laisser convaincre que les religions devaient enfin devenir des facteurs de paix et non des fauteurs de troubles ou de guerres. Dans ce domaine aussi, Renan fut un précurseur : il dit spécifiquement que pour s’accommoder de l’existence légitime d’une autre religion, il ne faut pas croire absolument en la sienne propre, faute de quoi on ne pourra jamais cohabiter avec d’autres gens, d’autres cultures, d’autres gens ? Ce dialogue interreligieux a, depuis les origines, concerné principalement les juifs et les chrétiens. Issus du même tronc, … (...) quid de l’islam ? (...) Si les Juifs et les Chrétiens sont parvenus à quelques résultats dans ce domaine de l’entente et du dialogue, c’est parce qu’ils ont procédé chez eux à trois mesures, condition sine qua non pour parler et échanger sur un pied d’égalité : bannir l’exclusivisme religieux, procéder à la critique textuelle des textes révélés ou prétendus tels et, dernier mais non moindre, accorder aux femmes les mêmes droits et les mêmes devoirs. Il reste encore beaucoup de travail.

Jean-François Mabut: Infrarouge , Heidi, Flint, Jeff

Le nouveau média basé à Genève, Heidi.news, n'a pas été invité à Infrarouge ce soir (deux PLR, quatre réd en chef, un "antipressiste" bien à droit(e), ce n'est pas un plateau). Le débat "Les médias ont-ils tout faux?" ne pouvait qu'être brouillon et frustrant. Pour deux raisons au moins: le mot médias participe de ces concepts bien trop vastes et composites - un peu comme le peuple ou les lecteurs - pour être opérationnel et déboucher sur un débat, sinon des solutions, structuré. Tout faux? Par rapport à quoi? S'il s'agit de leur raison d'être qui est la noble fonction d'informer les citoyens, les journaux (d'information générale, imprimés, diffusés ou en ligne) n'ont pas tout faux. (...) Les journaux font certes oeuvre de service public en relayant et analysant les actions et les projets des institutions et des acteurs qui gravitent autour mais ils sont affectés de deux biais terribles: (...) (TDG)

Créé: 23.05.2019, 16h48

Articles en relation

Antoine Vielliard: Pour une Renaissance de l'Europe

Excellents blogs Jean-Noël Cuénod: Affaire Vincent Lambert : où est l’amour ? Anne Cendre: Hameaux pour une vie nouvelle. Daniel Warner: To be or not to be a Good Samaritan. Pascal Décaillet: Deux siècles, un bel âge pour mourir. Pascal Holenweg: L'opium des commerçants genevois. Plus...

Maurice-Ruben Hayoun: Où se cache le vrai, l’authentique Sartre ?

Blogs en vue Pascal Holenweg: L'amer de toutes les batailles ? Hélène Richard-Favre: Au-delà de l’être, au-delà de sa famille, le poids des valeurs. Bruno Hubacher: En attendant la révolution. Charly Schwarz: Comment expliquer le « Green business ». Adrien Faure: Le postmodernisme et l’héritage hippie Plus...

Haykel Ezzeddine: Eurovision 2019: bravo Hatari pour ce message politique!

Sélection des blogs Pascal Décaillet: Indépendants, réveillez-vous ! Jean-François Mabut: Ce résultat n'est pas un vote de gauche. Jean-Michel Olivier: Reinhardt revient à l'Estrée de Ropraz. Djemâa Chraïti: En hommage à Pierre Losio. Daniel Warner: Swiss President Maurer in the Oval Office Plus...

Mireille Vallette: Les bénéficiaires suisses de Qatar Charity

Blogs en vue Jacques-Simon Eggly: Pour le climat mais en même temps... Samuel Gaud: La Cordée inspire... Edmée Cuttat: Almodovar vaincra-t-il la malédiction avec ”Douleur et gloire”? Le groumeur genevois: Je reviens de Doubaille. Arnaud Cerutti: Un sale tour pour Johan Nikles. Plus...

Vincent Schmid: Pour Shafique Keshajee

La revue de presse des blogs Jean-Souhel Gowrié : Les dhimmis de Bienne et le PDC. Edmée Cuttat: Terrence Malick, sérieux prétendant à la Palme d'or. Rémi Mogenet: Le mythe républicain de l'ancienne Rome à la France moderne. Hani Ramadan: Avec nos frères persécutés. John Goetelen:Alain Delon : « Je vais partir » Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Un arbre s'abat au cimetière des Rois
Plus...