Passer au contenu principal

Le meilleur des blogsDjemâa Chraïti: L’amour par-delà les frontières

Les blogs hébergés sur blog.tdg.ch n'engagent pas la rédaction de la Tribune de Genève.

Nouvelle édition de notre revue des blogs publiés sur le forum blog.tdg.ch de la Tribune de Genève et dans notre Webzine. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Les blogs sont publiés sous la seule responsabilité de leur auteur. Pour retrouver les blogs, sélectionnez la rubrique OPINION! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

Djemâa Chraïti: L’amour par-delà les frontières

S’il y a une chose intéressante à observer aujourd’hui, ce sont les postes-frontières fermés et toute l’activité qui s’y déroule malgré tout. (...) Echanges d’œufs pondus du matin ou des cageots de légumes frais; les blocs en béton transformés en comptoirs de bar pour taper le carton, échanger le verre de l'amitié franco-suisse, manger un sandwich sur le pouce, glisser quelques baisers furtifs, bambins qu’on passe par-dessus les barrières pour le donner à Papa ou Maman au nom du respect de la garde alternée. Ces postes-frontières sont devenus des lieux de rendez-vous très courus. Mais encore, des alignements de voiture près des serres de Bossey et des gens qui traversent la frontière à pied, à travers champs. Un matin, je me croyais dans une scène de "Chasse et Pêche", vous savez cette émission soporifique que vous regardez au-milieu de la nuit quand vous êtes pris d’insomnie. L’attente infinie d’un chasseur planqué derrière un arbre à guetter le faisan qui ne vous donne qu'une envie, celle de retourner vous coucher le plus vite possible. Un matin, c’est ce que j’ai vu. Sortir du taillis un gendarme français caché à attendre les traverseurs des champs. J’avais l’impression de revoir ces scènes ennuyeuses de chasses au canard. Ces frontières en réalité sont un emmental qu’on traverse malgré le coronavirus. (...)

Alfonso Gomez: Journée internationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie

(...) La Ville de Genève a dû renoncer à son habituelle campagne annuelle autour de cette Journée du 17 mai. Ce n’est que partie remise, et j’aurais à coeur de porter haut l’étendard des couleurs LGBTIQ+ en ma qualité de future magistrat en charge de cette politique. C’est l’occasion ici de rendre hommage à Sandrine Salerno, magistrate sortante, qui a tant oeuvré pour la promotion pour l‘égalité et la diversité. La reconnaissance de l’égalité passe donc par les associations et aussi par des personnes qui incarnent ce combat. J’aimerais citer ici Panti Bliss, une drag queen et activiste des droits LGBTIQ+ irlandaises. Panti Bliss est devenue mondialement fameuse par son discours au théâtre national de Dubin, en 2014, pour dénoncer l’homophobie latente dans son pays. La vidéo qui reprenait son discours deviendra virale et bouleversera les Irlandais.e.s. (...) Selon cette même étude, plus d’une personne LGBT sur deux (55 %) déclare avoir fait l’objet d’une agression homophobe, quelle qu’elle soit, au cours de sa vie. Aujourd’hui 17 mai, comme tous les autres jours de l’année, engageons-nous toutes et tous pour l’égalité et la diversité et contre l’homophobie, la biphobie, l’intersexisme et la transphobie !

Jean-Noël Cuénod: Avec la Loi Avia, la liberté d’expression en chute libre

Si vous cherchez une représentation tangible de l’expression « l’enfer est pavé de bonnes intentions », la Loi Avia – du nom de la députée macroniste de Paris VIIIe Lætitia Avia qui l’a rédigée – viendra désormais à votre secours. Quel esprit sensé et sensible pourrait s’attaquer à une loi qui veut contraindre les plateformes d’expression en ligne à ne plus déverser des torrents d’ordures racistes, antisémites, homophobes, sexistes, pédocriminels ? En effet, nous cyberpataugeons chaque jour dans cette fange pestilentielle. Ah quel bonheur d’en être débarrassé ! Mais, Ventre Saint-Gris, pas à n’importe quel prix ! Pas au point de faire exploser en plein vol la liberté d’expression ! A quoi ressemble-t-elle, cette loi ? En cliquant sur ce lien vous disposerez du texte officiel complet. Première conséquence funeste et gravissime de ce texte : il rétablit dans le droit une forme de censure préalable, supprimée en France par la loi sur la presse de 1881 et reprise uniquement en tant de guerre, surtout par le régime de Pétain entre 1940 et 1944. (...)

Rémi MOgenet: L'école et l'égalité en France

(...) Pendant le confinement, l'inquiétude du Gouvernement était grande, de laisser les enfants des catégories sociales dites défavorisées dans leurs familles, sans contact avec les professeurs fonctionnaires. Pourquoi? Il a parlé d'égalité. Mais on peut soupçonner qu'il a surtout peur de la marginalisation, et donc de naissances de communautés autonomes, et incontrôlables par sa police. Car en France, si l'État n'est pas policier, c'est qu'on a instruit à la population de se soumettre d'elle-même, on lui a enjoint de recevoir avec joie ou au moins résignation les directives d'un Gouvernement qui n'a que le bien du peuple en tête, et l'égalité pour tous. Mais si les enfants sont éloignés de l'école, ils ne sentiront plus le lien organique avec le Gouvernement, et leur faire payer des impôts era très difficile, et plus généralement leur faire respecter la loi. L'identification du peuple au Gouvernement est de fait très moyenne. (...)

Pascal Décaillet: Valets des Verts

(...) Le problème, c'est la sur-adaptation des autres, notamment chez certains gentils centristes, à l'idéologie Verte. C'est un défaut de caractère. Les Verts, ces temps (peut-être plus pour si longtemps, d'ailleurs), ont le vent en poupe. Leur vision constitue la doxa du moment, tout comme l'ultra-libéralisme fut celle du début des années 2000. (...) Nous avons, plus que jamais, besoin d'esprits libres. D'hommes et de femmes capables de penser par eux-mêmes. Résister à l'esprit du temps. Se contre-foutre des modes de pensée. Chacun avec sa vision, sa conception, son univers mental. Sa plume. Et sa voix

----------

Tous les jours une nouvelle revue des blogs hébergée par @tdg.ch. Les blogs sont publiés sous la responsabilité de leur auteur. Ils n'engagent pas la rédaction de la Tribune.

----------

Joseph Daher: La dette, instrument de l’ordre néolibéral et impérialiste

Emmanuel Macron déclarait dans son allocution du 13 avril 2020 vouloir l’« annulation massive des dettes » des pays africains pour les aider à lutter contre le coronavirus et à surmonter la crise économique. paroles, paroles… À la suite de cette déclaration, les États créanciers membres du G20 et du Club de Paris (groupement d’États créanciers créé en 1956, spécialisés dans la normalisation des défauts de paiement des pays « en voie de développement »), dont la Suisse fait partie, ont seulement annoncé une suspension provisoire du remboursement des dettes bilatérales pour 73 pays classés parmi les « plus pauvres ». Celle-ci est d’environ 14 milliards de dollars. La somme pourrait éventuellement s’élever à 40 milliards si tous les créanciers multilatéraux (dont la Banque mondiale) et privés s’y ralliaient. Ce moratoire a débuté le 1er mai et ne concerne que les montants dus pour les huit derniers mois de l’année 2020. (...) Dire non à la dette, c’est se positionner clairement pour un changement radical et contre la soumission aux classes dominantes.

Colette Museur: Le merle chanteur…

En ce printemps 2020, volent, sautillent quantité de merles. Principalement pour attraper au vol ou au sol, les petites dattes des palmiers. Ceci est préférable à l’attaque en règle des cerises ou des fraises! Il existe tant et tant de chansons, poèmes, récits... sur les merles. Je vous en propose quelques uns et j’aimerais bien que vous apportiez , si vous en avez envie, des souvenirs ou n’importe quoi relatif aux merles (et que j’ajouterais au billet). (...) D’abord quelques une des “Treize manières de regarder un merle” de Wallace Stevens. (...)

Didier Bonny: « Les heures sombres »

Mai 1940. Les Alliés concèdent défaites sur défaites face aux troupes nazies. Plus de 300 000 soldats britanniques sont piégés à Dunkerque et la menace d’une invasion du Royaume-Uni par Hitler est réelle. C’est dans ce contexte explosif que Winston Churchill est nommé le 10 mai Premier ministre suite à la démission de Neville Chamberlain. Mais c’est en fait une nomination par défaut, car seul Churchill est à même de rallier les voix de l’opposition sur sa personne alors que son propre parti, ainsi que le roi George VI, préféreraient un autre candidat. (...) Ce souci du détail se voit également dans les décors et dans la lumière particulièrement travaillée, notamment dans les scènes qui se déroulent au Parlement. Alors, certes, le film tire parfois un peu trop sur la corde du patriotisme, comme dans la scène du métro plutôt réussie, mais totalement invraisemblable aussi bien dans son contenu que dans sa durée. Mais il n’y a là rien de rédhibitoire, tant le film est passionnant de bout en bout. Inédit. 4 étoiles. « Les heures sombres ». RTS 1, lundi 18 mai, 20h40. (...)

Haykel Ezzeddine: L'Europe s'interroge sur la résistance du continent africain

Je ne sais pas pourquoi les médias occidentaux se soucient-ils tant, ces derniers temps, du sort du continent africain. (...) On s’acharne sur cette pauvre Afrique et on s’interroge sur sa faculté de résistance. Sorcellerie ou autres gri-gris ont-ils permis aux africains de résister à ce dangereux virus ? La jeunesse de sa population, l’expérience des précédentes épidémies (VIH, EBOLA…), un comptage approximatif des victimes…Tout est bon pour justifier la formidable résistance africaine contre cette pandémie qui n’a fait à ce jour, heureusement que 2’400 victimes pour 70'000 cas positifs ! Champion toute catégorie de résistance au Covid-19 ! De grâce, laissez l’Afrique vivre sa vie. Elle avait assez de difficultés avant le Covid-19 et elle en aura après, si après il y aura. Et surtout arrêtez de vouloir tester sournoisement ses populations. L’Afrique n’est pas un laboratoire à ciel ouvert et les africains ne sont pas des cobayes. (...)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.