Bernard Comoli: Les Yanomami ont élaboré un plan de gestion territorial

Blogs sélectionnésGuy Mettan: 1400 mètres de montée sous la canicule. Mireille Vallette: Un si sympathique Frère musulman. André Thomann: Ces fillettes qu’on manipule. Hélène Richard-Favre: Du coq aux oies et aux canards, plus belle la France!

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Voici la revue des blogs de notre forum blog.tdg.ch. Pour consulter les blogs cités, cliquez sur leur titre. Les blogueurs apprécient les commentaires. Merci, pour la qualité de notre forum, d'être concis, courtois, pertinents et de signer votre envoi. Pour retrouver les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre! Pour créer un blog, faites acte de candidature à blog@tdg.ch.

Bernard Comoli: Les Yanomami ont élaboré un plan de gestion territorial

Ils y ont travaillé pendant quatre ans ! Les Yanomami et Ye’kwana des différentes régions de la Terre Indigène Yanomami – TI-Y, regroupés au sein de sept associations, ont rédigé collectivement un Plan de Gestion Territorial et Environnemental – PGTA. Ils ont pu compter sur la collaboration de plusieurs administrations publiques et d’organisations indigénistes, dont le Service et Coopération avec le peuple Yanomami – SECOYA. Le partenaire de AYA et du Mouvement pour la Coopération Internationale – MCI /Genève. Ils ont reçu l’appui financier de plusieurs entités. Ce document a été remis dès la mi-juillet à diverses administrations gouvernementales, judiciaires et autres. Pour en faciliter la diffusion, il a été rédigé dans trois des neuf langues autochtones en usage dans la TI-Y : yanomami, yanomae, ye’kwana et, chaque fois, en portugais. (...)

Guy Mettan: 1400 mètres de montée sous la canicule

Tour du Valais à pied-23 juillet 2019 (...) Selfie sur la Morge sur le fil de la frontière franco-suisse, avec le lac en arrière-plan. Ça chauffe déjà sec. Petite visite au Monument aux morts, côté français, en mémoire des fusillés et de l’incendie du village français du 23 juillet 1944 par les SS d’Annemasse, dont on fête le 75e anniversaire de la tragédie aujourd’hui même. La solidarité franco-suisse avait alors joué à fond et la grande majorité des familles française avait alors été accueillie en Suisse avant l’arrivée des troupes allemandes, grâce au sang-froid du commandant des troupes suisses. Finalement seuls le curé et cinq paroissiens ont été fusillés en représailles à l’attaque des maquisards qui avaient brièvement occupé le village quelques jours plus tôt. (...) Depuis début juillet, la chaleur et la sécheresse frappent si fort que les propriétaires hésitent à redescendre, faute d’eau et d’herbe. Les bêtes se sont d’ailleurs mises au frais dans la forêt. Difficile de comprendre ceux qui nient le réchauffement climatique et qui ergotent pour savoir s’il est d’origine humaine ou naturelle. (...)

Mireille Vallette: Un si sympathique Frère musulman

Dans un article sur les élections en Tunisie, la Tribune de Genève nous propose un encart consacré à un des deux candidats du parti islamiste des Frères musulmans, Ennahdha. Ce candidat, Adel Mejri, vit en Suisse grâce au statut de réfugié depuis 1997. Il est intéressant d’observer comment il nous est présenté : «Il y a quelques jours, Adel Mejri a troqué son costume de défenseur des droits de l’homme et de formateur, contre celui de candidat aux élections législatives tunisiennes qui auront lieu le 6 février prochain…». (...) Le journaliste oublie seulement de nous rappeler que le «défenseur des droits de l’homme» est président de la section genevoise de la Ligue des musulmans de Suisse, organisme de Frères musulmans fondé par l’un des plus illustres du pays, Mohamed Karmous. La Ligue est basée au Centre culturel des musulmans de Lausanne (CCML) sis à Prilly et présidé par le même Karmous. Un centre qui a reçu plus de 1,5 million de francs de Qatar Charity. Adel Mejri était aussi membre du « Bureau exécutif » de l’«Union des organisations musulmanes de Genève» (UOMG) en compagnie de Hani Ramadan. (...)

André Thomann: Ces fillettes qu’on manipule

On ne me fera pas croire que l’adolescente suédoise astucieusement nommée par une correspondante ‘sainte Greta du buisson ardent’ n’a pas été un peu poussée à se donner en spectacle, par ses parents d’abord, flairant la bonne occase de se faire une petite notoriété accompagnée d’un peu de fric facilement gagné. Si on sait y faire, un enfant prodige peut rapporter pas mal. Là-dessus viennent se greffer des organisations qui ont les mêmes motivations intéressées et qui vont vous organiser une mise en scène grandiose, école buissonnière du vendredi (...) On passe de l’international au cantonal avec un sujet semblable. Des filles d’un établissement secondaire lausannois se sont offusquées du langage d’un de leur profs qui avait employé en classe des mots qu’on ne prononce qu’au bistro, et encore. (...)

Hélène Richard-Favre: Du coq aux oies et aux canards, plus belle la France!

(...) Musiques, klaxons intempestifs ou autres nuisances sonores devaient inclure le chant du coq. La justice a rejeté la plainte, il n’est pas précisé si appel sera interjeté du jugement. En attendant, on peut lire dans cet article qu’un prochain procès attend des oies et des canards… Le fait dénote jusqu’où certaines personnes sont capables d’aller pour défendre leurs droits sinon leur confort. Ce procès intenté à un animal et à sa propriétaire a sans doute aussi d’autres significations qui nous échappent et qui échappent peut-être même à la partie civile. (...)

JF Mabut: Les jeunes sont rares, leur mobilisation compte

En Europe et en Suisse, les jeunes sont rares. Tout ce qui est rare a du prix. C'est ainsi que les vieux, dont je suis, regardent avec des yeux embués les jeunes se mobiliser pour le climat. Temps présent, qui porte bien son nom, nous a donc livré, ce 5 septembre, un reportage bon enfant, sans l'ombre d'un bémol. Les réseaux sociaux se chargent de colporter aux quatre coins de la planète le slogan en vogue: Que voulons-nous? La justice climatique! Quand la voulons-nous? Maintenant!", crié en anglais, of course, pour être entendu par le plus grand monde. Ils ne marchent évidemment pas pour le climat qui n'en a cure. Ils marchent pour eux, car les experts leur expliquent et ils les croient - comment pourraient-ils faire autrement - que l'urgence est là, que dans 15 ans l'enfer sera à nos portes (...) J'ai pour ma part été vacciné par le rapport Halte à la croissance publié en 1972 par le club de Rome. J'avais alors 18 ans… Prolongeant les courbes exponentielles qui commençaient leur grimpées vertigineuses, le Club de Rome prédisait les limites du monde productiviste, dont la fin de l'ère du pétrole avant l’an 2000. Pas un mot à l'époque sur le réchauffement climatique (...) On connaît la suite…

Pascal Décaillet: La Palestine aussi, M. Cassis !

La Suisse vient de recevoir longuement le ministre israélien des Affaires étrangères. On sait à quel point l'oreille d'Ignazio Cassis est favorable à ce pays, et avec quelle obédience le Tessinois reproduit le discours officiel israélien. Dans l'affaire de l'UNRWA, c'était caricatural. On espère donc vivement - et on n'ose imaginer autre hypothèse - que notre pays recevra sans tarder, sur la même durée, en leur accordant la même attention et la même bienveillance, les représentants du peuple palestinien.

Créé: 06.09.2019, 13h14

Articles en relation

Nathalie Hardyn: Les entreprises engagées pour le climat

Bons blogs John Goetelen: Le féminicide n’existe pas. Anne Cendre: Le Jeûne genevois est unique. Marie-France de Meuron: Les assurances complémentaires, du luxe? Guy Mettan: Planète bleue pour Genève. Pascal Hohlenweg: Leur écologie et la nôtre Plus...

Vincent Schmid: La peur comme méthode

La revue des blogs Patrick-Etienne Dimier: Les Verts participent a la destruction de l'environnement. Pierre Kunz: SSR, la fin d'une résolution démagogique du Grand Conseil. Djemâa Chraïti: La fabrication de Greta Thunberg - pour consentement. Hélène Richard-Favre: Bolsonaro, Moix, la sensation à l’ordre du jour. Maurice-Ruben Hayoun: Hegel et les Juifs Plus...

Laurent Seydoux: Les démarches participatives au service de qui ?

La revue des blogs Vincent Strobach: Bises ou vent ? Arnaud Cerutti: Tennis: non, une page n'est pas en train de se tourner. Edmée Cuttat: avec ”Les particules”, Blaise Harrison se penche à son tour sur les tourments de l'adolescence. Pascal Décaillet: Définir la classe moyenne ? Volontiers ! Olivier Perroux: Vernier retombe dans ses travers Plus...

Denis Berdoz: Mobilité durable, un choix pragmatique pour l’économie privée

Blogs à lire Jean-Dominique Michel: Quelles sont les meilleures neuro-astuces pour la mémorisation ? Pascal Holenweg: L'Italie dans le labo du docteur Maboul. Jean-Michel Olivier: Yann Moix? Rémi Mogenet: La révélation des machines. Hélène Richard-Favre: BHL, incontournable référence Plus...

Marie-France de Meuron: ”Pour endiguer les coûts de la santé, il faut diminuer le nombre des médecins”

La revue des blogs Christina Kitsos: Pour une relance budgétaire écologique. Vincent Schmid: Les mots sont aussi des armes. Valentin Dujoux: L’accord de libre-échange avec le Mercosur, et si on en parlait ? Bruno Hubacher: Marche forcée vers la pensée unique. Antonio Gambuzza: Dal Busco, Maudet et les Blues Brothers. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après les frappes iraniennes sur l'Arabie saoudite
Plus...