Bernard Comoli: Être infirmière en Amazonie en 2018, pourquoi ?

La revue des blogsGrégory Pons: Les gueux sont tombés sur la tête. Pascal Décaillet:Pierre et les vautours. Mireille Vallette: Le Tribunal fédéral franchit un nouveau pas vers l’obscurantisme. Rémi Mogenet: Le nom de Louhans. John Goetelen: Richard Ferrand : « Vous me pardonnerez de ne pas être une dame »

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sur //blog.tdg.ch, tout plein de bons blogs à consulter et à commenter. Rendez-vous sur le portail des blogs de la Tribune de Genève Pour consulter les blogs sélectionnés ci-dessous, cliquez sur la signature. Les blogueurs apprécieront d’autant plus vos commentaires qu’ils seront courtois, argumentés et signés. Pour lire les blogs sur les smartphones et les tablettes, sélectionnez la rubrique Vivre!

Retrouvez toutes les revue des blogs

Bernard Comoli: Être infirmière en Amazonie en 2018, pourquoi ?

Voilà dix ans que Sylvie Petter exerce son activité d’infirmière* auprès des communautés Yanomami de l’État d’Amazonas. En particulier dans les xapono** (villages) du rio Marauiá. Elle parlera de son engagement, jeudi 13 septembre à 19h à la Maison des associations (15, rue des Savoises – Genève). Un documentaire de 22 mn, réalisé par la compagnie parisienne « Le jour se Lève » introduira les propos de Sylvie. Ce film a été réalisé pour marquer les 25 ans d’activité du « Service et Coopération avec le Peuple Yanomami – SECOYA dont le siège est à Manaus. Sylvie est responsable du programme « Santé » de cette ONG qui a pour Secrétaire général Silvio Cavuscens un helvético-brésilien qui vit en Amazonie depuis une quarantaine d’années. (...)

Grégory Pons: Les gueux sont tombés sur la tête

En 2017, le prix moyen des montres présélectionnées par le GPHG (Grand Prix d’Horlogerie de Genève) était déjà, en soi, scandaleux : 148 000 francs suisses ! Le prix moyen des montres qui avaient été primées était ensuite monté à 183 000 francs suisses. Ridicule ! Cette année, on est parti pour battre un nouveau record dans l'ahurissement : presque 150 000 francs suisses pour le prix moyen des 72 montres présélectionnés par les jurés du GPHG. On marche sur la tête : alors que l’horlogerie des « gueux » et des « besogneux » – vous, moi, nous – affiche pour les montres vendues en Suisse des prix moyens qui ne dépassent guère les 1 500-2 000 francs suisses, l’horlogerie des « précieux » et des « fastueux » – disons même des « ruineux » – ajoute deux zéros à ce montant… C’est évidemment un signal désastreux que l’horlogerie genevoise envoie au monde entier, en confirmant ainsi son inaccessibilité chronique et son caractère totalement déconnecté de la vraie vie. Alors qu’une marque de montres connectées comme Apple a pu devenir, en moins de trois ans, le « premier-horloger-du-monde », devant Rolex [en volume comme en valeur], et alors que les géants de la smartwatch vendent désormais chaque année deux à trois fois plus de montres que tous les horlogers suisses réunis, (...)

Pascal Décaillet:Pierre et les vautours

(...) Qu’a fait Icare ? Il a voulu voler trop haut. Il se disait qu’il allait impunément se confondre dans l’empire du soleil, on connaît la suite. Ce que paye Pierre Maudet, dans toute cette affaire, ça n’est pas son étrange virée familiale sous les dunes, avec tous les fantasmes narratifs de cet orientalisme. C’est, évidemment, d’avoir caché la vérité. Voire, pire (si cela est avéré par la justice), d’avoir procédé, avec sa garde rapprochée, au montage d’une contre-vérité. Cela, c’est le premier reproche, accablant parce qu’il est de nature à rompre la confiance. Mais au fond, le vrai grief, dans les strates plus ou moins conscientes des âmes, pourrait bien être d’une autre nature. Ses ennemis en veulent à Maudet d’être Maudet. Vingt ans que l’hyper-voracité de ce cannibale politique les exaspère. Vingt ans qu’il leur fait de l’ombre. Vingt ans qu’il leur file de l’urticaire. Alors, vous pensez bien, si l’homme est à terre, quelle aubaine pour les vautours ! Les vautours, parlons-en. (...)

Mireille Vallette: Le Tribunal fédéral franchit un nouveau pas vers l’obscurantisme

Le Tribunal fédéral a confirmé l’interdiction aux Valaisans de se prononcer «Pour des têtes nues à l’école», soit pour proscrire le voile islamique. L’initiative avait récolté le nombre de signatures requis, mais sous couvert d’arguties juridiques, le Grand Conseil, puis la cour fédérale, à l’unanimité des cinq juges dont un UDC, ont mis leur veto. Vice-président du comité d'initiative et avocat des recourants, Jean-Luc Addor, conseiller national UDC constate: «Une poignée de juges s'est arrogé le droit d'interdire aux Valaisans de s'exprimer sur une question de société qui fait débat en Valais et en Suisse». Et de souligner la gravité de cette décision qui légitime le port du voile dans les écoles publiques de toute la Suisse. Le plus fort dans l’histoire, c’est que l’argument majeur de la cour fédérale est la liberté religieuse. (...)

Rémi Mogenet: Le nom de Louhans

J'ai déjà raconté être allé à Louhans, en Bresse bourguignonne, pour explorer la région, et, avec mes amis, nous avons en particulier visité l'Hôtel-Dieu, qui a fonctionné comme hôpital jusque dans les années 1970, et dont la création remonte au roi Louis XIV. On y trouve bien des merveilles, et je ne saurais trop conseiller au monde entier de nous imiter. La guide est excellente, enthousiaste, et prête à faire de la France un beau régime fédéral, tant elle est ardente à défendre le patrimoine local! L'établissement possède des vases à pharmacie uniques en leur genre, qui chatoient à la lumière grâce au cuivre qui y avaient placé leurs fabricants, des Arabes chassés d'Espagne et ayant apporté en France leur art unique, leur science des matériaux. C'était comme un élément d'une humanité plus haute, à demi féerique, qui demeurait à présent dans cet Hôtel-Dieu. (...)

John Goetelen: Richard Ferrand : « Vous me pardonnerez de ne pas être une dame »

C’est la relativité moderne des statuts sociaux. Tout est si simple: on est ce que l’on déclare être au moment où on le déclare, et tant pis pour la cohérence et le fil conducteur d’une vie. Mais Ferrand n’est pas homme à être une femme. C’est en tant qu’homme sexué et couillu, avec des poils (en principe, j’avoue ne pas avoir vérifié), qu’il se présente au perchoir de l’Assemblée nationale. Il y avait quatre candidats et candidates chez LREM, deux femmes et deux hommes. Un homme a été désigné par les siens et les siennes pour briguer le poste. Après cette désignation des journalistes ont demandé au candidat ce qu’il pensait du fait que les candidates femmes n’avaient pas réussi à convaincre. Question pertinente si elle avait été posée aux personnes qui ont voté pour Ferrand, mais bon. Il a laissé tomber cette réplique pleine de bon sens: (...)

Pascal Holenweg: Le droit international? C’est du droit national

La CEDH est un texte de droit international, qui s'impose au droit national. Mais le droit international n'est pas un droit étranger, c'est un droit supérieur aux droits nationaux -à tous les droits nationaux, y compris les droits étrangers. Et il est intégré au droit national, devenant ainsi lui-même du droit national. Comme le droit fédéral suisse est aussi du droit cantonal. L'initiative udéciste s'autoproclame "pour l'autodétermination" ? Le droit international est le produit de l'autodétermination : il est négocié et ratifié (ou non) souverainement par les Etats. Et donc par la Suisse, non moins souverainement que par les autres. Et par ailleurs, aucune disposition de la CEDH ne permet de remettre en cause la démocratie directe. Faut pas confondre l'Union Européenne et le Conseil de l'Europe. On parle des droits fondamentaux des personnes, pas d'un corpus juridique abstrait. Et de la même manière que nous pouvons faire appel au tribunal fédéral pour défendre nos droits face à un tribunal genevois, nous devons pouvoir faire appel à un juge de la CEDH pour défendre nos droits face au tribunal fédéral. (...)

Carol Scheller: Bonne et heureuse, la nouvelle année de Hilel Garmi !

La troisième condamnation en prison pour l’objecteur de conscience israélien Hilel Garmi tombe au moment de à la nouvelle année juive. Garmi refuse le service comme bien d’autres jeunes avant lui, il cite notamment les idées de résistance non-violente d’un des penseurs gazaoui de la Grande Marche de Retour, Ahmed Abou Ratima. Enas Fares Ghannam a expliqué comment Ratima, déjà en 2011, inspiré par le printemps arabe, a eu l’idée d’un grand rassemblement pacifique aux frontières avec l’Etat d’Israël pour demander d’appliquer des droits humains élémentaires. Ratima et deux autres collègues de la société civil disaient entre eux que la situation spécialement critique à Gaza était un moment propice pour essayer cette approche, en visant, à la longue, un seul état « avec des Palestiniens et le peuple juif réunis sous un gouvernement élu par les deux parties. » (...)

Hani Ramadan: Réflexion du matin : sur l’Islam politique

Curieuse posture qui consiste à fustiger de toute part « l’Islam politique », comme s’il représentait le danger des dangers. On collabore avec les putschistes égyptiens et l’on oublie les Frères musulmans en prison, pourtant élus démocratiquement. Quelle hypocrisie ! C’est peut-être que les élites argentées qui gouvernent aussi bien nos sociétés libérales que certaines pétromonarchies et certains régimes militaires, n’ont désormais qu’un seul obstacle devant elles : l’Islam ? L'Islam dont la vocation est de détrôner pharaon et ses armées, le veau d'or et ses adorateurs ? (TDG)

Créé: 12.09.2018, 15h17

Articles en relation

Claude Bonard: 335 ans après la bataille

Blogs intéressants John Goetelen: Serena Williams, entre rhinocéros et Caliméro. Michel A. Sommer: Un prédateur, rien que ça ! Houda Khattabi: Les bilatérales harmonieuses. Vincent Strohbach: Pierre ! Mireille Vallette: Razika Adnani plaide pour une profonde réforme de l’islam Plus...

Philippe Souaille: Faut-il guillotiner nos meilleurs politiciens à la première peccadille ?

Blogs à lire Maurice-Ruben Hayoun: Origines et interprétations du shofar. Rodolphe Weibel: Un impénétrable mystère. Mireille Vallette: Asma Lamrabet découvre dans les sources de l’islam l’égalité entre les sexes. Charly Schwarz: J’ai mal à ma Démocratie ! Djemâa Chraïti: Saïd Mohamed – La tête dans les étoiles Plus...

Jean-Michel Olivier: Julien Sansonnens et l’Ordre du Temple Solaire

Bonne curée de blogs Pascal Carlier: Emmanuel Macron aime-t-il le peuple français ? Pascal Gavillet: un Reygadas monstre et des insultes dégueulasses. Anne Cendre: Un savant genevois méconnu. Ronald Zacharias:Genève: la continuelle dégradation. Plus...

Roland Meige: Hommage au Permanencier

La revue des blogs Maurice Gardiol: Scandale au Conseil fédéral. Jean-Pierre Zryd: La souveraineté alimentaire : une initiative incohérente et inapplicable. Jean-Luc Cuénod: Le Japon secret désormais à portée de langue. Rémi Mogenet: Yeats à Sligo. >Hélène Richard-Favre: Ce peuple que l’on n’hésite pas à qualifier de petit Plus...

Sylvain Thévoz: Affaire Maudet : crash-test pour notre démocratie

Blogs à lire Florence Kraft-Babel: De la Presse, informative ou agitative? Bruno Hubacher: La Suisse, carrefour des luttes sociales. Béatrice Deslarzes: Pourquoi ce cadeau? Pascal Décaillet: L'asticot libertaire. Bernard Comoli: Contre Vale SA. Pascal Holenweg: L'AVS pour faire avaler PF17 Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Papyrus: les régularisés gagnent plus et vont mieux que les illégaux
Plus...